10 occasions inusitées de célébrer

Y'a pas juste les mariages et les anniversaires qu'on peut célébrer.

URBANIA et les vins de Vinho Verde s’unissent pour vous montrer qu’il existe mille et une occasions de célébrer.

Chez URBANIA, on croit que dans la vie, on ne se rend pas assez compte de toutes les raisons qu’on a de célébrer. Certes, un mariage ou une graduation, ça mérite un toast, mais y’a tellement de petits moments de la vie qu’on tient pour acquis sans réaliser qu’ils mériteraient un tchin-tchin eux aussi. 

On a donc décidé de prendre les choses en main et de vous proposer 10 nouvelles occasions de célébrer, question que vous ayez plus de raisons de lever votre verre! 

1. Vous n’avez aucun courriel non lu dans votre boîte de réception

Savez-vous à quel point c’est rare, ouvrir sa boîte de courriels et ne voir aucun petit point rouge, aucun chiffre en surbrillance, juste une belle boîte de messages lus et classés? 

Dans l’échelle des choses exceptionnelles, ça se trouve quelque part entre le passage de la comète de Halley et gagner à la loto. 

En plus, si vous avez une boîte de courriels si zen, c’est probablement parce que vous êtes une personne très organisée et proactive. 

Ça mérite une petite fête, ça. 

2. Quand le logo DVD atteint le coin de l’écran

L’humanité est en fait une grande courtepointe de gens d’ethnicités, de confessions religieuses, de sexes et de genres différents. Tout le monde a sa propre histoire qui fait de chacun une personne unique. 

Mais une chose nous unit tous : quand notre DVD tombe en veille et que le petit logo atteint le coin de l’écran, ON CAPOTE. 

C’est un phénomène tellement répandu que The Office y a consacré une scène : 

Si vous êtes témoin d’un événement aussi extraordinaire, ça vaut la peine de déboucher une petite bouteille de vinho verde froide et faire le party, car vous êtes un être choyé. 

3. Un divorce

Les gens célèbrent les mariages en grande pompe, et on comprend pourquoi. C’est beau, l’union de deux êtres et tout ça. 

Mais reste que le mariage, c’est un lancer de dés; peut-être que vous allez vous mettre à détester la personne. Peut-être que votre union va vous rendre misérable, ou que votre tendre moitié va aller coucher avec le laitier. Vous n’en savez rien. 

Un divorce, c’est beaucoup plus safe à célébrer. Si vous divorcez, c’est que vous étiez avec quelqu’un qui n’était somme toute pas fait pour vous. Vous avez désormais un avenir où vous allez faire l’amour avec des gens avec qui ça vous tente de faire l’amour, et prendre toute la place dans votre lit si ça vous tente. 

Party!

4. Quand vous épluchez une clémentine d’un coup

Chacun ses petites victoires. 

Y’en a qui réussissent à trouver le remède à une maladie grave, d’autres qui écrivent un chef-d’oeuvre qui va traverser le temps et d’autres encore qui vont dans l’espace. 

Mais vous, vous avez pris une clémentine, vous avez commencé à l’éplucher, et vous vous êtes dit : « Je ne lâcherai pas cette pelure avant que ce fruit soit complètement épluché ». Et vous l’avez fait. 

Ça mérite d’être souligné.

(PS: les agrumes, ça s’accompagne très bien d’un petit vin frais, comme le Vinho Verde.)

5. Parler de politique sans vous chicaner

Dans le meilleur des mondes, on réussirait à se parler de politique de façon civilisée. On présenterait nos points de vue, aussi éloignés soient-ils, et surtout, on écouterait ce que l’autre a à dire, pour en ressortir avec le point de vue le plus solide possible. 

Dans la vraie vie, ça finit plus souvent avec un : « Scuse moi, Mononcle Gratien, je savais pas que t’étais un con ».

C’est dommage, parce que ce dialogue est nécessaire. Et si vous réussissez à le tenir de façon courtoise, chapeau. 

Levez votre verre à la démocratie. 

6. Une semaine sans panne de la STM

Si votre patron ne prend pas le métro pour aller travailler, c’est sûr qu’il ne vous croit pas quand vous dites que vous êtes ENCORE en retard à cause du métro. 

Comme il n’y a pas beaucoup de lignes à Montréal, ça fait que la ville en entier est retardée quand quelqu’un décide de descendre sur la voie pour ramasser son verre de contact qui est tombé. 

Bref, si vous réussissez à passer une semaine sans vivre de panne, je pense que vous pouvez célébrer. Eux ils doivent fêter, en tout cas. 

7. Vous n’échappez pas votre cell

On s’achète tous des protecteurs d’écran, parce qu’on sait tous que ça arrive un jour ou l’autre : distrait, on échappe notre cell et l’écran se brise en morceaux. 

Heureusement, les protecteurs d’écran sont bien faits et même si on le brise, c’est pas trop grave. 

Par contre, il y a une règle universelle, la loi de Murphy-Samsung j’imagine, qui stipule que si vous enlevez votre protecteur, peu importe la raison, vous allez échapper votre téléphone et le casser. Même si vous ne l’avez jamais échappé avant. C’est comme ça, votre écran dénudé est attiré par le sol. 

Si vous réussissez à enlever le protecteur et à garder l’écran intact, levez haut votre verre de blanc et célébrez. Vous avez défié les lois de la nature et en êtes ressorti vivant. 

8. Vous avez évité les divulgâcheurs

Le dernier épisode de votre série télé favorite est sorti, mais vous n’avez pas encore pu l’écouter. Vous savez donc ce qui commence : la guerre aux spoilers (ou divulgâcheurs, si vous aimez les mots laids).

Il y a ceux qui s’amusent à laisser les spoilers un peu partout, genre en faisant un statut où il est écrit en grosses lettres : « Jon Snow était un dragon tout ce temps-là! » (c’est pas un spoiler, j’ai jamais écouté Game of Thrones), ou pire encore, ceux qui font des demi-spoilers : « Je te spoilerai rien, mais t’en reviendras pas de qui meurt à la fin de l’épisode! »

S’il y a un exploit qui mérite d’être célébré, c’est bien celui d’avoir réussi à naviguer sur le terrain miné des spoilers sur les réseaux sociaux.

9. La fin de la saison des allergies

Si, pour la plupart des gens, printemps rime avec bonheur, il y a une frange de la population pour qui printemps rime avec « On dirait que j’ai donné un coup de tête dans un nid de guêpes ». 

Si vous faites partie de ces gens qui fuient le pollen comme la peste, réjouissez-vous; la saison du pollen achève. 

Bientôt, vous pourrez prendre un verre sur une terrasse sans spiker votre drink avec votre EpiPen.

10. Vous êtes en vie

On tient ça pour acquis, des fois, être en vie. 

Si vous n’étiez pas en vie, est-ce que vous pourriez jouer au Playstation, écouter Netflix, prendre un deuxième morceau de tarte? 

C’est ça que je pensais. 

Faites la fête, vous êtes en vie, c’est déjà ça!

*********

Vos célébrations, peu importe lesquelles, goûteront meilleur avec un bon vinho verde. Pour en savoir davantage, cliquez ici.

Parenthèse: c’est quoi Vinho Verde?

C’est une région vinicole vraiment à part du nord-ouest du Portugal, reconnue non-seulement pour ses vins vifs, légers et rafraîchissants, mais aussi pour ses vins plus structurés. Les vins de la région du Vinho Verde sont parfaits (et peu dispendieux) pour accompagner vos repas légers tels que les salades, les poissons et la viande blanche.
Les vins de cette région sont fabriqués avec des variétés uniques de raisins comme l’Alvarinho, le Loureiro ou encore l’Avesso. La région du Vinho Verde produit du vin depuis plus de 2000 ans; on peut donc s’attendre à des produits de haute qualité!

Du même auteur

Vous n'allez pas rester là sans rien dire ?
Faites-vous entendre...

mode_comment Afficher les commentaires keyboard_arrow_down keyboard_arrow_up