Ce que Karl Marx et Rihanna ont en commun…

Ou comment afficher son amour de la philo sur des t-shirts.

Vous trouvez que tout est de la marde et que rien n’a de sens? Il y a un t-shirt pour ça.

Vous aimeriez pouvoir propager la pensée de Nietzsche tout en dénonçant les politiques inhumaines de Donald Trump? Il y a un t-shirt pour ça.

Vous souhaitez concilier votre intérêt pour les théories de Karl Marx ainsi que votre amour pour Rihanna? Il y a un t-shirt pour ça.

T-shirt philosophique, c’est une micro-entreprise qui réussit à prouver que la philosophie et la culture populaire peuvent faire bon ménage.

«Le but est d’amener la philosophie en dehors des salles de classe. »

Derrière ces t-shirts, il y a Jean-Philippe Martin, professeur de philosophie au Collège Montmorency. Ses collègues et lui ont eu l’idée il y a trois ans de créer des autocollants arborant des messages semblables à ceux qu’on peut voir aujourd’hui sur le site web de l’entreprise.

Le but? Souligner la Journée internationale de la philosophie ET offrir aux étudiants de leurs cours une nouvelle façon d’afficher leur amour ou leur intérêt pour la philosophie.

« Chaque année, les profs se creusent les méninges pour trouver des projets spéciaux pour souligner la place de la philosophie, pas juste dans les cours, mais dans le quotidien aussi, m’explique-t-il au téléphone. Bref, le but est d’amener la philosophie en dehors des salles de classe. »

Des stickers aux t-shirts

«L’idée m’est venue parce que ma copine fait beaucoup de sérigraphie et elle a un atelier, raconte Jean-Philippe. La première année, on a fait des autocollants avec des citations et des portraits de philosophes, qu’on a distribués aux étudiants. Et l’année d’après on s’est dit qu’on voulait aller plus loin, et on a fait des t-shirts. Ç’a tellement bien fonctionné, je les ai tous vendus. »

Jean-Philippe a ensuite créé une boutique sur Etsy à temps perdu, mais la popularité du concept n’a fait que grimper en flèche. Cette semaine, il a d’ailleurs exécuté sa 300e transaction. «Je vends un peu partout dans le monde, ça me dépasse moi-même!»

De la Suède aux États-Unis, l’idée de faire valoir que la philosophie n’est pas une discipline figée dans le passé, qu’elle se retrouve partout, même dans la culture populaire, fait fureur.

«Mon défi c’est de trouver comment je peux prendre quelque chose qui marche dans mon cours, un message fort qui va accrocher les jeunes, tout en faisant un clin d’oeil à la culture populaire.»

Ce qui est intéressant aussi, c’est que ce projet est d’abord destiné à des fins d’éducation. Jean-Philippe se dit toujours à la recherche du concept de t-shirt qui va allumer ses étudiants: «Mon défi c’est de trouver comment je peux prendre quelque chose qui marche dans mon cours, un message fort qui va accrocher les jeunes, tout en faisant un clin d’oeil à la culture populaire.»

La bonne nouvelle, c’est qu’en philosophie, il n’y a pas d’âge pour apprendre ou, si on parle de Socrate, pour passer de double à simple ignorance.

Donc, si l’envie vous prend de montrer à tous que vous êtes sortis de l’allégorique caverne, vous savez où aller!

tshirtphilosophique.com

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up