Les 12 citations les plus « LOL » de la campagne électorale !

À pareille heure, la semaine prochaine, la nouvelle personne à la tête de Montréal s’éveillera avec une petite gueule de bois et, surtout, des étoiles dans les yeux.

Pendant ce temps, des milliers de Montréalais seront déjà au travail. Certains seront satisfaits, d’autres non, mais la grosse majorité abordera, j’imagine, le Tout le monde en parle de la veille. Désolé de tout ce cynisme pour accompagner votre premier café de la semaine, mais comment réagir autrement après une telle campagne?

12 ans de crossettes en douce obligeant – sans compter qu’on sait maintenant tous ce que sont « collusion » et « corruption » bien malgré nous -, la campagne électorale actuelle a profité d’un battage médiatique étonnant à Montréal. Malheureusement, le lecteur moyen a assimilé davantage des images que des idées, tant élus, candidats et médias ont mis de l’avant icônes et caricatures des principaux prétendants à la couronne.

Non, mais c’est vrai! Qu’est-ce qu’on retient de ce que l’équipe Coderre propose, outre un maire charismatique et beau parleur? Bon nombre de médias bouffent leur queue en déclinant sur plusieurs plateformes la remontée spectaculaire de l’inconnue Mélanie Joly… après l’avoir portée aux nues par une série d’articles, reportages et chroniques racontant sa petite histoire. Paraîtrait qu’elle a aussi une équipe pour l’épauler dans sa première percée en politique, mais on aura finalement entendu parlé que d’une candidate… et pour les mauvaises raisons. Projet Montréal, pendant ce temps, demeure Projet Montréal : un parti avec de bonnes idées, mais miné par un leader un peu weirdo (il mange souvent le même lunch, c’est teeelleeemeeent spéééciaaal, t’sais!). Paraîtrait que Marcel Côté était aussi dans la course, mais tout ce qu’on retiendra, c’est qu’il s’est finalement enfargé dans une haie taillée en forme de Robocall. Oh, pis Michel Brûlé s’est distingué de la masse méconnue en dénonçant, notamment, les racines anglophones de Youppi ou un truc du genre.

Mais bon, autant s’amuser avec. Voici donc un « top 12 des citations les plus LOL de la campagne électorale »… illustré par des .gif animés, parce qu’il faut être de son temps, j’imagine.

12 – « Écris pas ça. » Denis Coderre à Michèle Ouimet après avoir raconté une anecdote datant de son passage à CKVL où il a engueulé l’ex-felquiste Paul Rose.

11 – « Ma déclaration, c’était avant que je sois politicien et que je doive adopter la langue de bois! » Marcel Côté au Métro revenant sur sa fameuse déclaration rapprochant associations étudiantes et mafia. Hep!

10 – « En plus de se ressembler, même si les grains de beauté ne sont pas symétriques, elles causent la surprise. Mélanie Joly dans la course à la mairie de Montréal et l’actrice Blake Lively qui s’est retirée pendant un an de Hollywood afin de passer du temps avec son mari Ryan Reynolds. » La Presse (et les deux ne se ressemblent vraiment pas, grains de beauté ou pas)

09 – « Ma plus grosse consommation culturelle, ce sont les villes. » Richard Bergeron – complètement hors de contrôle! – à Radio-Canada.

08 – «Il a déjà vu un OVNI.» Le Huffington Post présentant un portrait en sept temps (photos et vidéos) de Denis Coderre. Ce fait – accompagné de la fameuse capsule YouTube arrive entre la Commission Gomery et sa tentative de s’emparer de la chefferie du Parti Liberal. Pertinent, t’sais.

07 – « Quand je commence quelque chose, c’est pour gagner. On est là pour gagner, point final. » Marcel Côté au 24 Heures. La citation provient d’un article daté du 22 octobre, donc après les « robocalls », les sondages, etc. Bref, comme c’est mignon!

06 – « Il faut vraiment le prendre avec un grain de sel, c’est-à-dire que les gens qui votent Mélanie Joly sont surtout des gens qui ne s’intéressent pas beaucoup à la politique. » Youri Rivest, vice-président de la maison de sondage CROP, à La Presse, revenant sur la seconde place de Mélanie Joly dans le sondage. Ouch!

05 – « Deux fois par année, je mange au Complexe Desjardins, dans l’aire de la restauration rapide, ajoute-t-il. Je dépense un gros 9$. Après, je m’en veux d’avoir été déjoué par le système de consommation. » Richard Bergeron à Michèle Ouimet, expliquant ses habitudes de consommation. Mon doux Seigneur! Richard est presque un anarchiste… genre.

04 – « Denis Coderre est le fier propriétaire de plus de 3500 DVD. » Radio-Canada abordant les plans pour la culture à Montréal du candidat à la mairie. Bravo, Denis!

03 – « Si vous gagnez un million à la loterie, à qui allez-vous endonner la gestion? Au plus beau parleur? Au plus beau rêveur? Ou au meilleur comptable? », a demandé M. Côté. « Vous avez de bonnes chances d’aller vers le meilleur comptable. » Marcel Côté lors d’une conférence de presse couverte par Le Devoir. Celui-ci faisait miroiter ses talents de gestionnaire. Comme le dirait Nicolas Cage…

02 – « Les choses ont défilé le jour de la dernière journée du dépôt des mises en candidatures, et c’était une erreur de bonne foi. » Mélanie Joly à La Presse, revenant sur l’enquête de l’Autorité des marchés financiers sur l’ancienne candidate Bibiane Bovet. Une ‘tite erreur, t’sais. La, la, la, la, lère!

01 – « Je constate que les visages souriants et frondeurs semblent mieux performer… Je vais donc tenter de sourire plus. Mais il reste que la situation n’est pas à la rigolade à Montréal.» Richard Bergeron au Metro, en abordant l’imagine autoritaire qu’il projette. Quel charmeur!

Oh, et puis tiens : un 13e .gif pour la route… Bonne semaine sur Urbania.ca et, surtout, bonnes élections!

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up