Portraits d’étudiants – Université de Montréal

Olivier

J’ai comme découvert le théâtre grâce aux Activités culturelles. J’étais au bac en criminologie, pis à un moment donné j’ai reçu un courriel pour une audition dans la troupe étudiante. Je me suis dit « Non, je suis pas comédien, c’est pas pour moi ». Pis une amie, sans le savoir, m’a renvoyé le courriel en me disant qu’elle me verrait bien faire ça! Je me suis présenté, et j’ai commencé à faire du théâtre comme ça. J’ai tout de suite aimé ça. Après, comme j’écrivais déjà des choses pour moi, et que je préfère finalement être de l’autre côté du miroir, j’ai envoyé une pièce et j’ai été pris dans le programme d’écriture dramatique de l’École nationale de théâtre. Et depuis ce temps-là, je suis auteur dramatique, j’écris des pièces, et à côté ça va faire 10 ans que je suis intervenant dans un service qui s’appelle « Urgence toxico ». C’est stimulant de faire les deux, et d’ailleurs je travaille sur un projet de livre, une fiction par rapport à mon expérience là-dedans. Depuis un an, j’ai aussi fondé une compagnie qui s’appelle le Dôme, et notre objectif c’est de faire un peu comme une dynamique de feu de camp sur la scène. On est tous autour du feu, le public et les acteurs, et ces derniers racontent une histoire. C’est une réécriture du mythe d’Antigone pour les jeunes adultes. On travaille fort là-dessus en ce moment ! Et je continue aussi un peu mon retour à l’université, parce que je vais faire ma deuxième mise en scène au TUM, et c’est la première année que je vais donner un atelier en écriture dramatique.

Pour lire une autre entrevue Portraits d’étudiants : Jade.

Informe-toi sur tous les ateliers offerts aux Activités culturelles de l’Université de Montréal!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up