Bouche, bouche, dans la bush

Il n’y a pas que les personnages de Lance et Compte qui ont la chlamydia. Selon le Sydney morning herald, les koalas aussi auraient des petites rougeurs pas le fun dans la région pubienne.

En effet, selon le journal, les koalas australiens disparaissent à vitesse grand V en raison des changements climatiques, de la déforestation, mais aussi d’une épidémie de chlamydiose… une gênante ITS.

Va bientôt falloir vous protéger avec des feuilles d’eucalyptus, les gars…

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up