L’enfant viral de la semaine : le toddler* qui braillait tout le temps

Je m'étais dit que je n'en parlerais pas. Que, pour une fois, je me la fermerais.

Mais les photos ont repopé dans ma tête en plein milieu de la présentation de Jurassic Park 3D au Cinéma Banque Scotia, ça a été comme un signe : fille, si tu penses encore à ça pendant la scène la plus stressante avec le tyrannosaure, il y a clairement quelque chose qui te dérange ; évacue.

Ça, c’est le TumblR d’un père qui connaît un succès big time en ce moment, Reasons My Son Is Crying, que vous avez sûrement vu défiler sur votre fil Facebook et peut-être même à votre tour partagé en ajoutant un LOL.

Pour ceux qui ne l’auraient pas vu passer, le concept est simple. Un père s’amuse à partager des photos de son fils qui pleure, et, sous chacune d’entre elles, il écrit une courte phrase : la raison pour laquelle il s’est mis à pleurer.

Exemples :
Je ne l’ai pas laissé manger de la boue.

Les bottes de son frère ne lui font pas.

J’ai fermé la porte du réfrigérateur.

J’ai cassé un fromage en deux.

Etc.

Le concept a tellement capté l’attention que l’équipe du populaire talk show américain Conan (animé par Conan O’Brien) a décidé de le parodier.

J’entends déjà. Maudit qu’elle a pas le sens de l’humour, elle. Ben là ! Faut que tu regardes ça au deuxième degré…

Premièrement, je suis assez intelligente pour comprendre que c’est une blague. Que le père du toddler qui braille tout le temps aime son fils. Qu’il fait ça « juste pour rire », que ce n’est pas une attaque, que tous les bébés font ça, à un moment donné, passer du rire aux larmes, et que c’est justement ça que le père veut présenter, dans un concept humoristique, parce que c’est un gars d’humour.

JE SAIS.

Mais si on se penchait sur le premier degré ? Sur le fait qu’un père mette des photos laites de son fils en crise tous les jours sur le web sans son consentement ; des photos laites vues par des milliers d’internautes, des milliers d’inconnus qui n’attendent que la prochaine crise pour rire encore plus ? Est-ce qu’il a demandé ça, lui ? Il va réagir comment, dans quelques années ? Et pourquoi il a absolument besoin d’en faire un site, le père ? Pourquoi ne pas garder cela dans les souvenirs de famille personnels ? Aujourd’hui, plus de 10 000 commentaires sous une seule photo. Tripant, hein, le père ? Tu te sens plus quelqu’un ?

Il existe des centaines de vidéos virales avec des enfants. Des hilarantes, des insignifiantes, des hilarantes et insignifiantes. Chacune d’entre elles pourrait faire l’objet de débats ; l’enfant qu’on veut devenir viral a peut-être remplacé l’enfant roi.

Et oui, je l’avoue : moi aussi j’ai souri quand j’ai découvert Reasons My Son Is Crying. À l’heure où presque tous les parents mettent mille et un portraits « trooooop mignons, wow, ils ont donc bien grandi ! » de leurs mini eux sur leurs réseaux sociaux, ce Tumblr est marginal, il faut lui donner ça. On y présente la réalité plutôt que l’impossible perfection des pubs de bébés Pampers, par exemple, et c’est d’ailleurs probablement la raison pour laquelle ça pogne autant.

J’ai donc souri aussi, quelques secondes, mais j’ai vite senti que c’était WRONG.

Et puis j’ai espéré, secrètement, que le plus célèbre des pleurnicheurs prenne un jour sa vengeance, ce jour étant quand, le père, devenu sénile et sans défense, sera pris en flagrant délit de bave et de monologue inintelligible.

On trouverait odieux que quelqu’un partage ça sur le web en riant, n’est-ce pas ?

Pourquoi en serait-il autrement avec les enfants ?

Un bébé a longtemps comme seul moyen d’expression les pleurs ; ceux-ci pouvant toutefois exprimer pas mal plus que ce que l’on pense.

* Plus un bébé, pas encore un gamin. Un toddler est un enfant âgé entre un an et trois ans.

melissamaya.com
@melissamaya

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Être introverti c’est pas un défaut, ok ?

C'est la semaine nationale des introvertis et on voulait leur rendre hommage.

Dans le même esprit