La Maison Notman : une rampe de lancement pour les start-up

La Banque Nationale et URBANIA s’associent pour vous offrir des entrevues avec des entrepreneurs québécois.

La Maison Notman, à Montréal, c’est comme une rampe de lancement pour les start-up, ces petites entreprises en développement qui risquent de faire jaser beaucoup à moyen terme. Genre, des idées tellement innovantes que leurs créateurs ne peuvent risquer d’investir dans les infrastructures nécessaires pour faire rouler leur entreprise.

La Maison Notman, c’est l’ensemble de ces infrastructures-là, mises à disposition des jeunes pousses qui travaillent sur l’avenir. Simple de même.

À la base, notre idée, c’était… de créer un espace physique pour soutenir l’écosystème techno à Montréal.

Pour nous, l’audace, ça représente… la volonté d’explorer et de créer dans l’inconnu — to explore uncharted territory.

Si on veut aller au bout de nos idées, il ne faut pas avoir peur de… l’échec.

Avoir su, nous n’aurions pas… attendu aussi longtemps pour ouvrir le Café OSMO. C’est tellement un grand succès !

Si un riche philanthrope investissait dans nos projets, nous… aurions des installations plus modernes et une plus grande équipe pour faciliter la programmation et le soutien à la communauté.

En tant qu’entreprise, notre priorité, c’est… de promouvoir la diversité au sein de la communauté.

Si nous avions 1 millions de dollars à donner à une autre entreprise, nous… le donnerions à tous les organismes sans but lucratif (OSBL) et groupes communautaires qui évoluent dans l’écosystème techno.

C’est grâce à notre créativité que nous avons… ouvert un espace communautaire de 40 000 pieds carrés, qui accueille plus de 1 800 visiteurs par mois avec une équipe de 2 personnes.

La dualité linguistique, c’est… Montréal.

Dans cinq ans, nous… aurons beaucoup plus de projets et de programmations qui appuient la diversité, l’éducation et l’innovation dans l’écosystème techno.

Que vous vouliez produire votre propre film avec Matt Damon ou ouvrir une pizzéria à Baie-Comeau, la Banque Nationale vous accompagne dans vos idées, petites et grandes.

Pour la suite du magazine spécial Franglais: «ARTGANG : le collectif artistique qui réside sur la Plaza St-Hubert».

Je suis rédactrice en chef de Balle Courbe. J'aime le fromage. Je suis obsédée par l'expression "se serrer la pince". Je trouve que le water-polo n'a pas le klout qu'il mérite.

Du même auteur