La reine Michaëlle est morte, vive la reine Michaëlle !

Aussi, une nouvelle députée pour le PQ, et un nouveau juge possiblement agresseur ?

Ça fait drôle de revenir à cette chronique d’actualité après avoir couvert les élections pendant 5 semaines. J’avais presque oublié qu’il se passait autre chose dans le monde à part les facéties de François Legault et les gaffes de Manon Massé.

Mais surprise! Oui, il se passe encore des choses dans le monde. Rattrapons le temps perdu, et allons voir ça de ce pas.

Michaëlle Jean, reine déchue

Si vous n’êtes pas certain de savoir qui est Michaëlle Jean, je vous fais sa biographie rapido-presto : elle était journaliste à Radio-Canada, puis elle a été nommée gouverneure-générale du Canada. À partir de là, elle s’est mise à penser qu’elle était une reine pour vrai, et elle a capoté. Puis quand son mandat de gouverneure-générale a pris fin, elle s’est trouvée un poste comme secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie.

Puisqu’elle aimait vraiment ça être une reine, son mandat (pour ne pas dire règne) a été marqué notamment par la rénovation de son appartement au coût de 500 000$, soit 500 000$ de plus que ce que j’ai mis en rénos dans le mien cette année.

Sauf qu’en fin de semaine se tient le sommet de la francophonie, et c’est l’occasion d’élire, ou de réélire, le ou la secrétaire général.e de la francophonie.

Michaëlle Jean aurait dû se douter que les carottes étaient cuites pour elle quand Jean-François Lisée lui a donné son appui.

Emmanuel Macron pousse depuis plusieurs mois la candidature de la Rwandaise Louise Mushikiwabo. Et la parole de Macron a quand même pas mal de valeur au sommet de la francophonie, tsé, y a le nom de son pays dans le mot « français ».

On s’attendrait à ce que le Canada appuie Michaëlle Jean, après tout, elle est canadienne. Mais surprise : même Justin Trudeau a adopté la posture « ouin, non » en appuyant madame Mushikiwabo.

Michaëlle Jean aurait dû se douter que les carottes étaient cuites pour elle quand Jean-François Lisée lui a donné son appui.

Une nouvelle députée péquiste à Gaspé

Le Parti québécois a connu toute une déconfiture lors des élections. Même s’ils sont arrivés 3e en nombre total de votes, ils se sont logés derrière Québec solidaire en termes de députés, à la surprise générale.

La défaite sera un peu moins amère alors qu’ils se retrouvent aujourd’hui à égalité avec QS.

Un recomptage avait été demandé dans la circonscription de Gaspé, alors que la candidate Méganne Perry Mélançon s’était vue battre par son adversaire libéral par 132 voix.

Sauf que ce scrutin était, comme on dit chez lez politologues, fucking weird.

Une des boîtes de scrutin ne comptait QUE des votes pour le PLQ.

Une des boîtes de scrutin ne comptait QUE des votes pour le PLQ. Pourtant, des gens ayant voté dans cette même boîte ont assuré sous serment avoir voté pour un autre parti que le parti libéral.

Le DGEQ va enquêter sur cette élection louche.

Les péquiste, quant à eux, vont sûrement virer une brosse sur la Pit Caribou. Ils ne sont plus quatrièmes.

Brett Kavanaugh, juge à la cour suprême (pis maudit pas fin)

Si Donald Trump peut revendiquer UNE grande victoire, c’est celle-là. Le président américain a réussi à faire élire Brett Kavanaugh à vie comme juge à la Cour suprême américaine.

Il est contre l’avortement, il veut permettre aux employeurs chrétiens de ne pas rembourser les contraceptifs, il est contre le contrôle des armes à feu… ah oui, pis il pense qu’un président ne devrait pas pouvoir être sujet à des accusations criminelles.

Pourquoi je dis « réussi »? Parce que sa nomination a probablement été la plus controversée de tous les temps. Kavanaugh aurait tenté d’agresser sexuellement la Dre Christine Blasey Ford par un soir d’été 1982. Elle a dû raconter son expérience devant les élus américains. Kavanaugh a également témoigné. En fait, il a plutôt hurlé qu’il aimait boire plus jeune mais pas tant que ça pis d’y crisser la paix.

Le FBI a même ouvert une enquête pour tenter d’y voir clair. Mais ils font une enquête digne du budget des séries télé québécoises: pas de temps et pas de budget. Ainsi, plusieurs personnes ont dit avoir appelé pour donner des informations pertinentes, pour se faire dire que le FBI ne les entendrait pas.

De la même façon, le FBI n’a pas non plus interrogé ni Mme Ford, ni Kavanaugh. J’imagine que l’enquêteur a interrogé le gars qui faisait son sandwich au Subway, pis il s’est dit qu’il était tanné de parler à du monde.

Et comme si ce n’était pas assez, d’autres femmes sont sorties par la suite pour l’accuser d’inconduites sexuelles.

Ce n’était pas suffisant, apparemment, parce que Brett Kavanaugh a été nommé juge lundi dernier.

Et pourquoi Trump voulait-il tant avoir Kavanaugh comme juge? Il est contre l’avortement, il veut permettre aux employeurs chrétiens de ne pas rembourser les contraceptifs, il est contre le contrôle des armes à feu… ah oui, pis il pense qu’un président ne devrait pas pouvoir être sujet à des accusations criminelles.

Quel chic type.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Que peut-on porter à l’Assemblée nationale ?

Le règlement est flou.

Dans le même esprit