On est où?

Les Prairies, c’est plus long que plate

Chronique d'un (pas si vieux) camper van.

Avec les chroniques d’un (pas si vieux) « camper van », Mélanie Leblanc vous emmène sur la route, la vraie. Des chemins sans filtre Instagram, pas toujours glam, souvent bordéliques, mais ô combien divertissants. À bord de John Mel & Camper, son truck de 21 ans (pas de rouille, pas de trou), c’est un départ vers la liberté… et le chaos.

Depuis toujours, je me fais dire que les Prairies c’est boooooooooooring. Plate, plate, plate et pas seulement le relief. C’est clair qu’on n’est pas à Vegas, mais tant qu’à clencher de la route, aussi bien le faire sur du lisse… la conduite est plus facile qu’en montagnes, le truck boit moins vite et ça donne un petit répit à tout le monde! Et c’est magnifique! Tout est bleu, jaune, vert. Les couleurs franches tranchent dans le paysage. C’est vaste et on dirait que tout est de l’horizon…

Tout est bleu, jaune, vert. Les couleurs franches tranchent dans le paysage. C’est vaste et on dirait que tout est de l’horizon…

Mais y’a quoi, dans les Prairies? Des risques de tornades! Ça fait que quand on est arrivés en Saskatchewan (tu m’as pris ma femme) et qu’on a reçu ça sur nos cellulaires, en plus du message d’urgence à la radio, on a un peu avalé notre gomme et on a cherché les cadres de porte où se réfugier. Peu nombreux dans la van, on a croisé les doigts en attendant que ça passe. L’orage a été assez violent, mais juste correct pour laver le camion! 

Pas super rassurant de recevoir ça, sur ton cell, quand tu viens de te poser pour la nuit. 

Y’a quoi, à Winnipeg? Des écoles de coiffure! Ça fait un bout que notre budget nous a pété dans la face, mais y’a quand même des limites à l’abondance capillaire. Comme on n’a pas prévu se faire renier par nos mères en 2019, on a profité de Winnipeg pour se faire faire un petit toilettage.

 

On ne se fera pas de cachette : Winnipeg, c’est pas la ville la plus excitante de la vie. Mais y’a quoi, à Winnipeg? Des écoles de coiffure! Ça fait un bout que notre budget nous a pété dans la face, mais y’a quand même des limites à l’abondance capillaire. Comme on n’a pas prévu se faire renier par nos mères en 2019, on a profité de Winnipeg pour se faire faire un petit toilettage. La face de la pauvre étudiante qui a vu le défi qui l’attendait dans ma touffe échevelée napolitaine à trois couleurs. Pour vrai, j’avais l’impression d’être son travail de mi-session! Au bout de quatre heures, elle n’avait pas encore terminé d’installer les papiers d’aluminium sur ma tête. Son professeur vient me voir, un peu condescendant, en me disant que je devais faire un choix : la coupe ou la couleur. Hiiiiiiiii. L’option de choisir une option n’est pas une option. Va falloir trouver une solution. La proprio de l’école a fini par venir nous rejoindre, l’heure de fermeture était déjà dépassée, elle a pris sa paire de ciseaux et m’a trimé la tonette. Sous le regard admiratif des 35 étudiants. Nous sommes un peu devenus les mascottes de la place, avec raison…  juste à voir on voit ben : 

Quand tu traverses le pays, tu viens que tu sais pus t’es où … Le sud de l’Alberta ressemble au sud du Manitoba, pareil comme la Saskatchewan. Mais on ne se tanne pas ! 

On sait pas trop on est où… mais on sait qu’on est dans du beau. 

À ceux qui me diront que les Prairies c’est ennuyant, je répondrai : as-tu déjà traversé l’Ontario sur la Transcanadienne? Oui, y’a le lac Supérieur, gigantesque mer qui a embelli notre paysage pendant quelques jours. Mais sinon, quand y’a pas le lac, y’a des sapins, des sapins et des sapins. C’est un peu comme rouler sur l’autoroute 40, entre Montréal et Québec, mais sans jamais se rendre à Trois-Rivières.

Suuuuuuuuuuuuper. 

Y’a peut-être le retour à la vie normale qui pèse dans la balance. Plus on s’approche, moins je veux rentrer, plus Antoine a hâte et on se tombe sur les nerfs. Mais au moins, on se gosse avec des beaux cheveux même pas sales!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up