Speedruns : Être le « Usain Bolt » des jeux vidéo

Quand j’étais ti-cul, une des choses qui m’impressionnait le plus, c’était de voir les gens compléter leur cube Rubik. Encore plus ceux qui le finissaient à la vitesse de l’éclair. C’était-tu divertissant les compétitions de cubes Rubik, hein?

Avouons-le, on a pas mal tous essayé de se montrer plus brillants que les autres en décollant les petits carrés colorés pour les appliquer côte à côte. Ça, c’était jusqu’à temps qu’un petit fin finaud nous dise que le cube n’était pas réglementaire. Pfff.

Presque tous les collègues de classe avaient leur guide d’instruction pour les aider à compléter leur cube coloré. Pour ma part, j’étais plutôt intéressé par les livres sur les messages subliminaux dans le rock ‘n Roll, musique de Satan. À chacun ses préférences.

À cause de ça, le mieux que j’ai réussi à faire, c’était une face complète plus la ligne du haut des autres faces. Pas fort. Souvent j’essayais 2-3 minutes et je me tannais. Je dois avoir un genre de trouble de déficit de l’attention, un TDAH du cube Rubik.

Je suis l’antonyme de speedrun.

Quand on m’a demandé de faire un texte sur les speedruns, je considérais être l’anticasting parfait.

Je ne suis pas trop du genre gamer. On pourrait me décrire comme le gars qui n’a jamais eu le courage ou la patience de finir un seul jeu vidéo de sa vie. Même pas Super Mario, aucun Assassin’s Creed, encore moins un Final Fantasy. Je me tanne. J’ai même pas réussi à faire long feu sur SimCity.

Ça doit être le TDAH du jeu vidéo.

De véritables sprinters du pixel.

Les speedruns, c’est l’art de terminer un jeu vidéo à une vitesse record. C’est devenir le Usain Bolt de la manette.

Avez-vous déjà réussi à compléter Super Mario Bros en moins de 5 minutes? Ben voyons, qu’est-ce que vous attendez? Treize joueurs l’ont réussi dont certain Darbian qui détient le record avec 4:56.878

Des speedruns, il en pleut sur Youtube et sur Twitch. On peut en voir de tous les jeux, de toutes les ères et de toutes les consoles. Il y a même un classement officiel des meilleures performances mondiales qui existe sur speedrun.com.

J’ai contacté le Runner québécois Maxime “Meteox” Morin Grandmont pour m’initier à cet univers fort intéressant. Voici ce que j’ai appris.

On trouve trois types de runs :

Any% : Se rendre le plus rapidement possible à la fin en ne tenant pas compte du pourcentage de complétion du jeu.

100% : Se rendre au bout en complétant toutes les étapes et en ramassant tout ce qui se trouve sur votre passage, items, bonus, etc.

Glitchless : Terminer le jeu à 100%, sans exploiter les glitchs ou bogues qui se retrouvent bien involontairement dans le jeu, comme passer à travers un mur par exemple.

Être plus rapide que le voisin.

C’est l’esprit de compétition qui pousse les Runners à s’exécuter. Viser le dépassement de soi et surtout se mesurer aux plus rapides sur la planète. C’est une réelle olympiade du jeu vidéo. C’est juste que Mario Kart prend la place du 800m et que le lancer du javelot est remplacé par Duke Nukem.

Mais en tant que programmeur, Meteox y voit également une utilité de débogage, soit de voir ce que certaines fonctionnalités peuvent créer comme glitchs ou bogue, pour éviter de tomber sur ce même problème.

« Ce qui me passionne par le Speedrun, c’est autant d’explorer les mécaniques d’un jeu que de les perfectionner. Certains jeux requièrent d’être capable de faire des manœuvres à la milliseconde précise, au pixel précis, et sont donc mécaniquement très complexes à maîtriser. Ça en devient presque un art, un sport et une activité récréative à la fois! »

Voir des speedruns en direct.

Les Speedruns sont parfois utilisées pour effectuer des levées de fonds : des “Runners” se rassemblent et livrent une performance dans des conventions ou des événements. En direct sur une chaîne Twitch, les spectateurs peuvent faire des dons à une œuvre de charité. Chantal Lacroix serait bien fière d’eux. Jouer pour une bonne cause, c’est louable.

L’événement Awesome Games Done Quick (AGDQ) se tiendra du 8 au 15 janvier 2017 en Virginie. Plusieurs experts s’exécuteront sur des jeux comme Super Mario Kart, Doom2016, Half-Life, Halo2, Grand Theft Auto, Dragon’s Lair et bien sûr, Super Mario Bros. Tout ça au profit de Médecins sans frontières et de la Prevent Cancer Foundation.

Meteox quant à lui fera une run de Metroid : Zero Mission au Cégep Sainte-Foy les 5 et 6 novembre lors de l’événement Extra-Life 2016.

Vous pourrez même voir ses prouesses en direct sur twitch.tv/iMeteox.

Quant à moi, je vais me faire une petite session de cube Rubik.

Pour lire un autre article de Fred Simard: « C’est quoi un geek? »

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Angèle donne une leçon sur le consentement dans son nouveau vidéoclip

L'artiste nous invite à «l'Académie anti-sexisme».