Petit lexique des termes utilisés en campagne

Parce qu'il ne reste plus que quelques heures avant de faire votre choix.

Vous avez procrastiné et êtes en retard sur la campagne électorale? Vous venez de vous rendre compte qu’il reste à peine quelques heures avant le vote, et en faisant du rattrapage, vous vous rendez compte qu’il vous manque quelques clés pour bien comprendre les débats et les enjeux? Pas de panique, on vous a préparé un petit lexique qui vous permettra de vous familiariser avec plusieurs termes utilisés pendant la campagne, question de vous faciliter la vie… avec un soupçon de mauvaise foi.

Vote stratégique

C’est quand on vous demande de voter pour un candidat pour lequel vous ne voulez pas voter, pour qu’il puisse battre un autre candidat pour lequel vous n’auriez pas voté. 

Péréquation verte

Proposition du Bloc québécois visant à faire payer les provinces qui polluent le plus et financer les provinces qui polluent le moins. L’objectif du Bloc est que sa proposition soit refusée pour prouver que l’indépendance du Québec est la seule solution.

Circonscription

Territoire déterminé sans vous consulter où des candidats de différents partis s’affrontent lors de la campagne électorale. Le candidat remportant le plus de votes gagne la circonscription. Le prix? Un siège à la Chambre des communes où il défendra les intérêts des citoyens de sa circonscription… ou les siens. 

Château fort

Circonscription proposant un fort appui envers un parti en particulier et où il est difficile, voire impossible de le déloger. Par exemple, la circonscription de Bourassa, au nord de Montréal, est libérale depuis 50 ans (avec une pause lors des élections de 1988 et 1993). Les représentants de ce parti peuvent facilement gagner cette circonscription, peu importe leur propos et peu importe les déboires du parti. 

Corridor énergétique

Euphémisme pour « pipeline » visant à rendre les projets pétroliers plus vendeurs au Québec. L’expression est le plus souvent utilisée en français.

Ce corridor énergétique, selon Andrew Scheer, représente une option « gagnant gagnant », car il servirait à transporter le pétrole albertain, mais également l’électricité du Québec, d’un océan à l’autre. 

Bloc québécois

Parti fédéral, limité au territoire québécois, espérant par-dessus tout avoir la balance du pouvoir, car sinon il ne servira pas à grand-chose. Ce parti se décrit comme celui défendant les intérêts des Québécois sauf ceux contre : le 3e lien, la loi 21 ou ceux qui ne votent pas pour le Bloc. 

Équilibre budgétaire

L’équilibre budgétaire représente une égalité des dépenses et des revenus. Souvent présenté comme une priorité dans un parallèle douteux avec les finances personnelles. Or, nous évoluons dans un système économique particulier qui fait en sorte que, même avec une dette de plusieurs milliards, il est possible pour un pays d’avoir une cote de crédit triple A. 

Classe moyenne

Tout le monde pense en faire partie et personne ne sait vraiment s’il en fait partie. Selon l’OCDE les personnes issues de la classe moyenne gagnent entre 75% et 150% du salaire médian sur le territoire… Y comprenez-vous quelque chose? Au Québec un.une célibataire faisant partie de ladite classe moyenne fait entre 28 000$ et 57 000$ par année. Cela représente seulement 38% de la population, mais puisque tout le monde pense faire partie de cette classe, les politiciens ciblent cette clientèle sur chaque question. 

AEUMC

L’Accord États-Unis-Mexique-Canada est un accord de libre-échange renégocié suite à la fin de l’accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Cet accord vise à bonifier les échanges commerciaux et les relations internationales entre les trois pays. Cependant, un problème important est constamment rencontré avec cet accord : Donald Trump. 

Loi 21 ou loi sur la laïcité de l’État.

Loi phare du gouvernement Legault et épouvantail de l’élection fédérale. Le projet de loi 21 polarise autant au Québec que dans le RoC. Dans la campagne fédérale, le projet de loi 21 est central, car il implique l’intervention du fédéral dans une juridiction provinciale. Présentement débattue en cour, la loi 21 pourrait se retrouver en Cour suprême où le fédéral pourrait potentiellement intervenir. Énormément débattue durant la campagne, le chef du Bloc s’est plaint de l’omniprésence du sujet, alors que les affiches de son parti sont les seules à en faire mention. 

Question de l’urne

La question de l’urne représente en théorie la question qui guidera le vote des électeurs sur un enjeu important de la campagne. Pour la campagne de 2019, on s’attendait à ce que ce soit l’environnement. Toutefois, aucun des partis n’arrive à réellement démontrer un grand intérêt ou des projets réalisables sur cette question. L’absence de question de l’urne explique peut-être la raison pour laquelle la campagne manque de piquant.

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up