PORTRAITS DE MONTRÉAL

C’est pour ça que j’ai été condamné à perpétuité

Pour lire un autre texte de Portraits de Montréal: « Mon rêve c’était d’être le premier clown humanitaire ».

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up