Top 5 : l’Ex que tu ne veux pas être

Avant toute chose, quelqu’un peut-il m’expliquer pourquoi le mois de l’amour et de la St-Valentin coïncide avec le pire mois de l’hiver où l’envie de faire “fuck toute” est pas mal plus forte que la pulsion de dire “fuck oui” à son/sa partenaire entre deux gorgées de bière froide?

C’est ben d’adon alors qu’on parle des Ex sur URBANIA. Sans aucune étude scientifique à l’appui, je suis pas mal certain que plus de couples se fracassent les pieds dans la gadoue que sur une plage chaude su’l bord du lac des Deux Montagnes.

Dans la grisaille, avec les pieds mouillés, devenir l’ex de quelqu’un semble soudain une option pas mal enviable, surtout que le célibat vient souvent avec une période recluse à la maison, loin du monde extérieur et du regard des autres. En février, se cacher en dedans c’est aussi éviter l’ostie d’hiver et réduire son exposition à des irritants météos considérables.

Bref, vous êtes sûrement l’ex de quelqu’un et, avec les réseaux sociaux et l’amour su’ Tinder, vous avez sûrement plusieurs ex dans votre proximité immédiate. C’est weird, mais c’est le 21e siècle – les ex ne sont plus exclusifs au domaine des anecdotes, ils surgissent (pas mal) trop souvent dans nos quotidiens.

Afin de faciliter la vie de pas mal tout le monde, voici un petit guide de l’ex que tu ne veux surtout pas être :

1- L’Ex qui partage des anecdotes gênantes en commentaires sur Facebook

“Tu te souviens quand on a fait le Monstre à la ronde et que je portais une jupe trop courte?”. “Awwwhhh, cette photo me rappelle la fois où tu m’as dit ‘je t’aime’ aux pommes”.

Bon, on peut heureusement effacer les commentaires sur nos publications, mais le mal est souvent fait.

Tu ne veux pas être l’ex-nostalgique qui se sent le besoin de replonger dans les souvenirs de la relation sans crier gare. Surtout avec la fonction “souvenirs” de Facebook, ce n’est JAMAIS une bonne idée de ressortir une photo vieille de cinq ans avec plein de petits cœurs.

NON – TU FAIS JUSTE PAS ÇA.

L’autre personne est peut-être (sûrement) en relation et c’est turn-off rare de voir un/une ex sur Facebook quand tu joues la carte de la séduction à fond la caisse.

Tes souvenirs, tu les gardes pour toi et ton animal de compagnie, point barre.

Au pire, tu peux noircir les pages d’un journal intime, mais si tu as plus de 13 ans, ça se pourrait que plus personne n’ait envie de jouer avec toi et tes parties intimes.

2- L’Ex qui pète des coches

C’est drôle dans un film l’ex-hystérique et les crises de jalousie, mais dans la vie et sur les réseaux sociaux – C’EST NON!

Oui, l’objet de ton désir va jouer à touche-pipi avec quelqu’un d’autre, plus tôt que tard même, pis c’est ton problème de gérer tes émotions par rapport à ça.

Tu n’es pas seul dans ton bateau. Oui, ça fait mal de voir son ex fricoter avec quelqu’un d’autre. Mais c’pas une raison pour le faire savoir à la Terre entière et particulièrement pas à ton ex et à sa nouvelle conquête.

Tu fais comme tout le monde et tu manges tes émotions, si possible sans sortir de la maison.

Si tu files vraiment pour en parler, le livreur de pizza n’aura pas le choix de t’écouter le temps que tu paies ta commande. Si tu lui donnes ça en sous noirs, tu es bon pour un 10-15 minutes de jasette, ça devrait suffire.

3- L’Ex qui insiste vraiment pour être BFF

“Tu es encore mon meilleur ami.”

Mais quelle phrase de marde. Avec la rupture, l’amitié prend le bord aussi. Si elle reste, c’est sous une forme un peu malaisante que l’on entretient à distance. Genre quelques messages sur Facebook, peut-être un café chaque pleine lune et des souhaits d’anniversaires.

Sans plus.

L’ex qui insiste pour encore faire des activités, rencontrer la nouvelle blonde, souper avec son ancienne belle-famille – C’EST NON. Tu ne veux pas te lancer dans cette routine-là.

De un, ça finit toujours en sexe destructeur et de deux, des amis, c’est pas supposé se voir tout nu quand le film est plate à la télé. Faut pas tout mélanger.

Penses-y, as-tu déjà bien vécu avec le fait que ta fréquentation actuelle soupe en tête à tête avec son ex pendant que tu poirotes à la maison ou ailleurs? Ben c’est ça – c’est une situation de marde et tu ne veux pas la provoquer.

Par contre, tu peux recoucher avec tes ex – juste pas amicalement.

4- L’Ex qui oublie que la relation a chié

Ça, c’est plus complexe. Le temps et la distance magnifient les souvenirs des bons moments et atténuent les mauvais. De ton ex, souvent, tu oublies les chicanes pour souligner à la place les moments le fun de complicité et de bonheur.

C’est normal, s’acharner sur le négatif n’est pas une bonne idée. Quand on a de la peine, les bons souvenirs sont pas mal plus réconfortants.

Mais – ceci est important – ce n’est pas une bonne raison d’oublier pourquoi votre relation n’est plus.

Sans tomber dans la liste des causes, disons qu’elles sont souvent irréversibles. Pousser le souvenir sous le tapis le temps d’une baise, ça ne règle à peu près rien, sauf peut-être l’envie d’avoir un orgasme vite fait bien fait.

Tu ne veux pas être l’ex qui revient à la charge avec des promesses que les choses iront mieux. NON, elles seront exactement pareilles. Changer la couleur d’un mur ne le rend pas plus solide si ta maison s’écroule.

Prenez un grand respire et allez de l’avant.

5- L’Ex qui cherche à fricoter avec les amis de l’être cher perdu

Finalement, l’ultime non-non de l’après relation : pas touche les amis.

C’TU CLAIR?

Oui, tu vas avoir envie de savoir si ça cliquait vraiment avec la meilleure amie de ton ex. Oui, ton chum a sûrement des amis de gars qui te tombent dans l’œil. Oui, l’idée d’un trip à 3 t’a traversé l’esprit (plus d’une fois, pas de cachettes ici).

Mais non, tu ne touches pas aux amis. C’est tout.

Ils savent qui tu es, ils ont entendu parler en mal de toi et peu importe ce que tu fais, une image de toi te précède. Positive ou non, tu n’auras jamais une ardoise vierge avant d’entreprendre une relation avec un(e) ami(e) de ton ex. Se tirer dans le pied avec un .12 pompeux est une façon pas mal plus rapide et efficace de s’empêcher d’avoir du plaisir.

Faites-moi confiance.

Le conseil s’applique aussi aux membres de la famille de ton ex. Sur papier, c’est drôle de s’enfiler plusieurs membres d’une même fratrie, mais ce n’est pas net comme comportement.

Stay cool, ne sois pas l’ex désagréable.

En fait, mieux que ça, ne soit pas l’ex visible dans la vie de l’autre. Être un fantôme, un nouvel objectif pour 2016, défi immense à l’ère de l’hyper-proximité.

Après tout, Casper se transformait en Devon Sawa quand on était plus jeune – qui sait ce que votre fantôme cache comme beauté intérieure. Moi, chu intrigué.

Pour lire un autre registre de Stéphane Morneau : “5 raisons d’aller au club vidéo en 2016”

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up