Gerrard Gethings

La ressemblance entre les animaux et leur humain  : fait scientifique ou hallucination collective ?

On a fouillé parmi la recherche scientifique, les études publiées et on a même consulté un vétérinaire.

URBANIA et Mondou s’unissent pour éclaircir un mystère et mettre les points sur les i.

Votre animal de compagnie est votre meilleur ami, votre bébé et votre âme sœur. Comme si cette combinaison n’était pas assez bizarre comme ça, je m’apprête à vous démontrer scientifiquement que votre compagnon à quatre pattes est, en plus, votre sosie.

Voyez-vous, de nombreux scientifiques se sont questionnés sur la ressemblance entre les animaux domestiques et leurs humains (ils se sont concentrés sur les chiens et les chats, mais vous pouvez probablement extrapoler leurs trouvailles à votre perruche ou votre tarentule si ça vous tente). Je salue au passage ces personnes très sérieuses qui ont prêté leurs puissants cerveaux scientifiques pour répondre à ce genre de questions pas super pertinentes, mais vitales pour nos petits cœurs d’amoureux des animaux.
 

1— Au premier regard

Au Venezuela, aux États-Unis puis au Japon, des chercheurs ont présenté à des cobayes plusieurs photos d’humains et de chiens pure race. Les participants devaient relier ceux qui, selon eux, avaient une relation maître-animal. À chaque fois que cette étude a été réalisée, la probabilité de succès a été bien supérieure à la chance. C’est donc vrai : on peut prédire visuellement quel chien va avec quel maître.

Ça veut-tu dire qu’on choisit des chiens de compagnie qui nous ressemblent? Probablement.

C’est donc vrai : on peut prédire visuellement quel chien va avec quel maître. 

En 1999, une équipe de Vancouver a mené une autre étude d’importance capitale. Ils ont demandé à 261 femmes de choisir leur chien préféré parmi quatre races : Springer anglais, beagle, Husky de Sibérie et Basenji. Incroyable, mais vrai : les femmes avec les cheveux longs avaient tendance à préférer une des deux races à poils longs et oreilles tombantes, alors que les femmes avec les cheveux courts avaient une préférence marquée pour les chiens à poil ras et petites oreilles.

Hé oui! C’est comme en amour! On a tendance à choisir notre chien comme on choisit notre partenaire : en allant vers la familiarité.

2— Et qu’en est-il du caractère?

Un autre élément de savoir populaire qui a été confirmé par la science : il existe bien des « dog people » et des « cat people ». En effet, des chercheurs texans ont fait passer un test de personnalité à 4565 personnes, en remplissant le questionnaire avec la question « préférez vous les chiens ou les chats? » Ça n’a pas manqué : les amoureux des chiens étaient plus extravertis, aimables et vertueux, alors que les amateurs de chats étaient plus créatifs et instables émotionnellement…

Mais ça ne s’arrête pas là. Si les maîtres ont tendance à aimer les animaux qui leur ressemblent, il semble aussi que les animaux de compagnie ont tendance à imiter leur maître adoré. À l’occasion d’une étude à laquelle j’aurais terriblement aimé participer, des chercheurs ont mesuré le taux d’imitation de chiens qui voyaient des humains bâiller. Si c’est leur maître qui bâille, les chiens auront plus tendance à répliquer le bâillement que si c’est un autre humain qui bâille devant eux. Pire encore, les chiens imitent apparemment la façon dont leur maître ouvre la porte (avec la main ou avec le corps), et ce, même si on leur offre une gâterie s’ils choisissent l’autre option. Suis-je la seule à être émue par tant d’empathie réservée par les chiens à l’unique élu de leur cœur?

3— L’avis du vétérinaire

Pour compléter toute cette théorie, j’ai demandé ses impressions à un homme de terrain : Patrick Blanc enseignant au Collège Lionel-Groulx et vétérinaire à Mirabel. Selon lui, la ressemblance vient en grande partie du style de vie dans le foyer adoptif des animaux de compagnie.

«On voit très bien, en consultation, que les gens nerveux vont avoir des chats plus nerveux. Pour les chiens aussi, je remarque que leur tempérament a un lien avec celui de la famille qui vient avec.»

« On voit très bien, en consultation, que les gens nerveux vont avoir des chats plus nerveux. Pour les chiens aussi, je remarque que leur tempérament a un lien avec celui de la famille qui vient avec. Par exemple, si un chien déborde d’énergie, c’est peut-être parce que sa famille n’a pas le temps de lui faire dépenser son énergie. »

Et physiquement?

« Ça me fait penser à des types de duos maître-chien que je vois souvent, par exemple, des dames très chiques qui ont des shih tzu bien peignés avec des petites boucles, ou des chats toilettés chaque mois avec la coupe “pompon lion”. Ça, c’est un classique. Mais vous seriez surpris! Il y a aussi l’antipode. De plus en plus, je vois des grands messieurs très baraqués qui arrivent avec des petits chihuahuas dans des manteaux. Ils savent que ça a l’air comique, et pourtant, ce n’est pas inhabituel! »

*********

Qu’il vous ressemble ou non, votre animal de compagnie mérite le meilleur. Et le meilleur, vous le trouverez chez Mondou. D’ailleurs, saviez-vous que Mondou offre un service de toilettage? Cliquez ici pour en savoir plus!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

La ressemblance entre les animaux et leur humain  : fait scientifique ou hallucination collective ?

On a fouillé parmi la recherche scientifique, les études publiées et on a même consulté un vétérinaire.

Dans le même esprit