Effacer la haine des murs de Montréal

_Tous les internets, c’est un projet lancé par la chaîne franco-allemande Arte qui fait la place à des citoyens utilisant le web pour faire avancer des causes qui leur tiennent à coeur. Dès le premier coup d’œil, on est tombé en amour avec ces super-héros de l’ordinaire, qui font des choses extraordinaires.

Corey Fleischer est l’un de ces citoyens surprenants et en plus, il est de Montréal.

Le Montréalais a troqué son lasso magique contre un jet à haute-pression.

Dans la vie, Corey Fleischer possède une entreprise de nettoyage de graffitis et travaille donc pour la Ville ou pour des clients privés pour enlever ces traces «d’art urbain», qui détériore le mobilier urbain. C’est quand il ne travaille pas que Corey Fleischer enfile sa cape de super-héros et arpente les rues de Montréal.

Pour être exact, il a troqué sa cape contre un jet à haute-pression, pour se lancer à la traque des graffitis haineux de Montréal (insultes racistes, homophobes ou encore croix gammées). On vous laisse regarder cette excellente capsule!

 

Pour lire un texte sur le vrai street art de Montréal, celui que Corey Fleischer n’effaçerait pas : « Du street art plein la gueule ».

——-

document.getElementById('ShopifyEmbedScript') || document.write('');

URBANIA débusque l'incongru, magnifie l'ordinaire et porte son regard au-delà des lieux communs et des sujets galvaudés. Avec un sourire en coin.

Du même auteur