Guide d’autodéfense de l’adolescente

URBANIA et le Théâtre PÀP s'unissent pour vous aider à vous défendre contre les adultes gossants.

Avoir 16 ans, c’est l’enfer, et pas pour les raisons qu’ils donnent dans les livres (mon corps change, c’est chill, j’ai compris.) La vraie difficulté, c’est de dealer avec les gens. Comment ça tout le monde a quelque chose à nous reprocher? Plein de conseils à nous donner? Des souvenirs de leur propre adolescence à partager?

J’apprécie l’intention, mais moi, j’ai semi-le temps de niaiser parce que j’ai une jeunesse à vivre. Comme on ne peut pas simplement rouler des yeux sous peine de passer pour le cliché de l’adolescente en crise, j’ai préparé quelques idées de réponses aux phrases qu’on se fait toujours dire à l’âge ingrat (merci pour le surnom, by the way, ça aide vraiment la confiance en soi…)

« C’est juste les hormones… »

Si j’ai parfois le goût de brailler pour pas grand-chose, c’est peut-être à cause des hormones de l’adolescence. Mais avez-vous pensé aux autres options? Ma théorie, c’est qu’au cours de la vie, on durcit son cœur de plus en plus, sauf qu’on appelle ça « mûrir ». Ce qui fait qu’on se retrouve à l’âge adulte avec une vraie roche entre les seins. Discréditez mes émotions tant que vous voulez, moi, au moins, il m’en reste encore quelques-unes.

« Votre musique est rendue tellement dégueulasse, c’était bien mieux de mon temps… »

Peu importe quand a eu lieu ton adolescence, je te garantis que je peux te sortir LE band honteux qui a fait fureur à l’époque. Tu prétendras probablement que ton band d’adolescence était mieux que le mien, mais je te garantis que c’est la nostalgie qui parle. J’AI DES PREUVES :

1965 : Tom Jones

1970 : Rod Stewart

1975 : Bee Gees

1977 : Kiss

1980 : Cher

1985 : Marjo

1988 : New Kids on the Block

1990 : Les BB

1993 : Ace of Base

1996 : The Backstreet Boys

1997 : Aqua

1997 : Hanson

1998 : Britney Spears

1999 : Limp Bizkit

2000 : Gabrielle DesTroisMaisons

2000 : Nickleback

2001 : Lorie

2002 : Avril Lavigne

2004 : My Chemical Romance

2007 : Miley Cyrus

2009 : Justin Bieber

PS: Notre musique n’est pas vraiment plus sexuelle et scandaleuse que celle de votre époque. Arrêtez de faire vos saintes-nitouches.

« T’es toujours collée sur ton cell. Ça te tente pas de vivre un peu pour vrai? »

REAL TALK : Vous nous léguez un monde pourri, et vous vous gênez pas pour nous répéter chaque jour que la planète est en voie d’extinction à cause du réchauffement climatique, du terrorisme, de Donald Trump et de la crise financière.

D’un autre côté, on a internet, où on peut apprendre tout sur tout, se partir une chaîne YouTube ou un magasin Etsy, jaser d’Occupation Double ou de culture queer si ça nous tente, et partager des gifs de chat avec notre crush en attendant d’être aimée en retour.

Et après, vous vous demandez pourquoi on préfère internet?

« Y a plus rien que les mèmes qui t’intéressent. Ça va te rendre complètement abrutie. »

Qu’est-ce tu veux, nous les ados, ça a l’air qu’on n’a plus le Q.I. ni l’humour d’Yvon Deschamps, hein?

(Sincèrement, le fait que les vieux n’aiment pas les mèmes est une bénédiction. Pitié, que personne ne commence à leur expliquer.)

Le combo = « T’es encore presque un bébé! Vis ta jeunesse! Ne sois pas trop pressée de vieillir! » ET « T’es grande maintenant, il est temps que tu prennes ta vie en mains. Voyager, filmer des sketchs et boire du Sour Puss, ça cotisera pas pour tes RÉER. »

Comment vous expliquer? J’ai de l’école à plein temps et des devoirs à la maison. J’ai une job au salaire minimum, des projets personnels et des activités parascolaires. En plus de ça, il faut que je me planifie une idée de carrière pour la vie et que je perde ma virginité au plus crisse. Les gens font semblant d’être dans le jus, mais j’aimerais voir leur niveau de stress s’ils se retrouvaient dans la peau d’une adolescente de 2018.

« Arrête de t’étudier dans le miroir. Tu es très bien comme tu es. »

Le reste de la planète s’est mis à m’étudier, alors la moindre des choses, c’est qu’on me laisse le faire moi-même. J’ai l’impression que ça fait pas 6 mois que j’ai des seins et du poil aux jambes, et déjà, tout le monde trouve que je devrais porter des brassières, que je suis don ben belle, que les ados sont moches, que je devrais faire quelque chose pour mon acné, que je m’habille trop slutty, que je mets trop de cotons ouatés. Ça vous tenterait pas, vous, de me laisser décider si je suis très bien comme je suis ou pas? KTHXBYE

*************

Pour toutes celles et tous ceux qui ont déjà été des adolescents en quête d’identité, ne manquez pas La déesse des mouches à feu de Geneviève Pettersen, du 5 au 30 mars 2018 au Théâtre de Quat’Sous.

« Sous la gouverne du Théâtre PÀP, un groupe de jeunes filles s’empare de la scène et des mots de Geneviève Pettersen pour célébrer le caractère dur, enivrant et universel des pulsions adolescentes. »

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

J’suis allé à une messe dans l’église à l’affiche louche sur Papineau

Toute une messe, ou tout un mess? Si le salaire de mon péché, c'est l'enfer, et bien préparez ma chambre immédiatement, j'arrive!

Dans le même esprit