Valerie Carbonneau

    Jean-François Caron, numérologue

    Quand vient le temps de faire des prédictions sur la saison du Habs, les gens normalement constitués analysent la composition des trios, évaluent les fiches des joueurs ou répètent ce qu’ils ont lu dans les chroniques de François Gagnon. Pas Jean-François. Facteur le jour, numérologue le soir, il préfère de loin appliquer ses formules magiques au numéro de chandail des joueurs. Weird? Un ti-peu.