La ville de la semaine : Thetford Mines

Commençons par le début. Thetford Mines est une ville de 25 794 habitants (1er juil. 2012) et se situe entre Robertsonville et Black Lake. Normal si vous vous demandez toujours où elle se situe malgré ces informations. Disons qu’elle se trouve quelque part sur la 112 entre Québec et Sherbrooke. Nous reviendrons sur la route 112 plus loin dans ce texte: ceci pourrait même vous sauver la vie!

Pour voir Thetford Mines en images, c’est par ici!

1- « Tetfeurd »… pas Thetford

D’abord, tout vrai Thetfordois qui se respecte se doit de ne pas prononcer le nom de sa ville à l’anglaise. Aucun rapport avec la domination des anglophones sur la ville pendant des années, c’est seulement qu’on n’arrive pas à le prononcer de cette manière. Nous disons donc « TeTfeurDE » et c’est d’ailleurs une façon de se reconnaître entre nous! Le dialecte de Thetford a une sonorité tout à la fois anglaise, française et allemande…À Thetford, on n’est pas « écoeurés », on est « étcheurés ». À Thetford, on n’a pas « rien à faire », on a « erdrjen » à faire! Surtout, si vous croisez un Thetfordois, ne lui dites surtout pas qu’il a un accent beauceron, il risquerait de vous attaquer!

2- L’amiante : cette mal-aimée!

Depuis qu’on a découvert que l’amiante était nocive et qu’elle pouvait causer plusieurs problèmes de santé, Thetford est inévitablement associée à l’amiantose. Si bien que même Thetford semble souffrir d’un problème identitaire face à l’amiante depuis quelques années. En effet, « Le Collège de la Région de l’Amiante » est ainsi devenu le « Cégep de Thetford » et le nom « Thetford » songe même à divorcer du mot « Mines »! Il faut dire que les mines ne sont plus en activité à Thetford…

3- Une population vieillissante

Si vous arrivez dans une ville où les têtes blanches sont dominantes, vous ne vous trouvez pas dans une mauvaise réadaptation du film Cocoon, vous êtes bien arrivés à Thetford! Avec un âge médian de 51.2 ans (Stats. Canada, 2011), vous risquez de faire instantanément baisser la moyenne d’âge de la ville, et ce, dès votre venue. La coiffure « Thetford » commence même à être généralisée chez les Madames de Thetford, cet espèce de palmier figé par le fixatif sur les têtes des femmes de 50 ans et plus! Parlez-en à votre coiffeuse, elle la connaît sans aucun doute. Vous pensez à vous partir en affaires à Thetford? Rien de plus simple : un foyer, un magasin de beignes ou une maison funéraire vous fera faire une fortune!

4- Les bars de Thetford

Thetford est la 6ème ville canadienne à compter le plus de bars par population, selon Statistiques Canada (2013): 5.72 bars/ 10 000 personnes. Les plus connus d’entre eux sont le fameux Balmoral, sur la route 112, où DJ Daniel Desnoyers faisaient danser les Thetfordois sur les caisses de sons les vendredis soirs! Attention par contre, les descentes de police y sont courantes et vous êtes mieux d’avoir vos fausses cartes si vous êtes d’âge mineur! Les Cégepiens, pour leur part, choisiront plus de festoyer au célèbre Cactus sur la rue Notre-Dame (2ème étage au-dessus d’un autre bar, bien sûr, le Sergent Pepper!) La plupart des Thetfordois y ont pris leur première brosse mémorable.

5- La Route 112

Tel que promis, je dois vous en parler! Si vous désirez passer par Thetford pour vous rendre à Sherbrooke, sachez que cette idée peut s’avérer plus complexe que vous ne l’imaginiez. Depuis que la Route 112 s’est effondrée dans le trou de la mine de Black Lake le 17 juillet 2011 (OUI, OUI, vous avez bien lu! Et les images font encore plus peur!), vous devez passer par Vimy Ridge ou par le chemin du barrage. Bref, prenez donc un autre chemin! Les Thetfordois manifestent d’ailleurs régulièrement pour que la construction de cette route reprenne…

6- Les Galeries de Thetford

En face du Cégep de Thetford se trouvent les légendaires Galeries de Thetford. Jadis un centre commercial, on ne sait plus exactement quelle est leur utilité pour le moment. Si vous avez une irrésistible envie d’aller magasiner chez Hart, vous y trouverez votre bonheur, car c’est sans doute le seul magasin qui s’y trouve encore! Même le F-18 miteux qui s’y trouvait est déménagé à l’aéroport de Thetford. On n’a jamais trop compris pourquoi, d’ailleurs, il se situait à l’entrée des Galeries!? Bref, heureusement que la population a également le Carrefour Frontenac.

7- Le Cinéma Pigalle

AH! Le Cinéma Pigalle! Une chance qu’il existe! Seule véritable attraction pour les quelques jeunes de la ville, il a failli fermer ses portes pour de bon. Avec ses 2 salles « gigantesques » et son choix de films « incroyable »… qui ne se souvient pas des fameuses intermissions très mal placées pendant les projections? Malheureusement, cette tradition a récemment pris fin au Cinéma Pigalle. Fait à noter également, il manque inévitablement une lettre illuminée dans le mot « Pigalle » sur la pancarte; peu importe laquelle, elles vont toutes y passer de toute façon!

8- La Poly de Thetford

Tout jeune de Thetford est passé par la Poly de Thetford et ses cases jadis d’un jaune fluorescent douteux qui donnait mal aux yeux. Deux années interminables à Joseph-Fecteau nous donnaient l’envie de traverser « l’autre bord », du côté d’Albert-Carrier, le second cycle, où on faisait enfin partie des GRANDS! Tout le monde se souvient de la butte aux balançoires où plein de premières expériences s’y passaient…Tout le monde a déjà mangé une poutine « Chez Pop » dans le temps, pas chère. Si on était chanceux, on pouvait même avoir une table! Mais, qui dit poly de Thetford dit également Pit! Maintenant retraité, cet enseignant a réussi à en divertir plus d’un pendant les cours normalement monotones d’I.V.E (Économie) en nous faisant faire le bacon. Malheur à ceux qui n’avaient pas Pit comme prof d’I.V.E! La journée à Pit, avant le bal de finissants, était une journée que PERSONNE ne voulait manquer!

9- Thetford : « De plus en plus… »

Tel est le slogan de la ville. Tout touriste ne peut s’empêcher, en voyant cette pancarte à l’entrée de la ville, d’y ajouter un mot à sa sauce! De plus en plus… isolée? Vieillissante? Plate? Fous rires garantis! Évidemment, le maire de la ville et la chambre de commerce préféreraient sûrement qu’on pense à un mot positif du genre : dynamique, jeune, diversifiée, etc. pour compléter cette « œuvre inachevée », mais non… Impossible de rendre ce slogan sérieux.

10- Thetford : Ville du hockey?

Je termine ces 10 points en parlant de hockey, car qui dit Thetford, dit hockey! Avec une équipe de la LNAH (les Coyotes, qui sont devenus l’équipe du Prolab et maintenant l’Isothermic), la vraie sortie des Thetfordois est au Centre Mario-Gosselin pour encourager leur équipe. Thetford a même fait partie des 5 finalistes au concours de Kraft : Ville du hockey, en 2009. Après notre amère défaite en dernière ronde, 739 000 votes avaient été comptés pour Thetford. MAIS le maire savait, apparemment de « source sûre », que nous avions 3 millions de votes et nous avons eu de sérieux doutes sur la transparence de ce concours.

N’ayez pas peur de venir à Thetford, malgré ce que certains animateurs de radio de Québec peuvent dire, nous ne sommes pas uniquement des « lanceurs de bananes » pendant les parties!

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up