Dorian Danielsen

Parler aux extraterrestres avec un laser

La bouteille à la mer du futur.

Sommes-nous seuls dans l’univers ? D’autres formes de vie regardent-elles, elles aussi, le ciel en se posant la même question? Des chercheurs américains proposent de lancer une bouteille à la mer afin de régler la question une fois pour toutes ! Ce premier contact extra-terrestre ne se ferait pas tout à fait dans le style du naufragé échoué puisqu’un laser remplace la bouteille et qu’il n’est pas question de l’envoyer dans l’océan, mais dans l’espace.

Imaginons un astronome à des années-lumière de nous en train de scruter la galaxie au télescope. Il balaie le ciel et tombe sur notre petit coin de la Voie lactée. Là, quelque chose pique sa curiosité ! Le spectre de lumière de cet endroit sort de l’ordinaire. « Qu’est-ce ça peut bien être ? », se demande-t-il en se creusant les méninges.

Difficile de savoir si cet alien émettra l’hypothèse que ce rayon lumineux bizarroïde vient de créatures bipèdes sans poil qui habitent une planète tournant autour du soleil. Pour le savoir, ne reste plus qu’à lancer la bouteille et attendre !

Se démarquer du soleil

Pour le moment, même le plus puissant des lasers n’est pas en mesure de sortir de l’ombre du soleil.

L’idée du laser-messager est emballante. Cependant, avant de pouvoir illuminer la galaxie, reste un défi de taille à surmonter : notre laser doit être en mesure de produire un signal infrarouge plus puissant que ce qu’émet naturellement le soleil. Et pour le moment, même le plus puissant des lasers n’est pas en mesure de sortir de l’ombre du soleil.

Si le laser seul n’est pas suffisant, on peut amplifier son intensité à l’aide d’un télescope. Malheureusement, aucun télescope sur Terre ne possède actuellement un miroir assez grand pour produire un signal laser de cette ampleur. Mais gardons espoir, avec son miroir de 39 mètres, le European Extremely large Telescope qui est en cours de construction pourrait bien relever le défi !

De proches voisins réceptifs?

Avons-nous vraiment besoin d’envoyer un laser jusqu’aux confins de la galaxie pour nous faire voir ? Des extraterrestres pourraient être bien plus proches qu’on le croit. Les astrophysiciens suggèrent que des systèmes comme celui de l’étoile la plus proche du soleil, Promixa du Centaure, ou encore TRAPPIST-1, une étoile à 40 années-lumière de nous, pourraient abriter des aliens. Ils devraient apercevoir notre signal laser sans problème ! On sait même que le système de TRAPPIST-1 regroupe plusieurs exoplanètes, dont trois sont potentiellement habitables !

Les astrophysiciens suggèrent que des systèmes comme celui de l’étoile la plus proche du soleil, Promixa du Centaure, ou encore TRAPPIST-1, une étoile à 40 années-lumière de nous, pourraient abriter des aliens.

Que ce soit chez nos voisins ou à 20 000 années-lumière de chez nous, que faire si les aliens remarquent notre laser et décident d’établir la communication ? Nous serions en mesure d’envoyer des messages sous forme de pulsations lasers, similaires au code morse. Ceux-ci prendraient quelques années à rejoindre nos interlocuteurs. Si la communication extra-terrestre se compte en années, vaut peut-être mieux arrêter de se plaindre de la lenteur de nos connexions internet !

Finalement, lancer une bouteille à la mer en plein espace, c’est plus réaliste qu’on pourrait le croire. Qui sait nous serons peut-être en mesure de répondre si E.T. se décide à nous passer un coup de fil ?

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Pourquoi ne va-t-on plus sur la lune ?

Après avoir vu le film «First Man», notre collaboratrice s'est penchée sur l'état de l'exploration spatiale en 2018.

Dans le même esprit