On est où?

Vegas pour les pauvres (ou les cheaps)

Chronique d'un (pas si vieux) camper van.

Avec les chroniques d’un (pas si vieux) « camper van », Mélanie Leblanc vous emmène sur la route, la vraie. Des chemins sans filtre Instagram, pas toujours glam, souvent bordéliques, mais ô combien divertissants. À bord de John Mel & Camper, son truck de 21 ans (pas de rouille, pas de trou), c’est un départ vers la liberté… et le chaos.

Quand on pense à « budget de vaners serré » (mais peut-être qu’il devrait l’être plus, serré!), on pense rarement à « cool let’s get up and boogie à Vegas ». Comme notre philosophie depuis le début du voyage ressemble étrangement à celle  adoptée lors de rénovations (« tant qu’à être là… ») ben on a passé 4 jours dans la grande V.

 
Pour notre première nuit, on s’est pris un RV Park comme on les déteste : trop de monde, trop de VR, trop de ronflement des voisins. Besoins primaires de van et d’humains obligent, on s’est ramassés en banlieue de Vegas. John était bon pour un rinçage de réservoir d’eau claire, encore contaminé par l’eau non potable ramenée du Mexique. C’est sans parler qu’il était dû pour une méchante pisse, bref, tout ce qui devait être vidé ou rempli l’a été. C’est difficile à expliquer le sentiment de relâchement qui s’empare de toi quand ta machine est pleine et vide de partout. Suite à quoi on s’est attaqués à notre rinçage corporel. Certaines parties de mon anatomie n’avaient pas connu la vraie grande eau depuis presque aussi longtemps que mes camisoles achetées au Mexique. Je les mets tous les jours et je ne les ai jamais lavées. Du grand chic. Viva las lavages. (Déso du jeu de mots, je vais aller prendre ma doooooouche !) Tout ça pour dire que la première nuit nous a coûté 35$ + une pompe d’eau. Pompe qu’on a sautée en faisant le grand rinçage. Yé. « Pas grave, on va aller la gagner dans les machines ». Je pense qu’on n’était même pas chaudailles en disant ça. Sûrement nos 20 seules minutes de sobriété durant le séjour. Séjour rapidement transformé en mission : dépenser le moins possible, mais feeler quand même « Viva Las Vegas ». Pis on a pas pire bien réussi, alors voici nos trucs, tu me remercieras après la lecture.

Dormir pour gratuit (ou presque)

Tu me diras que c’est facile parce que je trimballe ma maison et tu auras raison, mais c’est hyper facile de se stationner dans les rues du Vieux Vegas, sans avoir à payer. Jour et/ou nuit. Même la Strip offre un immense stationnement gratuit, à son extrémité sud. Sinon, quand vient le temps de préparer son voyage, réserver sa chambre d’hôtel sur un site qui permet l’annulation gratuite et googler les meilleurs deals une fois sur place. On aurait pu avoir une chambre à 27 $ ! V.I.N.G.T-S.E.P.T. dollars ! C’est moins cher qu’un Bloody Mary qui se prend pour un buffet à lui tout seul. No joke. J’ai vu un litre de Bloody à 38  $ qui vient avec un mini cheeseburger, des rondelles, des ailes, des crevettes, des chips maison, tout ça monté en pyramide. Ça avait l’air suuuuuuuucculent, mais c’est pas pour les cheaps, faque on a passé.

Manger comme des porcs

Les buffets sont souvent un top rapport qualité-prix, surtout la passe « buffets of buffet » qu’on peut acheter au Ceasar’s Palace. Pour 59 $ US (à la condition d’avoir souscrit à leur programme fidélité, ce qui se fait sur le net, c’est facile et gratuit), vous avez droit à 5 buffets pendant 24 heures. Même que certains permettent de prendre pour emporter. Sinon, suffit de planifier  l’heure d’achat pour avoir au moins le plus de repas possible ! C’est là que l’expérience parle: surtout ne pas faire comme nous : attendre d’avoir faim avant de partir et ainsi se confronter à une file d’attente de deux heures seulement pour l’achat de la passe et ensuite une heure pour manger. Vaut donc mieux acheter sa passe la première heure en arrivant dans la ville.

Se saouler la gueule pour gratuit

 

Tous les casinos offrent des consommations gratuites aux joueurs. LE truc : repérer la serveuse, lui sourire et ensuite repérer la machine à 1 cenne dans sa section. Mettre un billet de 1 $ et jouer le plus longtemps possible, en attendant qu’elle vienne prendre votre commande. Bière en bouteille, alcools forts, verre de vin (et de bulles, à certains endroits), pour vrai, sont pas cheaps (au contraire de nous). Si tu as bien géré tes 100 sous, ça se peut que tu puisses imprimer ton coupon de « gains », changer de section et faire le même manège à une autre serveuse. Sinon, 1 $ de pourboire fait aussi le travail : les serveuses ne semblent pas être souvent « tipées ». Deux consos pour 1 $ : moi je dis oui ! Si on désire partir sur la brosse, le Vieux Vegas (allô la colorée Fremont Street) est à privilégier : les casinos sont proches, au contraire de la Strip où on a le temps de dégriser entre chaque drink. Dans notre cas, plus le niveau d’alcool augmentait, plus on jouait… Les 100 sous se sont vite transformés en 10 $ qui lui s’est transformé en 60 $ ! Yes! On a bu gratis et on a fait 50 $ de profits tout ça grâce à Mr. Big dans la machine « Sex And The City ».

L’expérience s’est répété le lendemain, au Ceasar’s Palace, nos 10 $ se sont transformés en 190 $, 5 drinks inclus! Viva Las Fucking Vegas ! Dans la fausse vie, je serais allée directo chez le premier styliste capillaire dispo, mais dans la vraie vie, j’ai acheté une nouvelle pompe à eau. Party.

C’est là qu’on n’a pas de leçon à donner à personne :

La van life c’est tough sur le capillaire.

Changer sa pompe en 20 minutes pour vraiment trop cher

Au RV Park, on m’avait suggéré une compagnie hyper efficace qui se déplace pour la réparation. Paaaaaaaaarfait pour nous qui ne savons pas où on sera. Le dude arrive, nous salue à peine, se pitche sur le plancher de la « cuisine » et drill la pompe. Avant qu’on comprenne ce qui se passait, il avait fini et nous montrait la facture : 125 $ le call +125 $ le temps + 140 $ la pompe. Truc à retenir: peu importe ce que vous aurez à changer sur un VR ou une auto, essayer d’acheter la pièce avant. Je venais de voir la même criss de pompe à 60$ de moins, dans un magasin. Dah.

Comment dépenser 320 $ (oui, on a fini par payer cash) à Végueus!

Côté divertissement, les shows gratuits tous les soirs sur la Fremont, dans le Vieux sont franchement bons. Pas juste les shows de musique, les shows de personnages aussi ! Tu t’assois et tu fais du people watching de qualité, avec ton drink gratuit.  Ouuuuuuuuuiiiiiiiii parce qu’à la sortie de tous les casinos, tu vides ton drink dans un verre en plastique pour sortir dans la rue! Magie! Vegas, t’as pas mal été parfaite.

Cette mise en scène de « filmer tout croche » est rigoureusement étudiée pour filmer le « bébé de 55 ans » sans que ça paraisse. Voir que je vais donner 5 $ pour encourager le grotesque.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up