Le quartier Villeray et ses hotspots architecturaux

« Métro, Vélo, Condo » c’est pas mal ma réalité depuis l’été 2010! Ayant passé ma jeunesse à traverser les ponts menant de la rive nord (Papa) à la rive sud (Maman), il était hors de question que mon nid douillet d’adulte soit ailleurs qu’au cœur de Montréal.

Fière propriétaire d’un modeste appartement dans Villeray, j’ai appris à découvrir mon quartier (que j’adore) au rythme de balades à pieds et de rides à vélo. Amoureuse d’architecture et de “vieilles affaires”, Villeray est pas mal mon paradis sur terre. Comédienne et non historienne, je vous présente quelques-uns de mes coups de cœur!

Église Notre-Dame-du-Saint-Rosaire

Ah! Un lieu proche de mon coeur. Un jour, Mamie m’a raconté que ses deux sœurs aînées s’y étaient mariées. C’est inévitable, dès que je passe devant cette église aux marches décorées de fleurs, j’imagine Gaby et Denise en robe blanche, le cœur battant, gravir les escaliers du Saint-Rosaire en se disant : “Ça y est, ça commence!” En août 2014, j’ai participé au tournage d’Anime, un court-métrage post-apocalyptique réalisé par Arnaud Brisebois, et c’est la façade l’église Notre-Dame-du-Saint-Rosaire qui sert d’ouverture au film. Qui aurait cru que 60 ans plus tard, je me trouverais sur les mêmes marches, sans la robe blanche, de l’église où Gaby et Denise ont dit le fameux “oui, je le veux”?! Tous les soirs, à 18 h tapant, la cloche de Notre-Dame-du-Saint-Rosaire rappelle aux paroissiens de Villeray que c’est l’heure de la prière (ou non). De mon petit balcon arrière, je regarde le soleil se coucher entre les deux clochers verdâtres de cette magnifique église construite en 1930.

Ancienne Banque Canadienne Nationale

Bâti en 1928, cet édifice commercial de couleur claire égaie le quadrilatère Villeray-St-Hubert. Anciens locaux de la Banque Canadienne Nationale puis de la Banque Nationale, l’édifice n’est désormais plus un lieu financier : pendant près de 5 ans, c’était le QG des adeptes de yoga du quartier. Depuis quelques mois, l’Espace 7680 (c’était le nom du dit studio de Yoga) est à louer. Je lance donc un appel à tous les entrepreneurs et amoureux de Villeray! C’est à votre tour d’insuffler un peu de vie à ce bâtiment plein d’histoire. Salon de thé? Bistro végé? Micro-brasserie? Oui, oui et oui! J’en rêve et il en manque cruellement dans le quartier!

Église Sainte-Cécile

Cette majestueuse pièce d’architecture construite entre 1923 et1926, c’est le cœur de Villeray. Entourée du bistro L’Enchanteur et du café Larue & fils, du piano “libre-service” (le premier dans Villeray, yé!) qui, selon le niveau d’habilité du pianiste qui s’y installe, divertit passants et restaurateurs, et de la piste cyclable de la rue Henri-Julien, Sainte-Cécile ne cesse de faire tourner les têtes. Tous les ans, des dizaines de milliers de personnes se rassemblent sur son parvis pour y célébrer en grande pompe notre Fête nationale. Le 23 juin 2015 restera à tout jamais gravé dans ma mémoire : du blé d’Inde et de la bonne bière à la tonne, la rue De Castelnau, barrée pour l’occasion, et ses balcons qui débordent de gens fiers et festifs ainsi que Loud Lary Ajust (mes amours!) qui font danser des milliers de Québécois sur les marches de Sainte-Cécile et en prime, il y avait même des jeux de lumière sur les clochers! #Jemesouviens

Immeuble D.-Armand-Taillefer

Construit en 1929, ce bâtiment est un exemple assez typique des anciennes conciergeries montréalaises. Sa porte principale en bois massif, les détails ornementaux de ses fenêtres et son allure carrée lui donnent l’air d’une ancienne école comme dans le film A Little Princess (les filles de mon âge savent de quoi je parle)! Situé à deux pas d’une zone de repos colorée avec balançoires, immenses pots de fleurs et une station Bixi, cet immeuble à logements a, comme dirait Maman, “beaucoup de gueule”! Tous les soirs en revenant du gym, je passe devant cet immeuble et je m’imagine y vivre comme dans un film américain de Noël : une famille nombreuse qui déguste une grosse dinde, un chien blond qui dort devant le foyer, un immense sapin orné de chandelles, des flocons qui tombent devant la fenêtre, bref, ces appartements m’inspirent une vie de conte de fées moderne!

Église orthodoxe antiochoise St. George

Son allure exotique (un genre de East meets West) et sa fresque mythique, peinte sur le bâtiment adjacent, colorent mes matins depuis plus de 6 ans. C’est non seulement mon spot pour “stationner” mon vélo (le poteau au bas des marches de l’église est pas mal moins achalandé que le maudit rack à vélo du métro Jean-Talon) mais c’est aussi un lieu de prédilection pour fumer des cigarettes en attendant un lift, une date, un autobus…ou bien juste pour relaxer deux minutes.

Pour moi, Villeray, c’est des beaux bâtiments historiques, de délicieux restos (Tapeo, Tandem, Mesón, etc.), les bars de quartier (Miss Villeray, Huis Clos, Etho, etc.), les piscines municipales, les parcs et les haltes de repos colorées. C’est aussi tous mes amis qui y vivent et avec qui je profite du quartier. C’est un endroit où il fait bon vivre et où il est encore possible de stationner sa voiture sans sacrer pendant 20 minutes! Villeray, c’est un mode de vie, une bulle de bonheur qui m’inspire tous les jours.

URBANIA et HÉRITAGE MONTRÉAL s’associent pour célébrer l’architecture et le patrimoine unique de Montréal, à travers les yeux et la plume de ceux qui y vivent au quotidien.

Depuis 40 ans déjà, HÉRITAGE MONTRÉAL, un organisme privé sans but lucratif, œuvre à promouvoir et à protéger le patrimoine architectural, historique, naturel et culturel du Grand Montréal.

_________________

Du même auteur