Conséquences de taille

La jeunesse prend de la masse adipeuse: plus d’un jeune sur cinq présente un surplus de poids au Québec. On n’a qu’à regarder les cours d’écoles; même leurs pantalons de jogging Baby Phat n’arrivent plus à retenir le débordement. Les jeunes sont gros. Il faut faire quelque chose. La croissance de l’obésité chez les kids s’est surtout accrue depuis une vingtaine d’années. Ceci peut être attribuable à plusieurs facteurs anodins, mais marquants pour une génération: le refoulement des émotions à la suite de la mort de Notorious B.I.G en 1997, le succès de la chanson «Si» du groupe Infini-T en 2000 et l’excès de bonheur intolérable du bonhomme Vas-Y. L’heure est grave, mes amis.  Heureusement, la vie nous envoie souvent des signes.  Cette semaine je suis tombé sur cette pièce youtubienne qui m’a fait réfléchir.  Le 24 Hour Ghetto Workout. Il s’agit, comme son nom l’indique, d’activités physiques pratiquées dans la camaraderie du Bronx. Ce qui est fantastique, c’est que ces jeunes hommes ont eu le génie d’utiliser les abri-bus pour faire leurs set-ups et les bumpers de char pour leurs push-ups.  Bref, d’utiliser la ville comme un gym, de la même façon que Guillaume Lemay-Thivierge pousse du métal dans un Nautilus Plus. Alors, qu’attendons-nous au Québec pour démocratiser cette saine habitude de vie? Qu’est-ce que Gérald attend pour installer des barres latérales dans les stands à Bixi et des bonbonnes de gaz vides dans les Couche-tard pour qu’on puisse flexer nos biceps. Si nous n’agissons pas la jeunesse continuera à enfler et les Laser Quest feront faillite. Et dernière chose, pour nous assurer le succès de cette campagne, on aurait juste à ramener le bonhomme Vas-Y et lui mettre des dents en or. Anyway, on le sait bien, le bonhomme bleu Vas-y est un Crips.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Amour et argent  : Les DTS, les dettes transmises sexuellement, c’est quoi ? C’est dangereux ?

Les dettes transmises sexuellement sont une maladie qui s’attrape quand on batifole dans les prêts sans se protéger.