Nos suggestions de noms pour les nouvelles stations de la ligne bleue

Gros brainstorm ce matin, chez URBANIA.

Cette semaine, les Montréalais ont pu observer un événement cosmique d’une rareté exceptionnelle : les astres municipaux, provinciaux et fédéraux se sont alignés pour financer un gros projet de transport collectif. La ligne bleue du métro sera prolongée de cinq nouvelles stations, dont la mise en service est prévue pour 2026. (On touche du bois pour ne pas que les travaux branlent dans le manche jusqu’en 2126.) En attendant de rrrouler, rrrouler, rrrouler vers les galeries d’Anjou, on s’est demandé comment allaient s’appeler ces cinq nouvelles stations. Voici nos prédictions.

Source STM

 

Coin Pie-IX/Jean-Talon : Station Michèle Deslauriers

À l’heure qu’il est, aucune station de métro montréalaise ne porte le nom d’une femme. La députée Carole Poirier et le ministre Martin Coiteux ont déclaré que ce «ce serait le fun» que ça change. En plus, le nom du pape Pie IX est déjà pris sur la ligne verte, alors on s’est dit : pourquoi pas prendre le nom de la papesse du métro? La douce voix de Michèle Deslauriers nous souffle le nom des stations depuis 2003, et récemment, elle a même commencé à nous donner des conseils comme «arrêtez de sacrer vos téléphones sur les tracks» ou «chaque fois que vous empêchez les portes du métro de se fermer, un bébé dauphin explose.» En 2026, elle pourrait commencer à dire son propre nom! «Prochaine station : Michèle Deslauriers. Hihi! C’est moé ça! Ouverture des portes de l’autre côté.»

Coin Viau/Jean-Talon : Station Maxi Fruits aux dattes

Le saviez-vous? Charles-Théodore Viau, c’est l’inventeur des Whippets. On a donc voulu honorer nos deuxièmes biscuits préférés en baptisant cette station de métro Maxi Fruits aux dattes. Par la même occasion, ça fera saliver les travailleurs de Saint-Léonard qui ont quitté la maison sans déjeuner, leur rappelant l’importance du premier repas de la journée au sein d’une alimentation équilibrée.

Coin Lacordaire/Jean-Talon : Station Boulot-dodo

Henri Lacordaire était un religieux français sans rapport avec Montréal ni le Québec, mais il paraît que c’était un ben bon prédicateur. En 2019, plus personne va à la messe. Ce qui préoccupe les Montréalais, c’est de vivre leur vie pépère, sans que personne ne leur adresse la parole le lundi matin dans le métro. Business as usual. Nous suggérons donc de rendre hommage à la routine tranquille de ces milliers d’hommes et de femmes en nommant cette station Boulot-dodo, pour que les honnêtes gens puissent s’arrêter au «métro Boulot-dodo».

Coin Langelier/Jean-Talon : Station Alexandre Taillefer

Téo Taxi a mis la clé sous la porte. Il lui reste le métro.

Coin Bélanger/Galeries d’Anjou : Station M’a juste passer au Dollo vite vite

Les galeries d’Anjou vont devenir accessibles en métro et le monde sans char de Saint-Léonard va enfin pouvoir assouvir ses pulsions de magasinage à bas prix dans un centre commercial digne de ce nom. Pour des gogosses fabriquées en Chine, direction le terminus M’a juste passer au Dollo vite vite!

(Madame Plante, Monsieur Schnobb, si une de ces suggestions vous plaît, lâchez-nous un wack!)

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up