La récap de la semaine : Trump, son trophée, son livre et son gros bouton

Une année qui commence sur les chapeaux de roues (faut lire jusqu'à la fin pour comprendre cette joke).

J’espère que vous avez passé un très heureux temps des fêtes et que vous avez bien célébré l’arrivée de la nouvelle année, parce que qui sait, ça pourrait être la dernière. L’année vient À PEINE de commencer, et déjà, Donald Trump nous a fait comprendre que 2018 ne serait pas mieux que 2017.

En fait, la vérité, c’est que je ne pensais pas recommencer ma chronique de résumés de l’actualité cette semaine. D’habitude, tout de suite après le jour de l’an, il ne se passe pas grand-chose. Tout le monde est trop occupé à défaire son sapin et à mettre son gâteau aux fruits aux poubelles, pour faire des niaiseries.

Mais non, pas Trump. Quand vient le temps de nous terrifier, Donald Trump ne prend pas de pause. Voici donc un spécial Trump pour inaugurer l’année, question de commencer 2018 en beau fusil (d’ailleurs, ça serait une bonne idée de vous armer si vous voulez vous défendre quand ça sera l’apocalypse).

Trump offre un nouveau prix

Où en sommes-nous rendus? Je peux même plus choisir une seule connerie de Trump, maintenant. Il en fait trop, il a dépassé la capacité d’absorption des humoristes et des commentateurs. Tsé quand t’es au primaire, pis que tu fais le test de mettre du sel dans de l’eau jusqu’à tant qu’elle soit saturée et que le sel se mette à s’accumuler dans le fond? Ben c’est ça. Le bassin d’humoristes est plein de conneries de Trump en motton dans le fond.Par où commencer?

Ah oui, Trump a fait ce tweet cette semaine où il a promis de tenir une remise de prix pour les médias les plus corrompus et menteurs (aka les médias qui ne parlent pas en bien de Trump 24/7, aka tout le monde sauf Fox). Ça c’est un peu drôle, parce que les Colbert et les Noah de ce monde se sont mis en mode séduction pour remporter le premier prix jamais créé par un président expressément pour envoyer chier des réseaux de télé. Vous direz ce que vous voudrez des réalisations d’Obama, mais il n’a jamais fait ça, lui.

Trump essaie d’empêcher la publication d’un livre (c’est pas comme s’il lisait de toute façon)

Le président a aussi tenté d’empêcher la publication d’un livre sur sa présidence, qui décrit son règne comme marqué par l’incompétence, et le président comme constamment ridiculisé par son entourage. Sa tentative de blocage a tellement bien fonctionné que l’éditeur a décidé de sortir son livre aujourd’hui plutôt que mardi. Oh, mais si vous vous dites que les auteurs derrière ce livre sont des héros qui osent se tenir devant le président, ce n’est pas si simple. Le livre s’appuie beaucoup sur les témoignages de Steve Bannon. Si vous vous ne rappelez pas de lui, c’est le gars qui était conseiller de Trump. Tsé, celui qui a l’air d’un méchant de film pour enfants, qui veut fermer l’orphelinat.

Sauf que lui, son truc, c’est qu’il a fondé Breitbart, le fameux site de l’extrême-droite qui se propose de faire la guerre aux juifs, aux musulmans, aux progressistes, aux gais et aux féministes. Bref, tout le monde qui va pas aux shows de motocross au Stade Olympique.

Il n’y a pas de gentils dans cette histoire. Juste des trouducs qui se battent, et nous, logiquement, on est dans le caca.

Trump se chicane sur c’est qui a le plus gros bouton

Finalement, l’année est vraiment mal partie avec Donald Trump qui nargue Kim Jung-Un avec son bouton nucléaire qui est plus gros que le sien. J’aimerais que ce soit une bonne blague que j’aurais écrite, mais non, c’est la vraie vie. C’est inquiétant, parce qu’il y a un homme irresponsable et clairement instable qui est en contrôle de la plus grande force de frappe nucléaire au monde. Mais c’est correct, parce que j’ai trouvé une solution. On pourrait leur donner chacun une Honda Civic 2004, pis à la place, ils pourraient s’astiner sur c’est qui qui à les plus beaux mags pis les plus beaux kits de jupe (en passant, j’ai beau avoir écouté tous les épisodes de Pimp my Ride, je sais toujours pas c’est quoi un kit de jupe).

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up