Un monde en lambeaux

Série sur les bâtiments abandonnés de Détroit par Éric Constantineau: «Durant ma visite à Détroit, je me suis vite rendu compte de certaines choses: les effets de la crise financière sont évidents, la quantité de lieux laissés à l’abandon est considérable, même au centre-ville, la ville en elle-même semble désertée, la drogue et les “liquor store” pullulent, la police est présente, malgré un flagrant manque d’effectif, beaucoup de services manquent dans plusieurs quartiers, pelouses, propreté…». Incursion dans un monde en lambeaux.

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

On est partis à la recherche du mini-cheval-canular du parc Jean-Drapeau

L’île de Montréal était consternée aujourd’hui alors que plusieurs images montrant un mini-cheval à la crinière rose ont circulé sur les médias sociau […]

Dans le même esprit