Sarah Bean

Le petit lexique de la culture geek aka Geekus Lexicon

Ce spécial “geek” du mois d’octobre étant déjà bien entamé, le moment me semble plus que bien choisi pour remettre la bonne vieille pendule collective à l’heure. Comme plusieurs d’entre vous sont probablement au courant, “les affaires de nerds, c’est hot maintenant”. Les superhéros sont à leur zénith de popularité depuis des années (si ce n’est depuis le début de leur existence), Star Wars et Star Trek sont de retour en force avec des franchises plus qu’habilement revampées et ajustées au diapason des nouvelles générations, même l’univers médiéval fantastique (les affaires de Donjons & Dragons), le plus boudé des bastillons geek par monsieur et madame tout le monde qui conservent un mauvais souvenir du traitement réservé à ceux qui jouent aux Magics dans les casiers au secondaire, se voit remettre ses lettres de noblesse avec le succès interplanétaire des films du Seigneur des anneaux et l’adaptation télévisuelle du sanglant Game of Thrones.

Néanmoins, pour tous ceux qui n’avaient pas à vivre dans la constante frayeur de se faire pogner à lire un Dr Slump à l’école sous peine d’être à jamais ostracisés par leurs pairs, ce nouvel avènement de ce qu’on appelle désormais “la culture geek” vient avec son lot de questions. Qu’est-ce qu’un lan party? Star Wars et Star Trek, c’est pas la même affaire? L’autre jour, quelqu’un m’a traité de noob et je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise affaire!

Eh bien, n’ayez crainte! Mononc’ Beauchesne vous règle tout ça à grand coup de lexique, vous pourrez bientôt être à la mode en mettant en valeur votre connaissance de tout ce qui n’était pas tout à fait à la mode il y a dix ans.

Lexique du geek

Geek : Se dit d’une personne possédant une quantité astronomique de connaissances orientées vers une passion très précise. Bien que ces connaissances soient très souvent du domaine de “la culture de l’imaginaire” comme les jeux vidéo, les bandes dessinées, les films, les jeux de rôles, etc., il est pour ainsi dire possible d’être un geek de toutes les choses existantes sur la surface du globe. Par exemple, l’ère moderne voit l’arrivée du “comedy geek” (geek du stand-up), “history geek” (geek du documentaire historique), “potato geek” (geek de la haute teneur en amidon), “comb over geek” (geek de la coupe de cheveux de René Lévesque)… Bon, j’ai inventé les deux derniers, mais ça vous donne une idée.

Nerd : Se distingue du geek par une certaine inaptitude sociale. Dans le cas présent, la ou les passions de ce dernier en auront fait une espèce d’ermite difficilement accessible pour qui rien d’autre n’a véritablement d’importance. Pensez à Sheldon dans Big Bang Theory, mais en beaucoup moins attachant et sans les rires en canne pour vous rassurer.

Con : Diminutif de convention, rassemblement organisé de fanatiques et de professionnels d’une discipline, d’un genre “fictionnel”, d’un art, etc. La con est généralement le théâtre d’une multitude de kiosques de marchandise hors de prix, individus costumés à leur désavantage ainsi que professionnels du milieu exaspérés de se faire poser les mêmes questions depuis vingt ans.

Cosplay : Action de se déguiser en personnage de fiction, la majeure partie du temps avec un physique diamétralement opposé à celui de notre héros, donnant ainsi lieu à des personnages composites amusants tels : gros Boba Fett, le Joker avec des seins, madame Spock, gros Stormtrooper, Wonder Woman avec une moustache et de la calvitie, Superman en fauteuil roulant, gros Wolverine, etc.

Lan party : Ancêtre du jeu vidéo en ligne, se définit communément par : groupe de personnes qui amène chacun son ordi chez quelqu’un pour jouer à Counter Strike en calant du Mountain Dew.

Anime : Terme englobant tous les dessins animés japonais, communément appelés “les Dragonballz” par les générations antérieures. À ne pas confondre avec les mangas, qui ne font référence qu’à leur équivalent bande dessinée, l’anime moyen est un Everest à écouter de 500 épisodes dont à peu près 30 auraient été véritablement nécessaires.

Otaku : Geeks spécialisés en animation japonaise et/ou en animation japonaise. Leur domaine de prédilection se centrant principalement sur l’animation japonaise, il n’est cependant pas rare de les voir pousser leurs centres d’intérêt vers d’autres avenues plus surprenantes telles : l’animation japonaise, et bien sûr son lointain cousin l’animation japonaise. La légende raconte que certains regroupements plus radicaux se seraient retournés vers des strates aussi taboues que l’animation japonaise, mais la plupart considèrent ceci comme des fables visant à faire peur aux amateurs d’animation japonaise plus superstitieux. Détail intéressant, plusieurs ont un goût porté pour l’animation japonaise.

Harley Quinn : Seul et unique costume d’Halloween de l’année 2016, tous genres confondus.

Trekker : Terme mélioratif utilisé pour désigner les fans de la série Star Trek. Le terme vient remplacer le désormais désuet trekkie, parce que fouillez-moi, il y a du monde qui trouvait ça froissant et il faut croire que trekker ça faisait une estie de différence.

Fan de Star Wars : Nom désignant les fans de Star Wars, parce que les choses peuvent être simples aussi.

Table top : Désigne un jeu de société joué sur table, la plupart du temps par des adultes en état croissant d’ébriété.

Fanservice : Principalement utilisé dans le domaine de l’anime et du manga, le fanservice est une pratique qui consiste généralement à donner aux fans “ce qu’ils veulent vraiment” par un accès à un moment de la vie d’un personnage de fiction flirtant avec la limite de la sensualité ou de l’érotisme de façon tout à fait gratuite peu importe à quel point cela peut sembler superflu au développement de l’histoire. L’exemple le plus fréquent de fanservice consiste à montrer un personnage féminin en petite tenue, Wolverine en chest, Spider Woman collée de façon suggestive dans un conduit d’aération avec Hulk femelle, Dr Who qui prend sa douche, et ainsi de suite,  parce que… Faut croire que ce que les fans veulent vraiment, c’est se masturber en pensant à leurs personnages de fiction favoris? Dark…

Noob (ou n00b) : Diminutif péjoratif de newbie, nom désignant (principalement dans le milieu des jeux vidéo) un nouveau joueur inexpérimenté faisant des erreurs considérées comme particulièrement stupides par des vétérans. Le terme est néanmoins passé à l’usage populaire pour désigner une erreur niaiseuse due au manque d’expérience, comme dans les phrases : “Il est allé skier sans bas thermaux, classique move de noob!”, “Il a géré son buzz comme un noob!”, “Il a essayé d’arrêter de fumer pendant le temps des fêtes, quel noob!”, etc.

Rôliste : Individu dont le passe-temps est de jouer à des jeux de rôle. La plupart du temps, le rôliste moyen est investi de la mission de tenter d’intéresser les gens de son entourage avec les aventures de ses multiples bonhommes, ce qui, comme tout le monde le sait, est une absolue impossibilité.

GN : Acronyme de “Grandeur Nature”, lieu où les rôlistes se rassemblent pour interpréter un personnage en costume et miraculeusement intéresser d’autres rôlistes avec les aventures de leurs multiples bonhommes, et ce tout en profitant du luxe de faire des champignons magiques en forêt. J’en profite d’ailleurs, tout à fait gratuitement, pour vous rediriger vers mes propres aventures en la matière.

Eh voilà! Vous avez maintenant tous les outils nécessaires pour intégrer une communauté geek près de chez vous, et surtout n’oubliez pas : à partir d’un certain âge il devient difficile pour les gens de vous saucer la tête dans un bol de toilette parce que vous collectionnez les cartes Pokemon… et apparemment j’ai décidé de conclure avec ça…

Pour lire un autre texte de Charles Beauchesne sur la thématique geek : “Une ‘game de fille’ de Donjons & Dragons”

_________________

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

J’suis allé à une messe dans l’église à l’affiche louche sur Papineau

Toute une messe, ou tout un mess? Si le salaire de mon péché, c'est l'enfer, et bien préparez ma chambre immédiatement, j'arrive!

Dans le même esprit