15 personnages qu’on devrait ajouter à la nouvelle version de Passe-Partout

Pour vraiment adapter cette version à 2019.

Comme le Québec en entier (à voir les chiffres de cotes d’écoute, il semble que tous les parents de 30 ans et plus aient enchaîné leurs enfants devant la télé en les menaçant de leur enlever l’internet s’ils ne trippaient pas sur Passe-Partout), j’ai écouté Passe-Partout. 

Somme toute, j’ai trouvé que c’était une jolie émission, mignonne et bien faite, et probablement que si j’étais un enfant de 4 ans, je suivrais l’émission aussi. Mais quand Passe-Partout s’est mise à essayer de me convaincre de prendre mon bain, je me suis dit que l’émission n’était pas faite pour moi. 

Je me lave quand je veux, T’ES PAS MA MÈRE.

J’ai donc pensé proposer quelques nouveaux personnages qui pourraient rendre l’émission Passe-Partout un peu plus intéressante à mon goût. 

Gluten

Le petit frère fatigant de Cannelle et Pruneau que personne n’est capable de tolérer. 

Passe-ton-chemin

Le gros ami intimidant du trio, qui dit aux mononcles lubriques de passer leur chemin quand il leur vient l’envie irrépressible de commenter sur Facebook qu’ils feraient la passe-culbute à Passe-Carreau. 

Passe-Primer

Celui qui vient peindre l’appart de Passe-Partout. C’est ben trop blanc, cet appart-là. 

Ahmed

Le mari homosexuel musulman de Fardoche. Tant qu’à avoir des gens fâchés que Fardoche soit rendu noir, aussi ben les fâcher comme du monde, ces nonos-là.

Goku

Honnêtement, je trouve ça un peu plate Passe-Partout, pis même quand j’avais l’âge d’écouter ça, j’aimais mieux Dragon Ball. Me semble que ça serait plus le fun si Goku arrivait en volant pour se dropper avec Passe-Montagne.

Passe-bistouri

La gentille chirurgienne esthétique qui va pouvoir retapocher la face à Cannelle et Pruneau parce que pour le moment, on va être honnête, ils font un peu peur. 

Martin, le gentil monsieur de la DPJ

En 2019, Ti-Brin va pas pouvoir être un petit bum ben longtemps. Ça sera pas long que la DPJ va venir le chercher pis le placer en centre jeunesse. Heureusement, Martin va être là pour l’écouter et/ou le bourrer de Ritalin quand il gosse trop. 

Stiveune

Le colocataire de cellule chambre à Ti-Brin. Au début, il va l’intimider, mais ils vont finalement se rendre compte qu’ils ont beaucoup de choses en commun… et ils vont monter un petit empire de la drogue en essayant de refiler leur stock à Cannelle et Pruneau.

Candy

La nouvelle blonde de Grand-Papa Bi, qu’il a rencontrée grâce à Internet (le même endroit où il a trouvé ses petites pilules bleues). Elle aime vraiment Grand-Papa Bi, mais surtout, Cannelle et Pruneau ne devraient pas s’attendre à recevoir d’héritage quand Grand-Papa Bi va mourir. 

Rougeole

Il va à la même garderie que Cannelle et Pruneau. Sa mère ne croit pas à ça, les vaccins. Il meurt après le premier épisode.

Passe-de-cash

Il convainc Passe-Carreau d’investir toutes ses économies dans le Bitcoin. Quand ça crash inévitablement et que Passe-Carreau se retrouve incapable de payer le loyer, il disparaît. 

Passe-soir

Elle aime beaucoup manger des pâtes, et elle se fait toujours des pâtes. 

Oui, c’est juste un jeu de mot de passoire.

Vous essayerez d’inventer 15 personnages d’émission pour enfants, vous.

M. Coucou 

Le mari de la voisine avec un accent radio-canadien super déplaisant. Il porte des petites lunettes rondes, il se prend pour un philosophe parce qu’il est abonné au Devoir, et les deux passent leurs soirées à s’écouter dire de longs mots en hochant la tête. 

Jim Halpert

J’aime beaucoup The Office, et comme la planète entière, j’ai un petit kick sur Jim (même s’il est un peu une terrible personne). Donc, s’il se joignait à Passe-Partout, j’aimerais plus ça. 

En plus, il fitterait parfaitement bien, il font juste ça, dans cette émission-là, regarder la caméra.

The Flash

Ok, j’ai une super idée d’épisode: Ça commence, on voit une ruelle sombre. Puis, un éclair rouge suivi d’un éclair jaune illumine la rue tranquille. 

Changement de plan de caméra: ces éclairs, ce sont The Flash et son nemesis, Professor Zoom. Flash est terrifié; Zoom est en train de le rattraper, et s’il réussit, c’est la fin. 

Flash fait un dernier effort, et se met à courir tellement vite qu’il disparaît complètement, laissant derrière lui un Professor Zoom pantois. 

EXT. JOUR – COUR

PASSE-CARREAU, PASSE-MONTAGNE et PASSE-PARTOUT sont en train de jouer dans les feuilles. Ils s’obstinent sur qui a le plus gros tas de feuilles. 

PASSE-PARTOUT

Regarde, c’est moi qui a le plus grand tas de feuille. 

PASSE-MONTAGNE

Ah, non! C’est moi. 

PASSE-CARREAU

(agacée)

Arrêtez de vous disputer, l’important, c’est que –

Elle est interrompue quand un immense impact fait voler les feuilles dans les airs. C’est FLASH qui vient d’atterrir dans les tas de feuilles, y laissant un gigantesque cratère. 

PASSE-PARTOUT

Ah! T’es qui toi? 

FLASH 

You, who are you? Where am I???

Il parle anglais. C’est normal, c’est un Américain. C’est déjà beau qu’il parle anglais, c’est un Américain d’une autre dimension. Peut-être que dans sa dimension ils parlent le swahili, on sait pas. Anyway, son flot de pensées est interrompu par des cris qui surgissent de la forêt. Tout le monde part en courant vers le bois, se demandant si ces inconnus ont besoin d’aide. 

Les visages de Passe-Carreau, Passe-Montagne et Passe-Partout se figent. Devant eux, dans le bois, se dressent eux-mêmes. En fait, ce sont eux, mais dans leurs versions incarnées par Claire Pimparé, Jacques L’Heureux et Marie Eykel. Flash, en traversant les dimensions, a accidentellement fissuré la barrière qui sépare les deux générations de Passe-Partout. 

Ils se toisent un moment, ne sachant quoi dire. 

Soudainement, le sol se met à trembler. Des éclairs déchirent le ciel. Les arbres et les animaux, se mettent à trembler, disparaissant et ressurgissant dans la réalité comme dans un ballet sans fin. L’univers ne peut survivre à un tel paradoxe.

Et tout à coup, une certitude, venue on ne sait d’où, s’installe en eux: ils doivent tuer leur double, pour mettre fin au paradoxe et restaurer l’univers. 

Horrifié, l’homme le plus rapide de tous les univers ne peut que rester immobile tandis que les Passe-Montagne, Passe-Carreau et Passe-Partout agrippent des branches pour en faire des armes de fortune et s’élancent vers leurs doubles, les larmes aux yeux. 

Un seul trio ne peut survivre. 

Au revoir, les poussinots.

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up

Dans la même catégorie

J’suis allé à une messe dans l’église à l’affiche louche sur Papineau

Toute une messe, ou tout un mess? Si le salaire de mon péché, c'est l'enfer, et bien préparez ma chambre immédiatement, j'arrive!

Dans le même esprit