On est où?

Il est où le soleil, il est où ?

Chroniques d'un (pas si vieux) « camper van ».

Avec les chroniques d’un (pas si vieux) « camper van », Mélanie Leblanc vous amène sur la route, la vraie. Des chemins sans filtres Instagram, pas toujours glam, souvent bordéliques, mais ô combien divertissants. À bord de John Mel & Camper, son truck de 21 ans (pas de rouille, pas de trou), c’est un départ vers la liberté… et le chaos.

Il est où le soleil il est où? (Toi aussi tu l’as dans la tête maintenant. petit hihi de taquinerie ;)

WEST VIRGINIA → KENTUCKY

On roule, on roule, on roule. Encore et toujours. On se bat contre le froid, on va finir par le trouver le maudit soleil ! Donc pas grand-chose à déclarer, sauf qu’on décide de manger du PFK le soir du Nouvel An, comme on rentrait dans l’État du Colonel Sanders. On se trouve ben drôles dans notre concept, mais nos corps moins. Antoine n’a jamais goûté à la recette secrète du colonel (pas si secrète que ça, on vient de la googler : poivre, sel et msg. Pas surprenant qu’elle soit « secrète » quand ton 3e ingrédient c’est des MSG!!). J’ai bien failli me sauter le foie, comme je l’ai fait pour le chauffe-eau de John!

Merci aux pompiers de venir en renfort s’il nous arrive quelque chose en ce sexy 1er janvier 2019.

On sacre notre camp comme on est arrivés, non pas sans se taper la visite d’une distillerie artisanale de Bourbon, réelle raison de passer par le Kentucky. On apprend que pour avoir l’appellation “bourbon”, ce spiritueux doit absolument être conçu au Kentucky et être composé au minimum de 51% de maïs. Miiaammm quelle magnifique raison d’aimer encore plus le maïs !

John s’est fait un vieil ami hippie en nous attendant pendant qu’on visite la distillerie.

Toujours à la recherche du soleil.  Nos danses et incantations ne servent à rien. Ça commence à miner le moral toute cette pluie (on doit vivre dans la van, en tout temps). Qu’est-ce qu’on fait quand on a le moral dans la flotte? Bourbon! Clairement, on ne s’est pas apporté assez de vêtements chauds, ce qui fait qu’en plus d’avoir la fraîcheur du cuir chevelu franchement douteuse, on a les mêmes kits sur toutes nos photos. « Ça c’est à New York, quand mon chandail gris était pas taché. Ça c’est à South Philadelphia, y a juste une tache sur mon chandail gris. Ça c’est au Kentucky, mon chandail est dégueulasse ».

KENTUCKY → TENNESSEE

Depuis le début, dans nos têtes, à Nashville, on aurait chaud. Je mise beaucoup sur la terre de PK Subban et mes camisoles aussi. Le ciel qui nous amène vers PK est aussi gris que mon chandail taché, mais on persévère. Arrivés à Nashville, on se trouve rapidement une place où parker John pour la nuit et partir à l’aventure. Bon,“aventure”, faut le dire vite, on a tellement frette qu’on fait juste une rue: Broadway: une brasserie pour l’apéro, un resto pour le BBQ gras du souper (cette nuit-là, j’ai rêvé que je mangeais une salade d’épinards, pis ça m’a ben gros turn on) et un whiskey pour regarder un show de blues-country-western-blue grass. Pour vrai, le chanteur avait beau préciser quel style ils allaient jouer, ça sonne pas mal toute pareil, mais ça sonne vraiment bon!

Après Nashville, direction Memphis yeeeaaahhhh ! Il pleut, il fait froid et j’ai le rhume (coudonc elle chiale tout le temps elle? Ben non, elle fait juste raconter la vraie vie, sans la gratiner). Direction: Graceland, la méga mansion d’Elvis, on est touristes et on s’assume. Mon air bête et ma mauvaise foi en ont eu pour leur rhume : les employés de Graceland ont la même attitude que moi, ils sont bêtes et à boutte. On est faits pour s’entendre ! Sans blague, le tour vaut la peine, la maison est magnifique et impressionnante, mais leur service audio un peu moins (mes écouteurs en mousse qui grichent me ramènent à mes 8 ans, quand j’ai eu mon premier walkman pour ma fête. Conseil : apportez vos propres écouteurs). La visite vaut le détour, oui, mais j’avoue que les 140$ passés sur la carte de crédit ont un peu serré le budget des vaners.

Là où Elvis recevait ses invités.

Je suis une freak de Noël alors je mets juste les pièces où le personnel blasé a daigné décorer la maison. Deuxième hihi de taquinerie.

TENNESSEE→ LOUISIANE

La vois-tu ? La vois-tu la boule de feu dans le ciel? Moi oui !!!!!! Il fait soleil, Dieu du ciel. Il fait soleil ! On revit. On renaît. C’est le printemps! Ça n’en prend pas plus pour qu’on parte à l’aventure, dans les bayous, à la recherche des alligators (qu’on n’a pas vus, mais pas grave, on capote. Il fait soooooooooooooleil!!!!). J’ai tué mes runnings shoes dans le bonheur et la bouette. Ça fait du bien de marcher 12km et de se déplier pour vrai, après 2 semaines de route.

On a même fait un feu le soir, on capote, on se pince, on se dit que c’est le plus beau jour de notre vie.

Pas capable de me décider, ici. Qu’est-ce qui est plus sale? Ma main de fille énervée d’avoir fait son premier feu ou ma frange pas lavée depuis combien de jours?

Enfin, on se sent en vacances. Enfin, on peut relaxer et arrêter de rusher. On se pose dans un gentil State Park pendant quatre jours, entourés de retraités aux têtes blanches, on est un peu leur attraction touristique. D’ailleurs, ils ont tous leur opinion sur le fait que le Mexique c’est donc dangereux et qu’on ne devrait pas aller dormir à New Orleans, dans les rues « they shoot people out there ». Bref, on est quand même allés à New Orleans, mais les deux premières voitures rencontrées, aux fenêtres éclatées, nous ont effectivement convaincus de revenir coucher peinards dans notre State Park adoré.

Pis sais-tu quoi? Il a fait beau. Pendant une semaine. Et il continue de faire beau. ! Y’a un Dieu louisianais pour les puants sur la route. Je lève mon petit pain « deep fried » (oui oui), à votre santé ya’ll comme qu’ils disent ici.

Oui le pain est deep fried. Miaaaaam. « Vas-tu finir ton doughnut?  » demande Antoine. Dans le GÉANT bol : un jambalaya poulet et saucisse. Re miaaaaaam.

Des conseils, des cues, un avis? On a hâte de lire vos commentaires ! Hasta luego amigos.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up