Tout le monde veut sa médaille

Je le savais. En décernant toutes les deux semaines ma médaille de la semaine dans le monde de la pornographie, ça allait déraper. C’était évident. Les pornstars de partout dans le monde allaient rivaliser d’adresse pour m’impressionner. Stormy Daniels, par exemple. Dans un premier temps, la charmante demoiselle aux seins malheureusement mal alignés (Mr Muffler, quelqu’un?) a exploré la possibilité de devenir sénatrice en Lousiane. Déjà, c’est toujours drôle, une actrice porno en politique, mais bon, c’est déjà vu, alors je n’en ai pas parlé. Devant mon silence, la douce star de Operation: Desert Stormy a pris les grands moyens. Constatant que son mari avait mal plié le linge, elle a sauté une coche et elle l’a battu, lui assénant quelques coups à la tête et, surtout, lui lançant une plante en pot, donnant tout son sens au qualificatif «plantureuse». Résultat: une arrestation pour violence conjugale, et l’inévitable mug-shot, qui confirme une fois de plus que les gens qui se font arrêter ont toujours l’air moins cochons que ceux qui se font maquiller. Bravo, Stormy. Tu l’as, ta médaille. Source: http://www.thesmokinggun.com/archive/years/2009/0729093stormy1.html

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Lettre à Francine Pelletier : les femmes trans méritent le même respect – et la même rigueur journalistique – que les autres

Réponse à la chronique de Francine Pelletier du 11 décembre dernier dans le Devoir.

Dans le même esprit