Édito – Spécial Gars

Assez pertinent pour elle, mais conçu pour lui

Dans ce numéro, on ne parlera pas de style au sens traditionnel. Ce qui
est in et ce qui est out, on préfère laisser ça aux décrypteurs de tendances. À la manière de Paul Arcand, Urbania pose plutôt les «vraies » questions. Par exemple, une personne mal habillée peut-elle avoir du style ? Pourquoi payer 200 $ pour une paire de jeans ? Et surtout : qu’est-ce qu’avoir « du style»?

Au fil de nos rencontres et cogitations, une chose nous est apparue certaine: le style ne s’achète pas dans les boutiques de centres d’achat. Il se crée. Le style, c’est l’authenticité. C’est être soi-même sans devenir une victime de la mode et de la tendance du moment. Regardez notre danseur en couverture. Observez la confiance qu’il dégage… malgré l’accoutrement et la pose. Il est bien dans sa peau. Selon nous, c’est ce qui s’appelle avoir du style.

D’autres gens qui ont du style ? Nos collaborateurs. Chacun à sa façon contribue à créer le magazine et à offrir un contenu aussi riche et varié. D’ailleurs, vous n’êtes pas sans remarquer que le look du magazine a passablement évolué depuis un an et demi. Bien qu’il ait pris du poids et s’habille maintenant en 4 couleurs, jamais il n’a eu autant de style.

Bonne lecture !
L’équipe d’Urbania

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up