Ode aux glitchs

Parce que les imperfections d'un jeu vidéo le rendent unique.

Depuis ma tendre enfance, je suis une vraie fan de jeux vidéo. Du plus loin que je me souvienne, je me vois, manette en main, jouant à Tetris, Ice Hockey, Excite Bike et Zelda. J’ai eu la chance d’avoir un papa gamer (salut, Dad!) qui nous fournissait les plus récentes consoles dès leur sortie. J’ai donc eu le bonheur de suivre l’évolution des graphismes et des nouvelles mécaniques d’une plateforme à l’autre, émerveillée par le travail des développeurs. Malgré tout, j’ai toujours eu un faible pour les failles des créations. Vous me direz qu’un jeu avec des « bugs », c’est un jeu non achevé qui aurait pu profiter de plus de temps de correction afin d’offrir une jouabilité plus affinée et complète. Je ne le vois pas comme ça.

Pour moi, un jeu achevé n’est pas toujours synonyme de perfection. C’est un peu la même chose que pour les humains : nous avons tous nos traits particuliers qui nous rendent uniques, nos petits « glitchs » qui pourraient être améliorés, mais qui font aussi qui l’on est. Personne n’est parfait et pour moi, c’est ÇA la perfection!

Dès la sortie de Red Dead Redemption 2, ce jeu hautement considéré pour recevoir le titre de « Jeu de l’année », on a entendu les éloges des joueurs à propos du visuel incomparable. Le titre a reçu des notes parfaites : mes feeds Facebook et Instagram étaient envahis d’images ainsi que de clips vidéo du jeu. Par contre, quelques jours plus tard, on a vu surgir des vidéos et des compilations d’extraits de Red Dead Redemption où les « glitchs » et les problèmes techniques étaient mis de l’avant. Alors que plusieurs trouvaient cela hilarant, d’autres étaient choqués de voir autant de troubles non résolus dans ce jeu « supposément » de l’année. Les joueurs allaient même jusqu’à changer leur évaluation du tout au tout, ne voyant plus l’œuvre d’art qu’ils croyaient avoir entre les mains quelques jours plus tôt.

**Grande respiration…** CALMEZ-VOUS, GUYS!!! Les glitchs, c’est le bonheur!

OK, vous ne pourrez peut-être pas interagir avec un personnage de l’histoire parce que celui-ci marche sans cesse dans un mur pour aucune raison valable. Peut-être ne pourrez vous pas embarquer sur votre cheval puisque celui-ci prend spontanément en feu (un peu étrange, je le concède). Mais au final, ces problèmes techniques marqueront clairement votre soirée et vous en parlerez encore dans les années à venir! Les glitchs étaient-là avant Red Dead Redemption 2 et seront là encore longtemps après, je l’espère sincèrement!

Une cheval en feu, ben normal.

Je ne pouvais terminer cet article sans déclarer mon amour à ces failles si magiques. Voici donc mon ode aux glitchs (qui est un glitch en soi, un glitch poétique) :

Ô toi, cher créateur, cher développeur

Ton talent est grandiose
Chaque jeu que tu nous offres est comme une prose
Comment ferions-nous sans toi, pour remplir notre cœur
Continue de t’épanouir et de nous éblouir
Mais laisse-nous un peu profiter de tes creux
Jamais nous ne te jugerons de laisser sur ton jeu
Des petits problèmes techniques qui nous feront mourir de rire
Ô toi, magicien de mon imaginaire
Laisse tes rêves de jeux vidéo, devenir les miens
Propose-moi un scénario vraiment complet qui se tient
Mais laisse-moi deux ou trois glitchs qui sauront plaire
N’écoute surtout pas ton directeur qui te fera trop corriger tes erreurs
Ta job sera en danger, mais tu auras éternellement mon amitié
Entre mes mains, les failles seront clippées et partagées
Avec amour, je saurai mettre du velours autour des troubles et de tes peurs
Merci à toi développeur et créateur
Tu es et sauras toujours dans mon cœur
Je vous laisse avec une compilation de glitchs de Red Dead Redemption II :


N’hésitez pas à me partager vos meilleurs glitchs préférés! Je veux tous les voir!
Pour me suivre sur Twitch.tv/Latanieretv et sur Facebook : @Latanieretv

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Cri du cœur d’une gameuse

Depuis le début de mon implication dans le monde du jeu, à l’époque de M.Net à Musique Plus où j’ai eu la chance […]

Dans le même esprit