Cette semaine, je bois du café tous les matins (pour la première fois de ma vie !)

Je risque de devenir accro pour « la science ».

Lorsque j’étais jeune, je me souviens de l’odeur du café que mon père prenait tous les matins. Je me souviens aussi de l’odeur distinctive après qu’il ait été aux toilettes. C’est peut-être pour ça que je m’en suis toujours tenu très loin!

Depuis ma tendre enfance, j’ai toujours été troublé par la nécessité des travailleurs de devoir prendre du café le matin. Comme si c’était une drogue utilisée sur les soldats avant d’aller au combat pour les rendre plus valeureux.

Je trouve étrange que la société accepte que tout le monde ait une attitude de marde avant leur premier café.

Je trouve étrange que la société accepte que tout le monde ait une attitude de marde avant leur premier café. Je vois passer des memes sur le sujet sans arrêt et il y a une partie de moi qui trouve ça malsain.

Sommes-nous obligés de nous droguer tous les matins pour performer au rythme indécent imposé par la société? C’est ce que je vais tester cette semaine en buvant du café chaque matin.

Des propriétés intéressantes

Pour en être rendu là, c’est parce que boire du café doit vraiment valoir la peine. Des études montrent qu’il s’agit d’une véritable potion magique d’Astérix pour les travailleurs fatigués.

Le café sert aussi de lubrifiant social au travail. Après tout, où se dirige-t-on si on a besoin de parler à une pause? La machine à café. C’est tellement au centre de notre environnement de travail que c’est devenu une émission de télé.

C’est tellement une super boisson que même Monster, le site web de recrutement, conseille à tous d’en consommer. Peut-être que je serais moins cerné si j’en avais pris plus jeune!

Un biais en partant

Lorsque j’étais actuaire, j’ai appris qu’on doit identifier en amont les éléments qui vont biaiser une expérimentation. Dans mon cas, je n’ai absolument rien pour faire du café chez moi!

Dans mon cas, je n’ai absolument rien pour faire du café chez moi!

Bien sûr que je pourrais acheter une cafetière cheap et la revendre dans les petites annonces, mais ça serait contre mes principes de minimalisme et je ne veux pas encourager la surconsommation inutile.

Ça implique que je devrai me lever et aller me chercher un café quelque part. Peut-être que le fait de devoir me lever dès que je me réveille augmentera ma productivité en commençant ma journée.

Peut-être que le fait d’enfiler mes souliers et de quitter mon domicile dès que mes yeux s’ouvrent sera un catalyseur de productivité, plus que le café.

Ou il faut que je me trouve quelqu’un avec une cafetière, ce qui ne devrait pas être si compliqué.

 

Ma consommation de caféine actuelle

Avant de mesurer l’impact de la semaine à suivre, je dois faire un mini-bilan du portrait actuel. En ce moment, je bois une combinaison de deux thés/canettes de Coke par jour.

Ça m’arrive d’en prendre plus. Ça m’arrive aussi de me rendre compte au moment de me coucher le soir que je n’en ai pas bu du tout de la journée.

Lorsque je suis épuisé au point de boire une boisson énergisante, je m’impose un coucher tôt le lendemain et le surlendemain. Je les utilise qu’en cas d’urgence.

En ce moment, j’ai une règle qui m’empêche de boire de la caféine avant midi.

Là où c’est intéressant, c’est qu’en ce moment, j’ai une règle qui m’empêche de boire de la caféine avant midi. Comme je disais, je ne voulais pas m’inculquer une « mauvaise » habitude.

Et c’est pour ça que…

Je pense que j’ai peur

Je n’ai jamais joué à World Of Warcraft de ma vie. Je me connais. J’ai une habitude de vouloir tout savoir et expérimenter sur un sujet qui m’intéresse. Je savais que ce jeu avait le potentiel de m’absorber des heures et des heures et de nuire à ma productivité.

Si je commence à boire du café et que j’aime ça, ça peut finir par devenir une passion.

Si je commence à boire du café et que j’aime ça, ça peut finir par devenir une passion. Je le sais. En même temps, peut-être que je serais normal et comme tout le monde, pour une fois!

Je pourrais devenir accro aussi. Peut-être que je découvrirai que le café est la solution à mon réveil parfois lent.

Peut-être qu’au lendemain de mon expérimentation, je subirai un énorme mal de tête de sevrage et que je serai au ralenti pendant quelques jours.

Bon! Je commence ça demain. Il y a des gens pour qui boire du café le matin est routinier, pour moi, c’est une aventure!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Se faire passer pour un homme pour être prise au sérieux

Témoignage d'une restauratrice tannée des monsieurs condescendants.

Dans le même esprit