Mange, prie, aime le sans gluten

Recette inspirée des Recettes Pompettes

En douze ans d’existence, URBANIA ne s’est jamais vraiment risqué en cuisine, excepté peut-être pour les magazines Bouffe et Gros. Nous mettons enfin les mains à la pâte dans le cadre d’une collaboration avec Cannelle, qui en a beaucoup à nous apprendre. Allant du gâteau aux carottes, aux pains multigrains en passant par la pâte à pizza, Cannelle est une boulangerie artisanale québécoise qui crée des pains et des desserts sans gluten. Cette entreprise de chez nous célèbre cette année ses 10 ans. Pour l’occasion, et aussi dans le but de démystifier cette bibitte qu’est le GLUTEN… ou plutôt le SANS gluten, nous avons demandé à nos collaborateurs de se prêter au jeu et d’utiliser des produits Cannelle pour cuisiner de bons petits plats.

Dix d’entre eux ont donc relevé le défi, en s’inspirant d’un chef cuisinier ou d’un blogueur culinaire québécois. Ils se sont mis aux fourneaux pour vous concocter des recettes de leur cru, en y mettant une petite (grosse) touche personnelle. Ces recettes, parfois douteuses, conséquence inévitable de leur imagination débordante, n’ont fait que rendre l’expérience encore plus amusante. On vous dit : Bon appétit!

Un jour, près de chez moi, une boulangerie sans gluten a ouvert ses portes. En apparence, leurs pâtisseries dorées comme le teint d’Éric Salvail me semblaient fort appétissantes. Sans faire ni une ni d’eux, je me suis emparée d’un bagel et d’un croissant aux amandes. Hélas, moi qui vis sans aucun regret comme une fille de Mixmania, j’eus tôt fait de regretter mes choix. Ça goûtait le carton, et je n’exagère pas. Était-ce une mauvaise batch? Je ne le saurai jamais, je n’y suis pas retournée.

Cependant.

Puisqu’on continuait à me dire que “Le sans gluten, c’est pas aussi pire qu’on pense, tsé” j’ai décidé de mener ma propre enquête. C’est ainsi que j’ai découvert les produits sans gluten de Cannelle. J’ai goûté au gâteau aux carottes (ma foi, orgasmique) et au traditionnel pain blanc, absolument exquis. Afin de me convaincre davantage que les aliments sans gluten sont pas si mauvais et aussi parce que ça fait des lustres que je tente de trouver un moyen pour rendre hommage à Éric Salvail, j’ai décidé de m’installer aux fourneaux pour créer une pizza avec une croûte sans gluten, sous la thématique des Recettes pompettes.

Que voulez-vous, j’aime les défis.

Voici donc, en exclusivité :

La recette de La pizza 2 étages un peu cochonne pour Éric Salvail

Ingrédients

(je suis pour la liberté des quantités, mettez ce que votre cœur vous dicte) :

La boisson

Du gin parce que gin >  vodka (m’en veux pas, Éric)

La pâte

2 pâtes à pizza sans gluten de la Maison Cannelle

Le Pesto des Pauvres

-Plant de basilic

-Levure alimentaire

-Amandes

-Huile d’olive

-Gousse d’ail

La garniture

-Un amont (ou shitload) de fromage pour les gourmands (une pincée pour les plus sages)

-Du similipepperoni pour diminuer ses chances d’attraper le cancer

-Des champignons

-Des épinards pour se rappeler que manger du vert, c’est important

-Une bonne rasade d’huile d’olive

-La face d’Éric Salvail collée sur une cuillère en bois

*ÉTAPE 1* Shooter de gin et questionnez-vous sur ce qu’on peut faire avec ces pâtes à pizza.

Jouer au frisbee. Faire des ice patch pour soulager les maux de dos. Se les strapper sur les pieds et en faire des raquettes pour l’hiver.

*ÉTAPE 2* Shooter de gin, philosopher sur le prix des noix de pins, faire le Pesto des Pauvres.

Pourquoi les noix de pin sont si dispendieuses? Sont-elles récoltées dans une île exotique par des clones de Brad Pitt aux doigts de diamant? Puisqu’elles sont réservées à l’élite culinaire qui se moque de payer 42$ pour un sachet de 50 grammes, j’ai pimpé la vraie recette et mis des amandes à la place. Succès garanti.

N’oubliez pas d’avoir un robot culinaire à portée de la main pour broyer le mélange. Sinon, le déchiquetage des feuilles de basilic peut s’avérer compliqué. À moins d’avoir des bonnes dents et beaucoup de patience.

Donc, ajoutez une botte de basilic au mélangeur, incluant les racines (pas de gaspillage, on se rappelle que c’est le Pesto des Pauvres), une bonne rasade d’huile d’olive (parce que l’hiver s’en vient et on doit réserver nos graisses), une poignée de levure alimentaire (parce que ça remplace le parmesan et que c’est plus santé) et une gousse d’ail.

Tartinez les pâtes à pizza allégrement.

*ÉTAPE 3* Prendre un shooter de gin et devenir Saskia Thuot.

Décorez les pâtes à pizza avec les tranches de similipepperoni, puis tapissez le tout de champignons et jetez artistiquement des poignées de fromage sur votre oeuvre culinaire comme le ferait Jackson Pollock.

PRENEZ AUSSI UN SHOOTER DE GIN.

*ÉTAPE 4* SHOOTER DE GIN, ENFOURNEZ LA PIZZA.

Désactivez le caps lock.

Vérifiez que Hansel et Gretel ne sont pas dans le four.

J’ai oublié que le four n’est pas préchauffé.

*ÉTAPE 5* Préchauffez le four à 425°F.

Puis enfournez les pizzas. J’aimerais profiter de ce moment autour du four pour partager au grand public mon poème pour Éric.

Ô Éric, toi et ta peau lisse comme un pepperoni

Ta voix aussi soft que la pâte à pizza m’éblouit

Et que dire de tes dents couleur mozzarella di buffala

Je concocte une pizza à base d’une pâte sans gluten, juste pour toi

*ÉTAPE 6* Shooter de gin et suivez les ordres

Attendez que ça cuise. Sortez les pizzas. Empilez-les l’une sur l’autre. Shooter de gin. Badigeonnez de pesto si y’en reste et remettez du fromage. Mettre à broil au four un instant. Shooter de gin. Toujours surveillez votre plat lorsqu’il est à broil. Resortez les pizzas. Noyez le tout d’épinards. Arrosez d’huile d’olive. Dégustez La pizza 2 étages un peu cochonne pour Éric Salvail.

VERDICT

La croûte, d’une épaisseur plus que parfaite, est juste assez croustillante et franchement délicieuse. Le goût de carton est inexistant, je vous en fais la promesse.

Cette pizza est parfaite pour épicer un Netflix & Chill, pour offrir en cadeau d’hôtesse dans un beau plat Tupperware et surtout, pour convaincre la population qu’une pizza avec une croûte sans gluten, c’est un pur régal.

P.S. Cette pizza peut aussi servir d’oreiller.

P.S. Éric, je garderai ta portion de pizza jusqu’à temps que tu me fasses signe.

Pour lire la recette de Biscuits aux épices de Noël et graines de citrouilles, c’est ICI.

Pour plus d’informations sur les produits Cannelle Boulangerie, c’est ICI.

À bientôt pour une prochaine recette d’URBANIA!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up