Marion Megglé

    La ville de la semaine : Paris

    Écrire 10 choses à savoir sur Paris, c'est pas mal comme sélectionner ses chansons préférées des Beatles, c'est tough. La sélection qui va suivre sera donc nécessairement très personnelle.

    Star d’un vendredi : Émilien Urbano

    Émilien Urbano est allé à Tanger, s'est reposé parmi les Carmélites, a dansé dans les clubs branchés de Paris et s'est m^lé aux foules de Gaza. C'est beau le métier de photographe.

    La ville de la semaine : Val-d’Or

    Cette ville m’a adopté pendant presque trois ans. Avant d’y emménager, j’ai entendu toutes sortes de stéréotypes sur le royaume de l’or tel que : les mouches sont grosses comme des orignaux, les gens se rendent au travail en ski-doo, l’hiver il fait - 60 °C, les gars couchent avec leurs cousines, y’a pas d’électricité, etc. Bref, ça m’a pris à peine dix minutes pour découvrir que rien de tout cela n’était vrai et que Val-d'Or, c’est une maudite belle place.

    Henri Paquet, prof de Père Noël

    Il y a 53 ans, Henri Paquet a troqué son boulier de comptable pour la poche et la grosse boucle dorée. Aujourd’hui, il est Père Noël, professeur de Père Noël et président de l'Association des Pères Noël de la province de Québec. Quand on s’est demandé quel Père Noël interviewer, mettons qu’on n’a pas hésité très longtemps…

    Véronique Ouellet, magasineuse pathologique

    Certaines filles voient le shopping comme un sport, un passe-temps, une douceur. Véronique Ouellette, elle, en a fait le centre de sa vie. Dépendante au magasinage, elle possède près de 200?paires de souliers, une soixantaine de sacoches, des centaines de vinyles et autant de cossins achetés dans des bazars. Magasineuse compulsive, elle se console en regardant Dr. Phil. Parce qu’apparemment, il y a pire qu’elle...

    Entrevue avec MadameB

    Qui de mieux placé qu’une blonde pour révéler les secrets interdits ? Pour en savoir plus sur la célèbre pornstar BrunoB, on a interviewé […]

    Pas besoin de Viagra

    La ligue Géritol, c’est près de 150 hockeyeurs qui se réunissent à l’aréna Gaétan-Boucher de St-Hubert, deux fois par semaine. Parmi eux, on compte des médecins, des juges, des comptables, des ouvriers de la brasserie Labatt, des forgerons, des camionneurs… tous à la retraite. La moyenne d’âge des membres des huit équipes est 65 ans, mais Gaston, le doyen, en a 80. Ces fringants joueurs nous ont ouvert la porte de leur vestiaire, là où ils s’échangent des blagues salées tout en se graissant généreusement les muscles de Tiger Balm.