L’actualité de la semaine en 2 minutes

Du 24 février au 3 mars

De la télé à la réalité

Oprah Winfrey a annoncé qu’elle n’excluait pas de se présenter à la présidence des États-Unis. Parce que là, évidemment, la mode des vedettes de la TV qui veulent dominer le monde est enclenchée. Il manque juste Mathieu Baron comme prochain chef du PQ pis j’pense qu’on va avoir fait le tour.

Disney pride

La compagnie Disney mettra en en scène un premier personnage ouvertement gai dans le film La belle et la bête. Ça confirme donc que Timon et Pumpa étaient juste colocs.

Too much information, Denis

Denis Coderre annonce sur Twitter souffrir d’infection urinaire et de problème de prostate. Faut y donner, le gars est transparent. Rendu là, j’m’attends à suivre sa côlonoscopie sur Snapchat.

Les Obama font sauter la banque

Barack et Michelle Obama vont chacun écrire un livre pour un montant combiné estimé à 60 millions de dollars. Donald Trump a déjà hâte à la fin de sa présidence pour, lui-aussi, avoir un tel contrat. Il a maintenant quatre ans pour apprendre à écrire. C’pas faite.

Ça fait beaucoup de beurre à l’ail

On apprenait cette semaine que 270 kilos de homard sont volés en Nouvelle-Écosse. Tous les soupçons se tournent évidemment vers Martin Picard, mais ça ne peut pas être lui; ça y prend plus que ça pour une entrée 4 personnes.

Comment faire fortune

Le joueur de football québécois Laurent-Duvernay Tardif signe un contrat de 41 millions de dollars avec les Chiefs de Kansas City. Parallèlement à sa carrière de joueur, Laurent termine aussi ses études en médecine. Fak t’es payé 40 millions pour briser des gars en deux pis t’es repayé plusieurs autres millions pour les soigner après. C’est brillant.

Sainte-Marie est sauvée

Sainte-Marie-Saint-Jacques, la circonscription de Manon Massé menacée de disparaître, va finalement survivre. Une nouvelle qui revigore les troupes du Bloc Québécois qui se disent “Nous autres aussi, on est capable.”

Lucian dans les vapes

Le boxeur Lucian Bute s’est fait passer le KO dans un combat à Québec samedi passé. Tous les experts pensent qu’il s’agit de la fin de sa carrière. Mais peut-être qu’y va vouloir s’acharner à montrer à tout le monde qu’il est encore capable. Même si on voit que c’est fini. Ce qu’on appelle communément le «Syndrome Claudine Mercier.»

Pour lire un autre texte d’Antoine Desjardins-Cauchon: «L’actualité de la semaine (dernière) en 2 minutes».

Je pense donc je sue.

Du même auteur