Les petits miracles de 2017

Pour se faire du doux dans le coeur.

URBANIA et Miracle, le bar de Noël s’associent pour vous présenter les petits miracles de 2017 qui nous ont fait chaud au coeur.

2017 tire à sa fin et comme chaque année, on dit que c’était la pire, parce qu’on dirait qu’on se souvient toujours juste de ça : le pire. Oui, Donald Trump est entré en fonction ce qui peut légitimement nous faire douter de la survie de l’espèce humaine, mais il y a eu du beau aussi. Des centaines de milliers de petites et de grandes histoires qui ont fait du bien à l’humanité. Un petit miracle, c’est quand tout tend vers le pire et qu’au dernier tournant arrive le beau. C’est de faire de la limonade avec des citrons (merci Beyoncé). On en a répertorié quelques-uns (des miracles, pas des citrons), des connus et des inconnus, pour vous faire voir 2017 d’un oeil plus positif.

Un médecin québécois trouve un remède efficace contre un cas d’épilepsie infantile particulièrement grave

Cette histoire est tout droit sortie d’un épisode de Grey’s Anatomy. La jeune Tiana, atteinte d’encéphalite, une maladie auto-immune grave qui fait que son corps s’attaque lui-même, souffre aussi d’épilepsie grave. Après 4 ans d’essais erreurs, de traitements souffrants, le Dr. Bradley Osterman un neurologue qui se spécialise en épilepsie pour enfants à Québec, lui propose d’adopter une diète cétogène. Ce régime alimentaire, exclusivement composé de gras, aurait pour effet de drastiquement diminuer le nombre de crises d’épilepsie. Depuis qu’elle l’a adopté, l’épilepsie de Tiana est sous contrôle et elle peut maintenant mener une vie relativement normale.

Une Japonaise de 82 ans crée une app

Masako Wakamiya a passé sa vie à travailler dans une banque loin de toute utilisation de la technologie. Elle s’est pourtant mise à apprendre à coder et a développé l’application “Hinadan,” qui aide les femmes japonaises à confectionner leur poupée pour le Festival Hina Matsuri (la fête des poupées). Depuis, Masako parcourt le monde pour partager son histoire. Quand on dit qu’il n’est jamais trop tard…!

Un cinéma Londonien présente les premières minutes de La La Land à ceux qui viennent voir Moonlight

Souvenez-vous: lors des Oscars 2017, Faye Dunaway et Warren Beatty annoncent que La La Land remporte l’oscar du meilleur film de l’année. Quelques secondes plus tard, le Damien Chazell, réalisateur du film, annonce que c’est en fait Moonlight qui remporte le fameux prix. Internet s’enflamme, le monde vit un beau malaise. Un miracle? Non. Le prix était bien mérité. Ce qui est formidable (et très très drôle), c’est le cinéma de Londres qui a su surfer le malaise pour le rendre drôle en présentant «par erreur» les premières minutes de La La Land à tous ceux qui venaient voir Moonlight.

Un petit chien sauvé d’un puits est devenu une vedette nationale en Turquie

En février 2017, dans la ville de Beykoz en Turquie, un petit chien a été découvert au fond d’un puits par un homme qui avait entendu ses gémissements. Pendant 11 jours, les gens du village ont unis leurs efforts pour le sortir de là. Ils l’ont nourri et ont veillé à ce que le puits ne se remplisse pas d’eau de pluie. Cette histoire peut paraître anodine, mais elle a touché les gens au point de faire les nouvelles nationales et le ministre de l’Énergie, Berat Albayrak, s’en est mêlé. Le petit chien s’en est sorti sain et sauf et a été baptisé « Kuyu » qui veut dire « puits » en Turc.

Le mouvement #moiaussi

Toutes les femmes de la planète qui se soulèvent contre leurs agresseurs, c’est non seulement beau, c’est fort. Le mouvement a soulevé de multiples questions qui bénéficient maintenant d’une certaine attention médiatique (les abus de pouvoirs, les limites à ne pas franchir, etc…) Le magazine Time a même nommé «Personne de l’année» les femmes qui ont dénoncé les agressions et inconduites sexuelles dont elles ont été victimes.

Tout porte à croire que le raz-de-marée causé par ces témoignages aura la conséquence positive de changer quelques mentalités. Souhaitons qu’il ne faut pas qu’il tombe dans l’oubli.

Sans vouloir être quétaine, on aime bien s’emporter pour tout ce qui cloche dans le monde, mais ça fait du bien de se concentrer sur les belles petites histoires une fois de temps en temps. Celles qui ne sont pas assez choquantes pour faire la une, mais qui se racontent bien.

*************

Pour célébrer tous les petits miracles de 2017, rendez-vous jusqu’au 31 décembre à l’un des Miracle, les bars de Noël éphémère établis à endroits au Québec:
Miracle Montréal : Teddy Bar, 323 Ontario Est
Miracle Sherbrooke : 165 Wellington Nord
Miracle Québec : Maelstrom Saint-Roch, 181 St-Vallier Est
Miracle Deluxe : Terrasse William Gray, 421 Rue Saint-Vincent, 8e étage

Et si vous souhaitez vous-même offrir un petit miracle à quelqu’un dans le besoin, apportez des denrées non-périssables au bar entre le 15 et le 21 décembre; celui-ci les remettra à l’organisme Moisson Montréal et on vous offrira un shooter gratuit pour vous remercier! De plus, le 21 décembre il y aura un 4 à 7 spécial pour célébrer cette initiative, avec un invité surprise!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Six choses que Friends nous a apprises sur l’argent

Y'a pas de mauvaises façons de s'éduquer sur l'argent. Jay Du Temple en a appris beaucoup plus qu'on pourrait le croire en regardant Friends!

Dans le même esprit