Geek Talk : 4 AUTRES superhéros obscurs qui torchent

Dans le dernier épisode de Charles Beauchesne…

Pour ceux qui s’en souviennent, j’ai publié il y a deux semaines mon “top 6 des superhéros weirds qui torchent les Avengers”, une liste de “super personnages” de BD/dessins animés obscurs, mise en ligne uniquement pour vous rappeler que j’ai une mémoire du folklore des années 90 plutôt inquiétante qui handicape sauvagement ma vie sentimentale.

Suite à ça, tel que prévu, mes courriels se sont rapidement vus assiégés de tout un arc-en-ciel de :

— Dude t’as oublié *superhéros X*.

— Hein? Voir que t’as pas mentionné *superhéroïne Y* elle était vraiment hot dans *série de comics que je n’ai pas suivie, mais face à laquelle je simule l’intérêt dans une conversation pour ne pas effaroucher les geeks. Oui! Je fakais! Vivez avec ça maintenant!*!

Et bien sûr le classique :

— JE VAIS TE TUER BEAUCHESNE! TE TUER! JE SAIS OÙ TU VIS! SIMON DELISLE, C’ÉTAIT UN AVERTISSEMENT!

Donc histoire de calmer la clameur des masses, j’ai fait un peu d’archéologie supplémentaire dans les vestiges de ma mémoire affective pour vous dénicher :

QUATRE AUTRES SUPERHÉROS OBSCURS QUI TORCHENT LA JUSTICE LEAGUE! *cue la musique à l’orgue*

1- STREET SHARKS

En 1994, question d’empocher sur la popularité universelle des Ninja Turtles et enfoncer des figurines directement dans la gorge des enfants des années 90, la compagnie DIC Entertainment donne naissance à sa toute nouvelle abomination génétique : les fucking Street Sharks. Ne cherchez pas plus loin, c’est exactement les Ninja Turtles avec des requins.

Quatre adolescents se voient mutés en hybrides requinesques anthropomorphes et combattent le savant qui les a créés à l’aide de tout un arsenal d’armes farfelues, de roller blades (on est en 94 je vous le rappelle), de véhicules modifiés (#eachsetsoldseperatelybatteriesnotincluded) et d’une capacité particulièrement imbécile à “nager dans le béton”, peu importe la science derrière ça…

Détail intéressant, DIC les unira plus tard à une autre équipe de supers mutants encore plus grotesques : les “Extreme Dinosaurs” (allez-vous avoir besoin que je vous explique le concept?) et tout a commencé à devenir un peu farfelu à partir de là…

ILS TORCHENT PARCE QUE…

C’est des requins musclés en bédaine… Qu’est-ce que vous voulez faire face à ça?

2- THE MIGHTY DUCKS

Ok, essayez de lire le concept sans rire, je vous mets au défi : des hommes canards venus d’une dimension parallèle nommée “Puck World” où le hockey est une philosophie de vie au même titre que le kung-fu chez les moines Shaolin, se réfugient dans notre univers pour échapper à l’empire des hommes reptiles, s’intégrant auprès des humains en se partant leur propre club de hockey à Anaheim dont la patinoire leur sert également de couverture pour dissimuler leur vaisseau spatial… *applaudissements*

ILS TORCHENT PARCE QUE…

Ils ont des fusils à rondelles… DES FUSILS À RONDELLES!

3- PROJECT G.e.e.K.e.R.

Dans un futur éloigné, contrôlé par la mégacompagnie Moloch Industries, un Mammouth savant fou (le moins de questions on va poser…) donne artificiellement naissance à un super humain biotechnologique terriblement puissant baptisé “Project G.K.R.” (Geno-kinetic Research).

Destiné à réduire la galaxie à l’esclavage, le projet G.K.R. est kidnappé par Lady Macbeth (haha cool!), une femme cyborg au bras cybernétique et son acolyte Noah, un T-Rex exceptionnellement intelligent. Enlevé avant la phase finale de sa programmation, le projet G.K.R (Geeker pour les intimes) prend la forme d’une sorte d’hurluberlu moitié Roger Rabbit, moitié Lloyd Christmas dans Dumb & Dumber, aux pouvoirs cartoonesques défiant les limites de l’imagination. Ensemble ils fuiront les forces de Moloch Industries dans un futur dystopique avec plein de monstres, après 13 épisodes la série a été sacrée aux vidanges par le réseau…

IL TORCHE PARCE QUE…

Geeker est omnipotent, il change de forme à volonté, étire ses membres à l’infini, se transforme en bombe nucléaire… Mais ne contrôle rien de ce qu’il fait. On se retrouve donc dans une série où le personnage principal est une menace autant pour ses ennemis que ceux qui tentent de le protéger, tout ça avec une personnalité naïve, des yeux exorbités et un sourire de débile. J’adore!

4- MUMMIES ALIVE

Ben oui, une autre équipe… Afin de protéger la réincarnation de leur prince dans le San Francisco des années 90, Ja-Kal, Rath, Armon et Nefer-Tina, les dépouilles momifiées des gardes du corps royaux du jeune Rapsès (fouillez-moi, c’est bel et bien Rapsès dans cet univers-là…) sont magiquement ramenés à la vie et combattent les forces du mal mythologiques de l’Égypte antique avec des super armures, des transformations à la Sailor Moon et des bolides anachroniques égyptiens parce ces jouets ne se vendront pas tout seuls vous savez. En gros, les Ninja Turtles avec des morts vivants. 

ILS TORCHENT PARCE QUE…

Les Ninja Turtles avec des morts vivants… Et un peu pour Nefer-Tina et l’amusante dissonance cognitive relative à dealer avec un personnage de pitoune morte.

C’est donc ce qui conclue ce palmarès, maintenant avec un peu de chance je vais pouvoir en revenir à une structure de billets un peu plus sérieuse…

Je déconne, je fais clairement les super méchants la semaine prochaine. ;)

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up