Comment j’ai échoué à écrire cet article

et passé une nuit de pure angoisse.

18h30 : Bon, allez! Fini la procrastination, premier article de l’année, le café est en train d’infuser, le cendrier est sous la hotte, que prenne place le miracle de la création avec Charles Beauchesne! Hmmm, maintenant que j’y pense, faudrait vraiment jamais que les gens apprennent que j’utilise des phrases comme “que prenne place le miracle de la création avec Charles Beauchesne”…

19h00 : Bon… Faut croire que ça vient un peu plus lentement ce soir. Voyons, de quoi je pourrais bien parler… “Ça n’arrive qu’à moi… Comment j’ai échoué à…” Voyons viarge…. Comment j’ai échoué à quoi? Comment j’ai échoué à trouver un sujet? Hahaha, mais non voyons, je pourrais jamais faire ça à mon lectorat! Maudit que ça serait cheap! “Comment j’ai échoué à… à…”

Bon fuck it, je me tape un épisode de Sailor Moon et on se clanche cet article au retour!

19h30 : Hahaha, les Japonais! On a vraiment des différends culturels irréconciliables! Hahaha! Bon allez, fini le niaisage. “Comment j’ai échoué à…” Merde, et voilà “L’épicerie” qui commence, et en plus c’est l’épisode où ils vantent les vertus de l’aloverat… All right, on se le clanche, mais en écrivant pendant les pauses!

21h00 : Câline, c’était quoi les chances que “L’épicerie” soit directement suivie d’un documentaire sur les attaques de grands requins blancs? Peu importe, cette fois-ci on est back in business, “Comment j’ai échoué à… me… trouver… une blonde?” Voyons, me semble que ça fait cinquante-six fois que je parle de ça! Je peux quand même pas illustrer à toutes les semaines d’une façon différente que ma vie sexuelle est une ville fantôme du Far West… “Une ville fantôme du Far West…” Je l’ai pas déjà fait cette analogie-là?

Bon, je crois qu’il est temps de refaire un peu de café!

22h30 : Comment j’ai pu passer autant de temps sur un seul site pornographique! Et en plus, j’ai toujours pas fait de café… Bon allez, une petite tasse, et que commence le foisonnement créatif!

23h00 : “Comment j’ai échoué à…” Passer un temps des fêtes? Mais non, qu’est-ce que je raconte, j’ai eu un super temps des fêtes, je me suis plaint tout le long de pas avoir deux secondes pour respirer. Euh… “Comment j’ai… Commencé à écouter Sailor Moon à l’âge adulte”? Hmmm, je ne crois pas qu’ils soient encore prêts à cet article-là… “Comment j’ai échoué à…” Come on, on y est presque, j’en suis certain!

00h00 : Bon, manifestement je suis dans la merde! Et si je faisais un top 10? Les gens aiment ça les tops 10, et je pourrais en profiter pour mettre dans ma poche tous ces lecteurs sur téléphone intelligent qui consomment uniquement des affaires en parallèle sans vraiment se forcer, parce que dans le fond tout ce qu’ils veulent c’est une excuse pour ne pas avoir à faire face au silence terrifiant du monde réel! Oui! Et en plus la rédac se plaint tout le temps que mes phrases sont trop longues!

1h00 : “Top 10 des animaux australiens que vous ne voulez pas dans votre lit”? “Top 10 des épisodes étrangement prophétiques des Amis Ratons”? “Top 10 des raisons pour lesquelles je suis persuadé que le retour de Piment fort est en fait une conspiration visant à livrer un ultime effort de redonner le goût de vivre à Normand Brathwaite”? Bâtard, j’ai déjà été dans une phase plus grand public…

2h00 : UN SUJET! JE VEUX UN FUCKING SUJET! Les insectes? Le fromage? La contraception, les cornemuses, l’art du deltaplane, Astérix et la surprise de César, “Maugrey Foleuil, que faisait-il enfermé dans le coffre pendant un an?”

UN SUJET VIARGE!

3h00 : Tellement… fatigué… concentration… s’égraine… au même rythme que sablier du temps… Impossible d’utiliser déterminants… Écriture d’article qui se peut… plus en plus… statistiquement improbable…

4h00 : Récapitulons, j’ai parlé de la fois où j’ai essayé de cruiser la caissière du Omer DeSerres, l’introduction d’H.P. Lovecraft  à une fête d’enfants, mon enfance, la fois où j’ai passé la nuit à jaser avec un corbeau métaphorique, un voyage astral avec Xavier Dolan, la fois où j’ai aléatoirement rencontré dans un party une fille qui tripe autant que moi sur Sherlock Holmes, la fois où j’ai essayé de donner un pourboire au dépanneur, l’orange que j’ai pitchée par la tête de la fille qui avait refusé d’être ma cavalière en secondaire 5, la fois où j’ai chié une entrevue téléphonique, un guide sur “Comment consommer des schrooms dans un festival médiéval”, la fois où je faisais du service à la clientèle avec un accent autrichien, ma date avec une autre blogueuse, un mariage avec de la fièvre, mon chat Nestor, les attentats de Paris et l’inévitabilité de l’extinction humaine, comment survivre en tant que comédien de maison hantée, le top dix de mes films Ciné-Cadeau préférés….

Et c’est aujourd’hui que je me retrouve avec rien? Voyons, c’était quoi les chances, je vis juste ça des affaires absurdes! Non, non, non, nonononononononon, il me reste encore cinq heures avant l’ouverture des bureaux, regardez-moi bien pondre nul autre que du pur génie signé Charles Beauchesne d’ici là! Nul autre que DU PUR GÉNIE!

8h00 : “Comment j’ai échoué à écrire cet article… Par Charles Beauchesne”

*Long soupir*

Pour lire un autre texte de Charles Beauchesne : “Comment j’ai réussi à devenir le meilleur ami du pire chat du monde”

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up