Netflix lance un projet-pilote pour ajouter de la pub à sa plateforme

C'est supposément un test (qu'on espère être un échec).

Il y a une époque lointaine où les gens écoutaient les émissions quand elles passaient à la télé (je sais, ça paraît fou). Et comme ils écoutaient la télé en direct, ils devaient par le fait même écouter les publicités qui passaient entre les émissions. Je sais, c’était une période très noire.

Puis, les gens ont découvert Netflix, et ils  se sont rendu compte qu’ils pouvaient juste écouter des émissions à l’infini. Ainsi, au lieu d’être pris à écouter des publicités, ils pouvaient binge-watcher des émissions jusqu’à ce qu’ils développent du diabète de type 2.

Sauf que Netflix, notre libérateur, commence à se laisser séduire par le côté sombre de la force. Ils font des tests… pour insérer des publicités entre leurs émissions. QUOI???

Les publicités Netflix

Pour le moment, on ne parle pas de pubs de yogourt sans gras entre vos deux épisodes de Nailed It. Netflix joue plutôt avec l’idée d’insérer des publicités pour leurs autres émissions entre deux épisodes.

Pour le moment, on ne parle pas de pubs de yogourt sans gras entre vos deux épisodes de Nailed It. Netflix joue plutôt avec l’idée d’insérer des publicités pour leurs autres émissions entre deux épisodes.

C’est un peu le phénomène qu’on a connu avec les canaux spécialisés. Vous rappelez-vous avoir déjà vu une publicité pendant que vous écoutiez Télétoon plus jeune, vous? Non, parce qu’il n’y en avait pas (sauf l’hippo des familles).

Plusieurs utilisateurs, autant au Royaume-Uni qu’aux États-Unis, ont rapporté avoir vu des publicités suivant toutes le même format, entre deux épisodes d’une série X, un message disait « Vous aimez X, vous aimeriez sûrement Y », avant de jouer une bande-annonce de l’émission en question.

Si on voulait écouter Insatiable, on irait consulter, parce que personne a envie d’écouter Insatiable.

Pourquoi, Netflix, pourquoi?

Évidemment, tout le monde est en beau maudit. Personne ne veut voir de publicités sur Netflix. C’est une des raisons pour lesquelles tout le monde a migré sur le web. D’ailleurs, Reddit s’enflamme sur le sujet depuis plusieurs jours.

Mais Netflix, de son aveu même, ne porte pas tellement attention aux commentaires des gens sur le web. Pressés par des journalistes, des représentants de l’entreprise ont dit qu’ils tenaient compte du feedback de ses clients sur internet, mais qu’ils portaient surtout attention aux changements dans les habitudes d’utilisation des usagers.

Et c’est là le nerf de la guerre. Quand Netflix a récemment mis en place les fameux previews qui se mettent à jouer tout seul, encore une fois les gens étaient en tabarcul.

Mais le problème de Netflix, c’est justement qu’elle essaie de pousser le public à se mettre à écouter une émission ou un film le plus vite possible.

Des représentants de l’entreprise ont dit qu’ils tenaient compte du feedback de ses clients sur internet, mais qu’ils portaient surtout attention aux changements dans les habitudes d’utilisation des usagers.

Tsé quand vous vous rendez sur la plateforme, que vous commencez à descendre la liste, pis un moment donné vous êtes rendus dans la catégorie « comédie musicale bollywoodienne mettant en vedette une lesbienne et un motocycliste qui mange du A&W? », fait que là vous vous dites fuck it, et vous ouvrez Instagram à la place? Ben ça, c’est le cauchemar de Netflix.

Plus vite on commence à écouter quelque chose, le mieux c’est pour eux. Vous risquez plus d’accrocher à des séries, à ne pas résilier votre abonnement parce que vous êtes dans une série, et ainsi convaincre vos amis de s’abonner eux aussi, parce qu’ils ne veulent pas être les seuls caves qui n’ont pas vu Stranger Things.

Et même si on haït ça, les bandes-annonces automatiques, ça marche. Et les pubs entre les émissions, ça risque de marcher aussi.

D’ici là, si vous ne voulez pas faire partie du projet-pilote de publicités, il vous reste toujours cette page : https://www.netflix.com/DoNotTest

De rien.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

5 cadeaux pour les nerds

Marianne Desautels-Marissal et Matthieu Dugal partagent leurs idées cadeaux.