Quelle bière boire selon votre mood ce week-end

À chaque état d’âme sa bouteille (ou sa canette).

Chez URBANIA, on pense que pour chaque situation, il y a une bière. C’est pour ça qu’on a demandé à notre biérophile maison Christian Letendre de nous faire ses recommandations mensuelles. Voici donc cinq suggestions d’accords bières et moods pour mieux survire au week-end.

Pour vous préparer pour le Super Bowl

From there to icitte

DDH NEIPA

Alcool : 7%

Lagabière/Trailway

Il reste à peine une semaine avant le match ultime qui opposera les 49ers de San Francisco aux Chiefs de Kansas City. Et on est ben énervés parce que le Québécois Laurent Duvernay-Tardif sera de la partie. Pour bien préparer votre foie, on vous suggère la From There to Icitte, une bière brassée en collaboration par Lagabière et Trailway (une brasserie très réputée du Nouveau-Brunswick).

Pourquoi celle-là? Parce que « From There to Icitte », c’est un ballon qui parcourt le terrain d’un bout à l’autre. C’est le trajet que fait LDT pour venir faire un coucou à sa mère. Et c’est la distance entre notre verre de bière et notre gorgoton.

D’un jaune pâle complètement voilé surmonté d’un col blanc moyen, cette NEIPA présente des arômes de papaye, de mangue et d’agrumes (orange, citron), en plus d’un soupçon herbacé. En bouche, les saveurs se font plus nuancées, portées par une texture bien onctueuse : pamplemousse, ananas, papaye, toujours ce côté herbacé et une pointe vanillée. Une bonne amertume vient équilibrer une finale assez sucrée.

Pour mieux tolérer le froid pendant l’Igloofest

Impérial stout

Stout impérial vieilli en barriques de bourbon ayant contenu du sirop d’érable

Alcool : 8%

Mille-Îles

Vous venez de passer trois heures à vous trémousser sur les rythmes nordiques d’un obscur DJ finlandais et le froid de l’hiver montréalais commence à vous traverser les os? C’est le temps de rentrer à la maison vous réchauffer en sirotant un réconfortant Stout Impérial stout de la Brasserie Mille-Îles.

D’un noir huileux et opaque surmonté d’un col moka foncé dense et tenace, ce stout présente des arômes de bois imbibé d’alcool, de café Baileys, de tire éponge et de mélasse. En bouche, les saveurs de chocolat noir, d’érable, de pruneaux et de chêne brûlé s’harmonisent dans une texture onctueuse. La finale est bien sucrée et capiteuse, équilibrée par une amertume bien présente.

Pour vous trouver une date avant la Saint-Valentin

Coup de foudre

Lager de foudre

Alcool : 4,8%

Les Grands Bois

La Saint-Valentin approche et vous paniquez parce que vous n’avez toujours pas de date et vous avez peur d’être seul le soir de la fête de l’amour? On a ce qu’il vous faut. Avec la Coup de foudre, une helles maturée en foudre de dornfelder (un vin rouge allemand) brassée par Les Grands Bois, vous êtes certain de conquérir le cœur de l’être cher. Et sinon, vous aurez au moins bu une très bonne bière.

D’un doré clair surmonté d’un col blanc discret, cette lager présente des arômes délicats où se mêlent pain frais et herbe, en plus d’effluves floraux, d’un boisé discret et d’une pointe citronnée. La bouche est plus fruitée, des notes de poire, de raisin vert et de houblon noble s’ajoutant aux saveurs détectées au nez. Une légère amertume se présente dans une finale sèche.

Pour regarder le match des étoiles de la LNH

IPL

India Pale Lager

Alcool : 6,5%

Hermite/Noctem

Quoi de mieux pour accompagner le match des étoiles qu’une bière brassée par deux joueurs vedettes du milieu brassicole québécois? La réputation de Noctem n’est plus à faire, elle qui remporterait sûrement le concours d’habiletés en assemblage de houblons. Et à Victoriaville, L’Hermite est définitivement une étoile montante. Elle sera d’ailleurs notre microbrasserie du mois en février.

D’un doré voilé surmonté d’un col blanc moyen, la IPL présente des arômes frais et tropicaux où se mêlent la mangue, la papaye, l’orange et le cantaloup, en plus d’un petit côté herbacé. La bouche est fidèle au nez, avec un peu plus de melon et un côté green. La texture est soyeuse et les bulles fines. En finale, le sucre tropical est coupé par une amertume franche et agréable.

Pour la première rencontre avec vos beaux-parents

Squamish

Pale ale américaine

Alcool : 5,2%

Alpha

En tant que p’tit nouveau dans la belle-famille, pourquoi ne pas amener une bière d’une p’tite nouvelle? Arrivée sur les tablettes il y a à peine deux mois, la Brasserie Alpha propose déjà des produits houblonnés bien maîtrisés, en particulier la Squamish, une pale ale américaine.

D’un doré à peine voilé surmonté d’un col blanc généreux de bonne tenue, la Squamish présente des arômes puissants d’agrumes sur un fond malté, accompagnés d’un soupçon tropical. En bouche, c’est l’inverse: on goûte d’abord le malt, puis les agrumes et les tropiques. La finale est assez sèche et présente une bonne amertume. On pourrait presque croire à une brut IPA.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Microbrasserie du mois – Brasserie Mille-Îles

Brasserie Mille-Îles en trois bières.

Dans le même esprit