Germain Barre

Bannir la viande (parce que les boeufs pètent trop)

La compagnie WeWork a annoncé qu'elle élimine TOUTE la viande dans son entreprise.

Je mange encore de la viande, mais la liste de mes excuses s’amenuise de plus en plus. On sait que c’est éthiquement discutable, que c’est mauvais pour la santé, et surtout, que c’est incroyablement polluant. Alors que dans la colonne des « Pour », il reste pas mal juste «Ouin, mais c’est bon dans ma bouche». Je sais que je suis du mauvais côté de l’histoire, mais je peine à changer.

L’entreprise WeWork, un géant dans le domaine des espaces de coworking, a décidé d’être plus courageuse que moi, et de bannir la viande dans son entreprise. Comment entend-elle faire ça? Et surtout, pourquoi? Portrait d’une entreprise qui a décidé de couper dans la viande.

WeWork dit non à la viande

Comment ça marche, une entreprise qui décide de devenir végétarienne? Non, les employés ne vont pas devoir faire certifier leurs sandwichs pas de croûtes sans jambon, et ils ne vont pas devoir passer des tests de dépistage de bacon non plus.

Si vous êtes un employé de WeWork et que vous invitez des clients à dîner, va falloir penser à un resto qui offre des options végé, parce que sinon, vous allez payer de votre poche.

L’initiative de WeWork comprend deux aspects. D’une part, elle ne remboursera plus les repas de ses employés s’ils ont mangé de la viande. Alors, si vous êtes un employé de WeWork et que vous invitez des clients à dîner, va falloir penser à un resto qui offre des options végé, parce que sinon, vous allez payer de votre poche. (Ou vous pouvez les amener au Taco Bell, personne n’a jamais réussi à prouver qu’il y a de la viande là-dedans.)

De plus, WeWork va arrêter de servir de la viande dans ses événements. Ils ont déjà annoncé que leur prochain camp de formation pour les employés se fera sans viande, et qu’il n’y aura plus de viande non plus dans les kiosques de jus et de nourriture mis à la disposition des employés dans leurs bureaux. Pas de bouillon de poulet, même si vous êtes grippés!

C’est pas un peu exagéré?

Pas tellement, si l’entreprise veut être cohérente dans ses efforts pour réduire son impact environnemental (elle vise d’ailleurs à réduire son utilisation du plastique à zéro). Quand on pense pollution, on pense automatiquement aux gros VUS entassés sur l’autoroute, ou à ces usines qui produisent plus de fumée que tous les ados cachés dans les parcs pour puffer réunis.

Mais les bovins consomment ÉNORMÉMENT d’eau.

Et surtout, la viande produit énormément de gaz à effet de serre. Comment ça?

…Ça va paraître pas très sérieux, mais à cause des pets de vaches. Leurs gaz contiennent beaucoup… ben, de gaz.

Produire 1 kg de bœuf nécessite plus de 15 000 litres d’eau. Dites-vous que pour l’équivalent d’un quart de livre au McDo, on a dû utiliser une quinzaine de bains pleins d’eau, selon un petit calcul maison.

Là vous vous dites, « Ouin, mais c’est pas la faute des fermes! Si les vaches vivaient dans la nature, elles péteraient pareil! » Probablement. Mais probablement qu’il y aurait moins de vaches, qu’elles ne vivraient pas toutes entassées dans le même espace, et qu’elles auraient une alimentation moins riche, qui leur donnerait moins de gaz que les céréales qu’elles mangent actuellement.

C’est tellement un grave problème que des études estiment que l’agriculture est responsable de 15% des gaz à effet de serre, et la moitié de ces émissions viendrait de l’élevage de bétail.

Pour vous donner un ordre de grandeur, une étude publiée l’an dernier estimait que les trois plus grandes compagnies dans le domaine de la production de viande (Cargill, JBS et Tyson) produisaient à elles seules autant de gaz à effets de serre que TOUTE la France. Ça fait beaucoup de gens en Citroën, ça.

Alors, oui, vue sous cet angle, la décision de WeWork a du sens. C’est plus difficile que de remplacer les pailles au Tim Hortons, mais on va avoir besoin de décisions plus audacieuses si on veut se sortir du trou qu’on s’est creusé!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

Vélo d’hiver 101

Comment faire du vélo d’hiver sans perdre ses doigts.

Dans le même esprit