Martin Flamand

Le Grand Confinement : un étrange printemps en photos

Rencontres à travers l'objectif.

Pour certains créateurs, la crise a mené à une pause d’inspiration. Mais d’autres ont trouvé dans la distanciation physique un terrain d’exploration tout neuf. C’est le cas du photographe Martin Flamand, un habitué d’URBANIA (on peut voir un exemple de son travail dans ce portrait d’Alf, un tatoueur qui vous encre la peau gratuitement si vous êtes indépendantiste!) qui s’est lancé dans un nouveau projet ce printemps.

Appareil photo à la main, il croque avec sensibilité le portrait de confinés et récolte leurs réflexions du moment. Résultat? Le Grand Confinement, une série de magnifiques photos, couplées à autant d’observations et de confidences sur ce nouveau quotidien qu’on tente tous d’apprivoiser du mieux que l’on peut. 

Avec sa permission, on vous présente ici quelques portraits, sur la quinzaine déjà réalisés, avec des extraits de témoignages. On vous invite à poursuivre la visite directement sur le site de Martin ou sur son compte Instagram. Le projet est toujours en cours et on nous souffle à l’oreille qu’il espère ajouter un portrait par jour. Vous pourrez donc y découvrir de nouvelles histoires qui s’ajouteront au fil du temps.

 

Marjorie, Pierre et Lili-Rose

« Quelle étrange chose que ce confinement. […] J’espère la créativité. Je rêve de résilience. Puis j’imagine une plante sur une nouvelle tablette, question de rendre notre maison encore plus belle. Et finalement je me dis qu’on est vraiment bien ici en famille. »  

Marie-Michel

« La mort. C’est ça qui habite mes pensées pendant le confinement. La mort, je sais ben, c’est pas vendeur, ni glamour, ni drôle, ni performant. C’est sûrement pour ça qu’on y pense pas trop en temps normal, qu’on fait tout pour se sentir furieusement, bruyamment vivants. »  

Isabelle, Maxime, Maryse et Aline 

« J’apprends à ne plus m’en faire de ne pas être assez ou de ne pas pouvoir en faire plus. Je fais ce que je peux, dans les mesures qui s’offrent à moi. C’est ma résilience, je crois. »  

Marie-Josée

« […] le plus souvent je pense à la Terre et une question revient sans cesse : “‘Maintenant que nous avons écouté les recommandations des experts en santé publique […] pouvons-nous écouter les experts en environnement et changement climatique?” »  

Gabriel et Chloé

« […] on sera probablement plus conscients et reconnaissants des choses qu’on prenait jusqu’ici pour acquis, par exemple notre santé et notre liberté de faire ce qu’on veut, quand on veut et avec qui on veut…»  

Charles

« La crise m’a forcé à me retrouver avec moi-même et j’ai réalisé que je passe beaucoup de temps dans mes pensés. L’app de Headspace, le yoga sur Zoom et mon livre de Mandala sont maintenant mes BFF! »

 

Mélanie

« Au début, on a la poussée d’adrénaline. Puis on se calme. On constate les dégâts physiques et matériels. On fait un plan de sortie. On reprend le contrôle. Puis on lâche prise. […] C’est fort la vie. »  

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Le Grand Confinement : un étrange printemps en photos

Rencontres à travers l'objectif.

Dans le même esprit