Rantanplan

Le Québec a été la risée du monde avec ses prisonniers évadés par deux fois en hélicoptère. Depuis la semaine dernière, c’est au tour d’Haïti de dévoiler toutes les faiblesses de son système carcéral digne de Lucky Luke. Le fils d’une des familles les plus riches du pays a été accusé d’avoir orchestré le kidnapping des enfants d’une famille rivale. Le célèbre prisonnier haïtien s’est échappé il y a huit jours de la plus moderne prison d’Haïti, construite au coût de 6 millions de dollars par le Canada. Histoire d’une tragi-comédie.

Évadé la semaine dernière, la chasse à l’homme n’aura pas duré. Clifford Brandt s’est rapidement fait intercepter par les autorités dominicaines deux jours après sa spectaculaire évasion. La prison dernier cri de laquelle il s’est enfui a été inaugurée en grande pompe par le gouvernement canadien en octobre 2012 dans la région de Port-au-Prince.

E pa fòt mwen (“C’est pas ma faute”)
Le gouvernement canadien a rapidement rejeté toute responsabilité. « Je pense que ce n’est pas juste de dire qu’on jette le blâme sur le Canada », affirmait le ministre conservateur Christian Paradis mercredi dernier.

Pendant sa cavale, les comptes Twitter des autorités haïtiennes se sont transformés en un roman-policier. Ainsi, 22000 dollars US a été offert à quiconque permettra la capture du fugitif, a-t-on appris sur le réseau social. La zone métropolitaine de Port-au-Prince a été bouclée, les frontières aussi, annonçait-on au même moment. Finalement, c’est les policiers de la République dominicaine qui ont mis la main au collet de l’évadé alors qu’il tentait de traverser la frontière.

On se demande encore comment un détenu peut réussir à s’enfuir d’une prison dernier-cri. On parle de mutinerie, mais certains agents carcéraux ont dû se laisser corrompre, ou à tout le moins avoir fait des erreurs monumentales, soulignent plusieurs observateurs. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur l’affaire, mais plusieurs coups de feu ont été échangés lors de l’évasion, les murs extérieurs de la prison sont criblés de balles.

Le père de Clifford Brandt, Grégory Brandt, photographié par Paolo Woods pour Le Monde et le livre État.

Brandt a été suivi dans sa fuite de près du tiers de la prison, soit environ 300 évadés sur un total de 899.

La majorité de ces prionniers en cavale se feront certainement très discrets. La tradition du marronnage est ancrée dans l’histoire haïtienne et ces derniers tenteront à coup sûr de ne pas retourner dans les geôles surpeuplées de Port-au-Prince.

De retour par hélicoptère de la République dominicaine, Brandt et deux autres évadés ont été livrés la semaine dernière aux caméras et journalistes comme un trophée de chasse. Il ne manquait que le goudron et les plumes.

#PrisonBrandt
J’imagine déjà les blagues à l’humour noir typique haïtien qui ont circulé dans le pays. L’impression de vivre avec une justice digne d’un film au scénario alambiqué se confirme.

Si ce n’est des deux gardiens blessés, le plus tragique de cette histoire est probablement la réalité du système carcéral et du système de justice haïtien révélée dans toute sa splendeur. Le premier ministre haïtien a appelé à la création d’un jugement expéditif de l’ex-fugitif qui n’a toujours pas subi son procès deux ans après avoir été arrêté. Il a rapidement été rabroué par certaines organisations de droits humains pour des raisons évidentes.

Plus des trois quarts des prisonniers haïtiens sont des prévenus en attente de procès. L’un de ceux-ci qui accompagnait Brandt en cavale s’est rapidement confié aux journalistes lors de son retour au pays, exposé devant les caméras avec son célèbre codétenu. Arrêté il y a sept ans, il a été placé en prison sans avoir vu un juge d’instruction et n’a toujours pas d’idée du moment où son procès aura lieu.

Une vingtaine des 300 évadés qui les ont suivi dans leur cavale ont été arrêtés, les autres courent toujours.

Twitter: etiennecp

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up