Les 6 jeux télévisés les plus étonnants du monde

Toucher un camion, une côtelette de porc dans le front et autres jeux inusités.

Pour célébrer le retour du jeu À qui la chance? animé par Réal Béland du 8 au 14 décembre, URBANIA et le Casino de Montréal s’unissent pour vous faire découvrir la crème de la crème des jeux télévisés étonnants.

Les jeux télévisés, tout le monde aime ça. Bon, la plupart des gens ne s’achètent pas les coffrets DVD d’Ultimatum avec Yvan Ponton, mais tout le monde aime regarder des quiz à la télé en soupant.

Mais les jeux télévisés, ça fait longtemps que ça existe, et aujourd’hui, la chaîne télé qui veut développer un nouveau quiz doit faire preuve d’originalité.

Sauf que c’est arrivé souvent que des gens fassent preuve d’un peu trop d’originalité.

Voici donc les 6 jeux télévisés les plus épatants de tous les temps!

Touch The Truck (Royaume-Uni, 2001)

On va au moins accorder une qualité à cette émission : le titre est honnête. Dans ce jeu télévisé, 20 participants devaient toucher à un camion le plus longtemps possible, et la dernière personne à toucher au camion repartait avec le véhicule plein de traces de mains.

Et juste pour être clair, le but n’était pas de pousser les autres tout en gardant contact avec le camion, ou de s’agripper au camion en marche.

Non, il fallait juste tenir le camion sans s’endormir. C’était le défi pour les téléspectateurs aussi, d’ailleurs.

Le gagnant, un homme de 39 ans, est reparti avec le camion après avoir tenu le coup près de 82 heures consécutives, sans dormir.

On imagine qu’il a fait un somme avant de prendre le volant.

El gran juego de la oca (Espagne, 1993-1998)

El gran juego de la oca, pour ceux qui ne parlent pas espagnol comme c’est mon cas (merci Google traduction), signifie Le grand jeu de l’oie.

Ça s’appelle ainsi parce que les participants sont placés sur une planche de jeu de société grandeur nature, et ils accumulent de l’argent selon le nombre de cases qu’ils franchissent.

Par contre, il y a une attrape (évidemment). La plupart des cases recèlent des défis que les participants doivent accomplir pour pouvoir garder l’argent accumulé. Ça peut aller d’affronter une lutteuse dans la boue à se faire raser les cheveux, en passant par le défi de se faire peindre une oie sur les fesses.

Ça a l’air plus le fun que Monopoly, pour être honnête.

The Magnificient Marble Machine (États-Unis, 1975-1976)

Il n’y a pas plus années 70 que ce jeu télévisé.

Dans Magnificient Marble Machine, les participants en équipes de deux doivent deviner des mots avec des indices pas super clairs, un espèce de mélange de devinettes et de bonhomme pendu.

Jusque-là, conventionnel.

Mais c’est ce qui se passe après qui est excitant. L’équipe ayant accumulé le plus de points gagne le droit d’aller jouer à une machine de pinball géante, où chaque participant contrôle l’un des deux flippers.

À chaque fois qu’ils touchent une lumière, ou n’importe quoi qui fait du bruit, en fait, ils gagnent des prix.

Et après, ils mettent une boule en or, et là, chaque fois qu’ils touchent quelque chose, ils font 200$.

Si vous avez l’occasion, allez jeter un coup d’œil sur Youtube. Il y a rien de plus beau que de voir des moustachus en suits brun s’exciter comme des enfants devant leur machine de pinball géante.

Dadagiri (Inde, 2008-2011)

Si Magnificient Marble Machine était léger et sympathique, Dadagiri est tout l’inverse.

Dans ce jeu cruel issu de l’Inde, des participants montent sur scène pour se faire intimider par les bullies de l’émission.

Les intimidateurs peuvent autant insulter leurs victimes que les attaquer physiquement. D’ailleurs, l’émission se termine souvent en mêlée générale. Dans un épisode de la première saison, l’animateur a fini par se mettre en gang avec des membres de la production pour se battre avec un participant.

Et les candidats éliminés doivent manger un bol d’asticot.

Jasmin Roy capoterait ben raide.

Relevez le défi (Québec, 1993-1995)


Relevez le défi, animé par l’incroyable Gaston Lepage, était une émission diffusée à TQS, avec un concept très simple : des participants viennent relever un défi.

L’affaire, c’est que certain des participants avaient des talents…particulier.

L’émission est probablement entrée dans la légende grâce à Frédéric Bélanger, la fierté de Laval, qui a pour talent d’être capable de se défoncer des poêles à frire sur la tête.

Je vous laisse juger par vous-même :

Lizard Attack (Japon, année inconnue)

Impossible de finir un texte sur les jeux télévisés les plus absurdes sans mentionner au moins un quiz japonais.

J’aurais pu parler de ce quiz où un homme aux yeux bandés doit s’asseoir sur une chaise le plus vite possible, ou encore ce jeu où des participants doivent chanter du karaoké pendant qu’une demoiselle leur… joue après le micro.

Mais je vais plutôt vous présenter Lizard Attack, un jeu où des participants se collent une côtelette de porc dans le front, et doivent ensuite garder leur tête dans la cage d’un gros maudit lézard, le plus longtemps possible.

Des fois, les concepts les plus simples sont les meilleurs.

Si ce survol vous a donné envie de participer à un jeu télé vous aussi, venez tenter l’expérience au Casino de Montréal en participant à À qui la chance?, animé par Réal Béland. Ce quiz inspiré des années disco vous propose défis, surprises, prestations musicales, mais surtout, plus de 175 000$ de lots à gagner! Ça se passe au Casino de Montréal, les jeudis et vendredis jusqu’au 14 décembre.

Pour plus d’informations, cliquez ici!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Ce que les influenceurs ne veulent pas que vous sachiez

Un secret du métier raconté par un ancien blogueur.

Dans le même esprit