Mélissa Desjardins

Tony Hawk Pro Skater (et son incroyable trame sonore) fête ses vingt ans

I'm trying to keep, the ground on my feet !

Enfant, je n’étais certainement pas un gars «cool». C’était les années 90, et la mode était aux jeunes skaters décontractés.  

Personnellement, ça ne m’attirait pas tellement. Et c’est aussi bien, considérant que je me suis acheté une trottinette cet été, et que je me suis cassé la jambe à ma deuxième journée. 

Moi, j’étais plus du genre « passer mon été dans le sous-sol à jouer à des jeux vidéo ». 

Mais j’avais un cousin très cool, un sportif dont toutes les filles étaient amoureuses. À Noël, en 1999, il a reçu un Playstation, accompagné d’un titre qui allait me marquer à jamais: Tony Hawk Pro Skater

Sans le savoir, je venais de découvrir la trame sonore de mon adolescence. 

Une trame sonore légendaire

Je vais le dire d’emblée, si vous cherchez quelqu’un qui peut vous aider à améliorer vos scores à THPS, cherchez ailleurs. 

J’étais, et je suis encore à ce jour, pourri à ce jeu. 

Sauf que mon manque de talent ne m’a pas empêché de jouer des heures et des heures à Tony Hawk. Mon cousin habitait à côté de l’école, alors j’allais chaque matin jouer quelques parties chez lui avant d’aller à l’école, puis je répétais le même manège le soir.  J’avais beau être incapable de compléter des combos dignes de ce nom, je continuais d’enfiler les parties. 

Et il y a une explication simple à ça: la trame sonore était incroyable. 

Encore aujourd’hui, je ne peux évoquer le souvenir de ce jeu sans que les premiers mots de Superman de Goldfinger ne me viennent à l’oreille: «So here I am / doing everything I can / Holding on to what I am / Pretending I’m a Superman» (d’ailleurs, je vous mets au défi, nommez UNE autre toune de Goldfinger). 

Avant ce jeu, mon univers musical se limitait à la pop très commerciale. Honteusement, le premier CD que je me suis procuré est Oops I Did It Again de Britney Spears. Sinon, j’usais à la corde le CD d’Allan Théo acheté par mes parents. 

Vous voyez le genre. 

Soudainement, un nouveau monde s’ouvrait à moi. 

La trame sonore de THPS m’initiait à un univers de rébellion adolescente, de contestation et de rythmes de drum faits pour faire fâcher les parents. 

Et j’aimais ça. 

J’ai vite oublié Britney. 

Piste par piste: un combo sans fautes

Dans les années 90, le punk et le skate étaient aussi indissociables que le sont aujourd’hui les États-Unis et les fusillades. 

Les développeurs de Neversoft ont donc eu la bonne idée de faire de la trame sonore de leur jeu l’équivalent d’une compilation qu’on se serait passé en cassette à l’époque, question d’avoir quelque chose à écouter dans notre Walkman pendant qu’on s’égratignait les genoux au skatepark. 

Et côté punk, il ne se fait probablement rien de mieux que Police Truck des Dead Kennedys.

Les Dead Kennedys sont un groupe emblématique de cette scène, mais soyons honnêtes, les paroles ont horriblement mal vieillies. En gros, la toune parle de vol de camion de police : comment le dérober, se déguiser en policier… et en profiter pour agresser des filles. 

Ishhhhh. 

Probablement moins controversée, Jerry Was a Race Car Driver de Primus fait excellente figure. 

Voilà un groupe qui suinte les 90’s, alliant rock et inspirations funk / jazz. Prenez quelques secondes pour écouter les lignes de bass du frontman, Les Claypool, et vous risquez d’être impressionnés vous aussi. 

Les paroles, par contre, ne sont pas tellement plus joyeuses, racontant l’histoire d’un féru de vitesse, Jerry, qui s’est tué en conduisant saoul. 

Si vous entretenez l’illusion que le monde était plus heureux dans les années 90, détrompez-vous. 

Mais nous sommes en 2019, alors continuons notre petit tour d’horizon avec Cyco Vision de Suicidal Tendencies, qui incarne le mieux, selon moi, « l’attitude THPS ». 

En moins de deux minutes, la pièce a tout juste le temps de vous donner envie de péter des affaires pis d’envoyer promener papa-maman, comme toute bonne toune punk devrait le faire (n’empêche, restez polis avec vos parents, ils vous ont tout donné). 

Bref, on pourrait défiler les tounes une par une de la bande-sonore du jeu. 

Mais vous attendez tous qu’on revienne sur une pièce en particulier.

Un classique des classiques

Évidemment, la toune qui monopolise l’attention générale quand on parle de la trame sonore de Tony Hawk Pro Skater, c’est Superman de Goldfinger. On l’a évoqué au début de ce texte, prenez maintenant un moment pour l’écouter si ce n’est pas déjà fait.

Non seulement c’est une excellente chanson, enlevante et mémorable, c’est également une pièce emblématique de son époque. 

À quel autre moment de l’histoire aurions-nous pu collectivement tripper sur une toune de ska? 

En fait, Superman est tellement devenue une chanson phare que je pense qu’elle est en grande partie responsable du statut culte de ce premier titre de la série Tony Hawk. 

La jouabilité et l’esthétique allaient devenir bien meilleurs dans les titres suivants de la série, mais l’original avait quelque chose que ses successeurs n’avaient pas: la meilleure toune ska de tous les temps. 

Dans le fond, Superman est à Tony Hawk Pro Skater ce que Tony Hawk lui-même est au skate: une légende.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up