Les recherches Google weirds d’URBANIA du mois d’avril et mai

Tous, tous, tous les chemins mènent à URBANIA.

  • En tant que média indépendant, URBANIA veut parler à tout le monde, mais on est toujours curieux de découvrir des facettes cachées de nos lecteurs.

Pour ce faire, on consulte parfois les recherches Google qui ont mené vers notre site web. Et en regardant celles des dernières semaines, on n’a pas été déçus! Les gens ont plein de besoins weirds. Mais qu’à cela ne tienne : chers nouveaux lecteurs, vos recherches sont étonnantes, mais on vous aime pareil.

Bienvenue chez nous.

1 – « Andouillette caca »

Pléonasme redondant. Bravo!

2 – « Artiste pas connu »

Il en existe plusieurs. Faudrait être un peu plus précis.

3 – « Autiste qui parle fort »

Encore une fois, il en existe plusieurs, faudrait être plus précis.

4 – « Babylone tablette ta mère »

On dirait le titre d’un roman de Jean-Christophe Réhel

 

5 – « Brise culotte »

Traduction française de «wedgie »

6 – « Comment dit-on je me suis faites dépuceler l’anus? »

T’as pas spécifié la langue alors on y est allé au hasard sur Google Traduction et ça donne:

« Mul oli mu pärak maha kukkunud » en Estonien.

7 – « Cou »

Ben écoute, à chacun ses kinks, tsé.

8 – « Est-ce que j’aime Geneviève? »

Est-ce qu’il y a des gens qui demandent vraiment à Google de les aider à prendre une décision?

9 – « Lesbiennes »

Un des termes de recherche de porno les plus fréquents en Amérique du Nord; on ne s’attendait juste pas à ce que les gens tombent aussi souvent sur notre site grâce à lui!

10 – « Marie Lyne Joncas conjoint »

Demandez-y vous-même! En Vedette, c’est par là-bas.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up