URBANUIT : 5 films qui gagneront peut-être aux Oscar de la porno

Des parodies niaiseuses et un drame troublant.

Oyé oyé, amateurs et amatrices du 7e art et de pornographie hétérocentrique, les 37e AVN Awards, aussi connus sous le surnom «Les Oscar de la porn» auront lieu ce samedi à Las Vegas.

Dans ce gala qui récompense les meilleures productions porno mainstream, on compte plus de cent catégories de prix.  Si vous avez accès à la chaîne Showtime vous pourrez les suivre, sinon, les hashtags #avnawards et #avnawards2020 devraient vous en faire voir de toutes les couleurs sur les réseaux sociaux.

Ici, au département URBANUIT, on a demandé aux animateurs du podcast Les Pornophiles de nous suggérer quelques films qui sortent de l’ordinaire, eux qui se sont récemment tapé un weekend complet à écouter le plus de nommés possible.

Game of Bones 2: Winter Came Everywhere

Produit par celui qu’on surnomme le «Prince des parodies porno» (qu’on a d’ailleurs interviewé ici) aka Lee Roy Myers, cette parodie a reçu pas moins de 7 nominations, dont une pour les effets spéciaux. Le film se démarque notamment par cette réplique: «People think we are related, but this is a porno so you can’t be my nephew. You have to be my step nephew.»

Ho Hunters

En nomination pour le prix de la meilleure parodie, cette version sexuelle de Ghostbusters met en scène des chasseurs de fantômes. Il s’avère que dans cet univers, les fantômes sont des femmes pognées dans le purgatoire. Pour accéder au paradis, elles ont besoin de se faire baiser. Littéralement.

 

Three Cheers for Satan

Trois belles femmes font un pacte avec le diable pour qu’elles puissent garder leur jeunesse éternelle. Cependant, le grand Malin impose des conditions assez sévères en échange. La seule chose à laquelle vous pouvez vous attendre, c’est que ça va brasser dans leurs culottes.

Aladdick

Un autre «bijou» du fameux producteur montréalais de parodies porn. Aladdick est en nomination dans trois catégories: meilleur maquillage (pour le génie bleu; on se demande d’ailleurs si le maquillage bleu a aussi été appliqué sur le pinou de l’acteur, parce que réussir à baiser avec un pénis bleu sans cochonner sa partenaire, ça ressemble à du génie. Oups.), meilleure soundtrack (l’effort est palpable et appréciable… that’s what she said) et meilleurs effets spéciaux. Faut le voir pour le croire.

Lost Love

On a ici une oeuvre bien spéciale. Lost Love est un drame pornographique qui explore le deuil d’un être aimé, le sentiment de vide qui l’accompagne et le long chemin vers la guérison. Comme quoi l’industrie de la porno nous surprendra toujours.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Chaque matin, sourire aux lèvres, micro à la main, je vous mentais

L'ancienne présentatrice météo de Salut Bonjour! Joanie Gonthier n'était pas celle que vous pensiez.

Dans le même esprit