Prière de faire parvenir cette lettre à Daesh

Cher Calife,

Je veux te concéder la victoire.

Félicitations, tu as gagné!

Les tragédies arrivent toujours au pire moment; c’est-à-dire à n’importe quand et tu l’as bien compris.

Ton but était de semer la terreur. Je peux te jurer que depuis le 13 novembre, c’est exactement ce qui nous habite. À chaque mauvaise nouvelle, on se dit “Oh non, pas encore…” Tu vois, il y a un “pas encore”. Ça veut dire qu’on ne s’habitue pas. Autrement, on dirait “Bon… Une autre…”, comme le disaient nos mères épuisées de nous entendre faire des crisettes enfantines.

Tu as gagné parce que j’ai peur.

Je suis maintenant conscient du fait que je peux mourir n’importe où et n’importe quand. Dorénavant, je suis très sélectif dans mes déplacements. Je veux que le lieu de ma mort en soit un de prestige. Par contre, entre le Toqué!, le Ritz-Carlton et le Musée des beaux-arts, ça commence à me coûter cher.

À cause de toi, j’ai aussi fait le ménage dans mes photos Facebook. Si je devais mourir tragiquement, je ne voudrais pas que les médias transmettent une photo embarrassante tirée de mon album BBQ Régates 2008!!!!!!!!!!!!.

Je dis ça parce qu’on a vu les photos d’un de tes “combattants” et c’était franchement gênant. Tu diras aux autres que de poser avec un t-shirt sale à côté d’un Hummer, ça ne vaut pas plus que le redneck qui pose torse nu à côté de son pick-up.

Ici, on n’interprète pas ça comme un signe d’intelligence. Si Camus était sur Facebook, ça serait très étonnant qu’il s’en inspire pour sa photo de profil. Généralement, ce genre de photos est utilisé par ceux qui semblent défier les lois de la consanguinité. (Mais bon, je dis ça comme ça… Ça se veut une critique constructive)

Tu as gagné parce qu’il y a 16 ans, la phrase “Ça pourrait exploser ici” n’existait pas dans mon esprit. Aujourd’hui, plus que jamais, elle m’habite. Peut-être pas à tous les jours, mais au moins une fois par semaine. (Tu vois, il y a encore du travail à faire.)

Je tiens à te dire que j’ai tiré des leçons des derniers attentats. J’ai compris que pour ne plus avoir peur, je devais embrasser tes idées et je le ferai. Après tout, la paix d’esprit n’a pas de prix. Et sache que je ne me convertirai pas à l’islam pacifique pratiqué par la très très vaste majorité des musulmans. Non! Je me convertirai à ton islam. Le bon! Celui qui purifie la Terre!

Mais je me pose une question Calife. Une fois que la “Terre des mécréants” sera “purifiée”, on fait quoi? À part dominer le monde, quel est ton projet de société? Concrètement?

Parce que tu dis toujours qu’il faut nous purifier, qu’on devrait avoir honte d’exister, qu’il faudra nettoyer la Terre, etc.

C’est intéressant, mais ça ne nous explique pas comment fonctionnerait la société concrètement.

Par exemple, il y a eu un grave problème d’eaux usées à Montréal. Quelle aurait été ta solution? Comment règles-tu le conflit économique entre la Chine et le Japon? Que fais-tu des problèmes de fiabilité du métro de Mexico? Devrai-je quand même payer mes frais de retard à la bibliothèque?

Vois-tu la complexité du monde d’aujourd’hui?

Ça prend des études pour guider le monde et des idées concrètes pour le gérer. Quelles sont les tiennes?

Il faudrait vraiment que tu les mettes en valeur. Parce qu’en ce moment, tu es trop imprécis et tu as l’air d’un psychopathe dogmatique qui détourne une religion. Mais, je sais que tu n’es pas ça; que tu es un homme de vision. Alors, explique-la plutôt que de te filmer en train de dire n’importe quoi dans le désert. Parce que tes vidéos, en plus de ne pas nous éclairer, sont du déjà-vu. Même les Spice Girls t’ont devancé

Tu dis que nous sommes la cause de toutes les perditions. Tu as raison.

Je comprends aussi que tu puisses accumuler de la haine face à l’Occident. C’est vrai que depuis les 50 dernières années l’Occident a provoqué/nourri plusieurs conflits dans ta région sans jamais payer le tribut de la souffrance. C’est normal de développer de la haine et une violence face à un agresseur. Mais, ce n’est pas parce qu’un comportement est normal qu’il est intelligent. D’où l’invention de phrases telles que : “La vengeance est un plat qui se mange froid”.

Calife, je te jure que certains d’entre nous essaient de réparer les torts. Et ces “certains” ne sont pas obligatoirement les figures politiques. Quand je dis “certains”, je pense surtout aux gens normaux et ordinaires. Ce sont eux qui posent des gestes concrets d’amélioration de la vie. Ce sont eux qui sont ouverts au dialogue. Ce sont eux qui ne vivent pas si sereinement avec le fait que leur pays en exploite d’autres. Ce sont ces gens ordinaires que tu terrorises et que tu attaques. Comprends-tu que tu assassines la solution aux problèmes?

“La vengeance est un plat qui se mange froid.”

On a souvent tendance à l’oublier, mais comme tu t’élèves au-dessus de l’humanité, je voulais te la rappeler. Ne t’abaisse pas à notre niveau. Guide-nous vers l’ouverture, la modération et l’intelligence. Nous sommes tellement à y rêver.

Que le meilleur des êtres humains améliore le monde!

Toutes mes félicitations encore une fois!

Sincèrement.

Pour lire un autre texte du même auteur: Simone de Beauvoir aurait aimé Marie-Mai.

Du même auteur