Vous pouvez suivre des requins sur Twitter

Ils sont de vrais influenceurs.

Hier, on apprenait que Brunswick, un gentil requin blanc de 8 pieds et 9 pouces, nageait près des côtes des Îles-de-la-Madeleine. Il serait arrivé au Québec le 12 juillet, en passant par l’île de Havre-aux-Maisons.

Semblerait-il qu’il aime les eaux des îles puisqu’il se tient très près des côtes, au grand dam des habitants qui n’ont pas nécessairement envie de le croiser lors de leur prochaine baignade.

Mais pas de panique, le requin serait là pour le garde-manger rempli de phoques, plutôt que pour les jambes des baigneurs.

Des requins avec un gros fanbase

Un compte Twitter nommé «Brunswick the Shark», raconte les aventures du requin blanc depuis le 27 février dernier alors qu’il avait été repéré au large de la Géorgie. C’est l’organisme américain OCEARCH qui s’occupe d’implanter chirurgicalement un émetteur sur le squale, qui nous informe ensuite de sa position lorsqu’il fait surface.

C’est comme ça qu’on en vient à créer des comptes Twitter pour des requins munis de ce mini GPS. En plus, c’est comme s’ils nous parlaient, puisqu’ils s’adressent à leurs abonnés directement.

C’est ainsi que Brunswick tweete à ses 4500 abonnés: «Hier, je suis arrivé à l’île de Havre-aux-Maisons au Québec, Canada! J’aime l’hospitalité canadienne. Tant que je suis ici, j’ai décidé de tweeter en anglais et en français!»

En 2016, Lydia, «le requin globe-trotter» qui avait été aperçu en Nouvelle-Écosse avait déjà voyagé plus de 57 000 km. Elle poursuit aujourd’hui son périple sous le regard des 46 000 personnes qui la suivent sur Twitter. La dernière fois qu’elle a été aperçue, c’est en avril à Bald Head Island en Caroline du Nord.

Si, comme nous, vous vous êtes découvert une nouvelle fascination pour ces requins voyageurs, voici quelques comptes à suivre. 

Hal the Great White

Ce tout petit requin de 12 pieds et 6 pouces fait dans l’humour. Si vous êtes un adepte de mèmes, ce compte est pour vous.

Mary Lee the Shark

Elle est présente dans les eaux américaines et récemment, elle a fichu toute une frousse aux touristes de la Floride alors qu’elle nageait tout bonnement dans le golfe du Mexique. Elle a même été surnommée «crazy shark».

Miss Costa Shark

Ce requin est tellement populaire, qu’elle s’est associée à la marque de lunettes fumées Costa pour un partenariat. Vous pouvez donc vous procurez ses lunettes ici. Et elle milite contre le plastique dans les océans. On l’aime.

Pour vous perdre des heures à lire les aventures des requins, c’est sur le compte Twitter d’OCEARCH que ça se passe.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

New York veut notre électricité pis on va être riches, beubé !

Aussi, Joe Biden se lance dans la course (soupir) et Fitzgibbon met sa propre tête sur le billot.