Comment j’ai échoué à donner une entrevue crédible

parce que je suis un humain fondamentalement dysfonctionnel

Bonjour, le message est pour monsieur Charles Beauchesne, mon nom est Catherine McJeunejournalistequidébute du journal Le petit pamphlet que les gens lisent généralement en angoissant chez le dentiste seriez vous disponible pour une entrevue le jour aléatoire de telle date random de ce mois-ci?” Par la barbe de Zeus! De l’attention du domaine des médias? Pour moi? J’aurais été un fou de refuser! Je m’empressai de la recontacter en imaginant déjà quelle réponse mystérieuse et sexy j’allais lui donner à la question “Mais comment faites-vous pour être encore célibataire?

“Vous savez Catherine, mon travail est ma seule maitresse…” Non, ça sonne un peu trop français tout ça… “Haha! Ce n’est pas la première fois qu’on me la pose celle-là…” Hmmm, ouais, non, là autant dire: “Tout le monde est persuadé que je suis homosexuel et j’ai depuis longtemps abandonné l’idée de clarifier quoi que ce soit.” Et si j’y allais pour un: “Eh bien peut être que si on m’envoyait plus souvent d’aussi jeunes et jolies journalistes…” Ouais, là on vient officiellement de passer en territoire dangereusement prédateur sexuel mon Charles… Anyway, pourquoi elle te poserait cette question-là? T’es qui, Bruce Wayne?

-Bonjour, vous avez bien rejoint la boite vocale de Catherine McJeunejournalistequidébute, laissez-moi un message.

-Oui euh… Ici Charles Beauchesne… Artiste j’imagine? Vous m’aviez contacté pour une entrevue, donc… Je… Vous rappelle pour une entrevue… Pas que je veux nécessairement une entrevue, mais vous l’aviez genre offert et ça me semblait une bonne idée pour ma carrière. Carrière qui va très bien, soit dit en passant! Je sais qu’on dirait que je suis en train de sous-entendre que vous êtes mon dernier espoir d’avoir mon quinze minutes, mais laissez-moi vous assurer que tel n’est pas… Totalement le cas… Anyway, rappelez-moi quand vous voulez, de toute façon je suis pas ben ben occupé!

Mesdames et messieurs c’était Charles Beauchesne artiste prometteur… Ça va être un miracle si elle me rappelle, à moins que ce soit une entrevue sur l’art de poignarder sa propre crédibilité à grand coup de message téléphonique de plouc. Fuck it, il faut que je la rappelle!

-Oui, Charles Beauchesne une fois de plus… Vous savez, quand je disais “je suis pas ben ben occupé” ça ne voulait pas nécessairement sous-entendre “le téléphone sonne pas super souvent, je vais encore être obligé de sacrifier une épicerie pour payer mon loyer”. Ce que je voulais dire c’est que présentement je ne suis pas super occupé… Mais pas dans le sens que je suis en train de vivre une période creuse sur le plan professionnel, plus: “j’ai du temps à vous accorder, mon horaire est flexible”. Rappelez-moi quand vous voulez!

Mon horaire est flexible, rappelez-moi quand vous voulez??? T’aurais aussi pu lui demander si elle avait besoin de désespoir supplémentaire sur sa boîte vocale! Peut-être que si je la rappelais pour lui donner des indisponibilités ça sonnerait plus hard to get.

-Oui, Charles Beauchesne, pour une troisième fois en moins de dix minutes. C’était juste pour mentionner que je serai malheureusement indisponible pour votre entrevue jeudi, car j’ai… Eeeeeuuuuh… Une première communion à… Aller voir… D’un enfant que je connais…

Comment ça une première communion? T’aurais pas pu mentir et inventer un prétexte, je sais pas moi, professionnel? Et qui utilise la phrase “connaître un enfant”??? Personne “connaît un enfant”! Maintenant j’ai juste l’air d’un gars qui interrompt sporadiquement son manque de travail pour aller voir des enfants en toges et même pas sous invitation de leurs parents, nonon, ni plus ni moins parce que je connais personnellement ces enfants-là! Il faut absolument que je la rappelle pour clarifier tout ça.

-Oui, hehe, Charles Beauchesne encore… Euh… Surprise!

Non, ça Charles c’est tout bonnement cauchemardesque. Je sais! Je pourrais faire comme si c’était mon gérant qui appelait! En fait, prendre une voix saugrenue au téléphone parce que je n’ai pas de gérant, comme d’habitude finalement…

-Oui bonjour, ici… Euh… Irwin Von… Dutch? Je suis le gérant de Charles Beauchesne, qui pour une raison inexplicable utilise exactement le même téléphone…

Merde! Rappelle-la et essaie de faire passer ça pour une joke!

-Oui, ici Charles Beauchesne, vous aurez compris que mon dernier appel n’était en fait qu’une plaisanterie pour vous laisser savoir que… Euh… Merde… Euh, pour vous laisser savoir que finalement ça va être correct pour jeudi, la première communion a été annulée parce que… L’enfant est… Mort… Tué par un… Tueur d’enfants?

Honnêtement Charles, je sais pas de quoi je suis le plus impressionné, que tu aies réussi à ramener ta première communion fictive dans la conversation, ou qu’il y ait maintenant un tueur d’enfants impliqué dans ton excuse pour ne pas avoir l’air d’un gars qui fout rien à longueur de journée. Là c’est ta dernière chance, rappelle-la et dis-lui la vérité pour l’amour, qu’on puisse enfin sortir de ce labyrinthe. Dernière chance Beauchesne! Dernière chance!

-Oui, le message est pour Catherine, Charles Beauchesne à l’appareil…
-Oui allo, est-ce que c’est vous qui m’avez appelé genre six fois en trois minutes?
-Ah! Pour l’amour du ciel, vous étiez sensée être votre boîte vocale!
-Pardon?
-Je veux dire… Quoique vous fassiez Catherine, ne vérifiez pas vos messages!
-Pourquoi?
-J’ai été victime d’un léger cas d’effet domino catastrophique de boîte vocale. Pour notre bien mutuel, faites-moi confiance et effacez juste tout ça.
-Vous appeliez pour l’entrevue?
-Oui, je serais disponible jeudi finalement, suite à la mort de l’enfant.
-Quoi???
-Oubliez tout ce que je viens de dire.
-Mais pour l’entrevue ça va être correct?
-En autant que vous ne me demandiez pas comment je fais pour rester célibataire, on devrait être vraiment relax!

Elle ne m’a jamais rappelé.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up